Archives des étiquettes : vins

Allemands et la consommation d’alcool

20.06.2022 Tabac, alcool, ces drogues légales affectent la santé des Allemands de manière notable. Pendant la pandémie, le nombre de fumeurs a même augmenté. La solution passe-t-elle par une réglementation plus stricte, une interdiction de la publicité ou un contrôle de la commercialisation, à l’instar du système que le gouvernement espère instaurer dans le cadre de la légalisation du cannabis?

Dans l’édition 2022 de son rapport annuel sur les addictions, le Centre allemand d’addictologie (DHS) constate que la consommation d’alcool et de tabac en Allemagne est toujours trop élevée. Certes le nombre de cigarettes fumées – cigarettes manufacturées, comme cigarettes roulées – continue de diminuer, mais il s’élève tout de même à plus de 100 milliards en 2021. Cette baisse est en outre contrebalancée par l’augmentation constante et inquiétante de la consommation de tabac pour pipe à eau (chicha), de l’ordre de 40% entre 2020 et 2021. Comme l’explique l’hebdomadaire Zeit, cette hausse s’explique par la popularité de cette forme de consommation auprès des adolescents et des jeunes adultes. Les derniers chiffres datant de 2020 montrent ainsi que chez les plus de 18 ans, une Allemande sur 4 et un Allemand sur 3 sont des fumeurs. De la même manière, malgré un net recul, la consommation d’alcool reste toujours problématique.

S’il y a diminution, elle ne s’observe en effet que sur le très long terme, puisque la consommation moyenne d’alcool pur par habitant âgé de 15 ans et plus est passée de 14,4 litres en 1970 à 10,2 litres en 2019.

Le DHS insiste sur les conséquences économiques et sanitaires de ces addictions : le coût global annuel du traitement des maladies liées au tabac approche les 100 milliards d’euros, et plusieurs dizaines de milliers de personnes meurent chaque année en Allemagne des suites du tabagisme (127.000 en 2018).

La consommation d’alcool est d’ailleurs qualifiée de « poison cellulaire ». Enfin, dans la mesure où la pandémie a également un impact non négligeable sur la santé mentale de la population, le DHS note que depuis deux ans, de nombreuses personnes ont recours aux substances addictives pour compenser leur stress.

Screenshot 2022-06-20 21.11.25

Alsace: une histoire d’authenticité

20.06.2022 Fouler une terre de vins. La Route des vins d’Alsace, qui fêtera ses 70 ans en 2023, est un itinéraire mythique au cœur d’un terroir viticole remarquable, 170 km qui traversent les villages alsaciens les plus coquets.

À Kaysersberg, élu « Village préféré des Français » en 2017, on pratique le qi gong – discipline traditionnelle chinoise – sur les coteaux ensoleillés pour être en symbiose avec la nature avant de s’initier à la dégustation. Du côté de Barr, on profite d’un dîner dans les vignes à la lueur des derniers rayons du soleil. Un moment privilégié avec le producteur qui partage avec passion bien plus qu’un métier : une philosophie.

Immersion au cœur des traditions. En Alsace, « mìr rede Elsassisch » – nous parlons alsacien – aussi bien en ville que dans les villages. Une partie de la population adopte ce dialecte qui se rapproche de la langue allemande. Cette langue régionale, emblème de l’identité alsacienne, raconte une histoire teintée d’authenticité.

À Truchtersheim, les élégantes collections de la maison du Kochersberg vous immergent dans les traditions séculaires. On y découvre le kelsch, les stubs ou encore les coiffes, véritables artefacts d’une culture toujours bien vivante qui se ressent intensément. Sur le chemin du retour, une pause s’impose. Berceau de la tarte flambée, le Kochersberg est réputé pour cette spécialité désormais incontournable à la carte des restaurants. Salée avec de la crème, des lardons, des oignons ou sucrée avec des pommes, c’est vous qui choisissez !

