Archives des étiquettes : vente

Monet retirée de la vente

Une toile de Claude Monet (1840-1926) intitulée « Dieppe », mise en vente aux enchères dimanche à un million d’euros à Montbazon (Indre-et-Loire), a été retirée de la vente, faute d’acquéreur. La toile de 74 cm sur 60, peinte en février 1882 par l’artiste lors d’un séjour en Normandie, représente l’entrée de la ville de Dieppe. (Image: Maison de Claude Monet, Giverny, France).

« C’est une déception. Le musée de Dieppe rêve de cette toile. Nous allons essayer de l’aider à réunir les moyens nécessaires pour qu’il en fasse l’acquisition s’il le souhaite », a précisé, lors d’une conférence de presse, Aymeric Rouillac.

Quelques minutes après le lancement de l’enchère dans le cadre du chateau d’Artigny, les commissaires-priseurs Philippe et Aymeric Rouillac ont annoncé à l’assistance que, personne ne s’étant manifesté, l’oeuvre, propriété d’un collectionneur japonais, était retirée de la vente, a constaté un correspondant de l’AFP.

On