Sud Ardèche: l’appellation géographique protégée

06.06.2022 Juin au fil des vins du Sud Ardèche. Les gorges calcaires de l’Ardèche au Sud, les Cévennes à l’Ouest et la vallée du Rhône à l’Est, le vignoble du Sud Ardèche se déploie au cœur d’une nature intacte entre oliviers, pins, lavandes et châtaigniers. Une richesse géologique des sols qui font de ce territoire un trésor viticole pourtant méconnu et 90% des vins du Sud Ardèche le sont en Appellation Géographique Protégée (IGP). Cette appellation certifie la qualité et l’origine du produit.

Les vins en IGP proviennent en général de terroirs moins connus que les Appellations d’Origine Contrôlée (AOP) mais sont de plus en plus appréciés des amateurs grâce à leur excellent rapport qualité-prix. Moins contraignante que les réglementations de l’AOC, l’IGP autorise de nombreux cépages et laisse aux vignerons plus de liberté pour innover et élaborer des vins d’assemblage élégants, créatifs et authentiques.
La moitié des vins sont des rouges, souvent issus d’un seul cépage.

Ils sont produits à partir de Syrah, Grenache, Merlot, Cabernet-Sauvignon, Gamay, Mourvèdre, Cinsault et 2 cépages autochtones : le Chatus et le Plan Brunel. Le premier donnant des vins avec une belle puissance, une bonne acidité et une richesse tannique subtile et le second produisant des vins au corps charnu avec des notes de fruits mûrs.

Cependant 35% sont des rosés, produits pour la plupart en assemblage. On trouve dans leur élaboration le Syrah, Cinsault, Cabernet-Sauvignon et Merlot. Des rosés simples, ensoleillés et frais.
Seulement 15 pour cent des vins sont des blancs produits en assemblage et en monocépage. Ils sont composés de Chardonnay, Viognier, Sauvignon, Grenache blanc, Marsanne, Roussanne, Clairette. Des vins gourmands et fruités.
Il est temps de déguster!

Le samedi 11 juin à la grotte de la Madeleine, l’une des plus spectaculaire de la région, vous pourrez pour 30 euros participer à une dégustation unique, en milieu souterrain. Visite guidée de la grotte puis dégustation. Au cœur des concrétions, dans un univers apaisant et frais, vous percevrez toute la gamme aromatique de 3 vins, associés à des produits du terroir. Une dégustation sensorielle assurée par un spécialiste en œnologie.

En retrouvant la surface, vous profiterez de la vue incroyable du belvédère pour savourer un déjeuner concocté par le vigneron Raphael Pommier du Domaine de Cousignac, qui a reçu en 2013 le prix de « cuisinier-vigneron » lors du salon de l’alimentation SIRHA.
Au menu (à titre indicatif, en fonction des arrivages de produits frais)
– Œuf parfait sur pissaladière de poivron
– Poulet bio, carottes fanes et légumes à la plancha
– Soupe de fraises et sa boule de glace
Renseignements : info@gorges-ardeche-pontdarc.fr

Le dimanche 19 juin, à l’occasion des Journées Européennes de l’Archéologie sur le site du Muséal à Alba-la-Romaine, les vignerons du territoire et les producteurs locaux vous proposent une balade avec 3 haltes gourmandes dans les vignes d’Alba-la-Romaine. Vous pourrez ensuite continuer votre découverte avec un déjeuner à la Romaine proposé par deux restaurateurs Stéphane Digonnet – le Relais du Buis d’Aps et William Gallo – Le Marmitroll-. Vous goûterez, dans ce cadre, des vins des caves du territoire. De quoi passer un agréable moment autour des vins d’Ardèche et du fantastique site archéologique du Muséal !
Il vous en coûtera 5 euros pour la rando seule, 15 euro pour le repas, 19 euros pour la rando et le repas. Les verres et porte-verre seront offerts!

Renseignements : https://www.sud-ardeche-tourisme.com
Vins du bout de la France, les vins du Sud Ardèche se retrouvent sur les comptoirs des bistrots de France, dans les cubis des pique-niques entre copains, pour des plaisirs simples et goûteux. Ces vins pleins de charme sauront vous séduire!

Bourgogne: La Saint-Vincent Tournante une fête viticole

08.03.2022 Valérie MERCIER: La Saint- Vincent Tournante, une fête viticole traditionnelle bourguignonne.Normalement fêtée le dernier weekend du mois de janvier lorsque les vignes sont au repos, la Saint-Vincent Tournante a été reportée au week-end du 19 et 20 mars 2022. Elle aura lieu dans les villages viticoles de Corpeau, Puligny-Montrachet et Blagny.

La fête de la Saint-Vincent, patron des vignerons, est apparue au Moyen-âge avec la création des Sociétés de Secours Mutuel créées dans le but de venir en aide aux vignerons malades ou dans l’incapacité de s’occuper de leurs vignes. Tombée en désuétude, elle est remise à l’honneur en 1938.
Cette fête annuelle continue de promouvoir l’entraide tout en faisant vivre les traditions ancestrales et met à l’honneur la diversité des terroirs des vins de bourgogne. Elle doit son nom de de Saint Vincent Tournante du fait qu’elle se tient chaque année dans un village différent.

Au programme du weekend du 19 et 20 mars 2022 :
Défilés en musique des confréries traditionnelles bourguignonnes, cérémonie eucharistique à l’église, présence d’artisans, spécialités de la région, tombola des Grands Crus, intronisations par la Confrérie des Chevaliers du Tastevin des vignerons et vigneronnes des 3 villages. Et bien sûr, ouverture des caveaux et dégustations de vins.

L’accès aux dégustations se fait par l’achat d’un kit (20 euros) comprenant, en autres, un verre officiel de la Saint-Vincent, (L’Absolu 38 de la verrerie Lehmann, bien connue des professionnels) un porte verre et 6 tickets qui permettront de goûter 6 vins qui seront proposés dans les 12 caveaux repartis sur l’ensemble des trois sites. Vous pourrez déguster les vins suivants :

Bourgogne Côte D’or Blanc 2018
Bourgogne Côte d’Or Rouge 2018
Puligny-Montrachet 2017
Puligny-Montrachet 2018
Puligny-Montrachet 1er cru 2018
La cuvée mystère

La tombola <>
Cette tombola (2 euros le ticket) offrira aux participants l’occasion unique de pouvoir gagner une des 100 bouteilles de Grand Cru mises en jeu grâce aux dons des domaines des terroirs exceptionnels de la colline de Montrachet suivants :
Domaine JC Ramonet, Domaine Etienne Sauzet, Domaine Leflaive, Domaine Roger Belland, Domaine Faiveley, Maison Louis Latour, Domaine Morey-Blanc, Domaine Jacques Carillon,
Domaine Jean Chartron, Domaine De Montille, Maison Bouchard Père et Fils, Domaine Michel Caillot, Domaine Thomas Morey, Domaine Olivier Leflaive et Domaine de La Romanée Conti, ainsi qu’un jéroboam de Puligny-Montrachet 1er Cru « Les Folatières » 2018 de la cuvée de la Saint-Vincent Tournante.
Cette tombola se veut le témoignage de l’esprit d’entraide et de solidarité de la Saint-Vincent. Ainsi, tous les bénéfices seront reversés à cinq associations locales.

Deux journées de fête et de bonne humeur pour découvrir un terroir viticole remarquable. Tous les niveaux d’appellations seront mis à l’honneur: les appellations régionales “Bourgogne Côte d’Or”, et les appellations “Village” qui produisent des vins savoureux et souvent magnifiques et les prestigieuses appellations “Premiers crus” et “Grands Crus” dont l’élégance, la finesse et la complexité aromatique est célèbre dans le monde entier.
Deux jours de fête pour découvrir les hommes qui font le vin et partager avec eux un grand moment de convivialité…autour d’un bon vin de Bourgogne !

IMG_3630

Portugal: Cartuxa parmi les 50 meilleurs vins

 Pour un voyageur qui souhaite entrer en contact avec la célébrité de l’univers des vins portugais, Cartuxa est un incontournable – un nom bien établi en Europe et à l’étranger, il produit les marques les plus exquises en blanc et rouge, mais c’est le rouge de Cartuxa, qui est répertorié dans le monde parmi les 50 meilleurs vins et parmi les plus chers du Portugal. Le prix moyen récent de Cartuxa Pera Manca Tinto atteint 300 €, et bien qu’il s’agisse d’un article de luxe, il est recherché. Certains «pèlerins» du vin viennent des autres continents à la cave pour acquérir une bouteille.

COVID19: une hausse de vente d’alcool

Le confinement serait-il en train de nous rendre, lentement mais sûrement, accros à l’alcool, qui apaise notre angoisse de contracter le Covid-19 et qui nous aide à supporter le temps si long passé, parfois seul, entre quatre murs?

En Belgique l’idée circule dans l’opinion publique. Et des chiffres le laissent penser : ceux des ventes de boissons alcoolisées dans les grandes surfaces, plus que jamais principales sources d’approvisionnement en breuvages enivrants, les restos et les cafés étant verrouillés depuis le 14 mars. Delhaize indique ainsi vendre 10 % d’alcool en plus par rapport à la même période de l’an dernier. Carrefour ne livre pas de chiffre exact mais évoque «une hausse des ventes sans explosion».

Les produits les plus populaires du moment ? Assurément les cubis de vin !

Ils connaissent une croissance à deux chiffres dans les enseignes alimentaires du groupe Colruyt et une hausse de 20 % chez le Lion, dont le chargé de communication, Roel Dekelver, explique : « Le cubi est idéal, tant au niveau pratique que financier, pour une consommation quotidienne à la maison».

En prime, il facilite le stockage de quantités plus importantes, ce qui permet d’espacer les visites en magasins, ajoute Hanne Poppe, voix de Colruyt Group.

L’autre star du moment, c’est la bière spéciale, en progression de 20 % chez Delhaize et notablement plus vendue chez Carrefour, dont la porte-parole, Aurélie Gerth, déclare : « Le confinement à la maison se prête beaucoup plus à la dégustation d’une bière spéciale qu’au partage d’un bac de pils entre amis».

Bordeaux fête de vins reportée

« Bordeaux fête le vin », l’un des plus grands rendez-vous de la ville qui se tient toutes les années paires en juin, a été reporté à 2021 en raison de la crise du Covid-19, a annoncé le 9 avril le maire Nicolas Florian lors d’une audioconférence de presse.

L’arrivée du coronavirus a d’emblée bloqué les bateaux aux ports.

«Le coronavirus nous plonge tous dans l’incertitude et dans l’attente de la fin de cette épidémie. Pour l’heure, nous ne pouvons évidemment pas en mesurer les conséquences sur notre commercialisation. Et c’est quoi qu’il en soit l’ensemble du commerce mondial qui sera impacté », a fait savoir le président Bernard Farges, dans son discours d’introduction.

Il y a forcément une inquiétude car nous ne savons pas où l’on va, ni combien de temps cela va durer. On sait forcément que l’épidémie aura un impact sur l’export et les chiffres exacts devraient être connus en mai, précise Christophe Chateau, directeur de la communication du CIVB, assurant avoir « tous les jours la Chine au téléphone » et que les échanges redémarrent.

Chez le négociant Dubos Frères, point d’inquiétude même si on espère que « Hong Kong ou la Corée du Sud vont très vite arrêter de jouer la prudence et surtout que les vins bloqués depuis décembre vont être enfin dédouanés ».

Trump menace des tarifs sur vins français

Le Président américain a déclaré qu’il n’incombait pas à la France mais aux Etats-Unis de taxer les entreprises américaines, en référence à la “taxe GAFA” votée par l’Assemblée Nationale que conteste Donald Trump et face à laquelle il envisage d’imposer des droits de douane sur les vins français.

Le texte adopté début juillet prévoit qu’une taxe de 3% sur les revenus s’appliquera rétroactivement au 1er janvier 2019 aux sociétés réalisant un chiffre d’affaires sur leurs activités numériques d’au moins €750 million au niveau mondial et de plus de €25 million sur le sol français, le rendement atteindra rapidement €500 millions par an.

« Je n’aime pas ce que la France a fait », a lancé le président américain. « Je ne veux pas que la France impose des taxes sur nos sociétés. C’est très injuste »« S’ils le font, nous imposerons des tarifs douaniers sur leurs vins », a-t-il ajouté. « Des tarifs douaniers comme ils n’en ont jamais vu », a-t-il insisté.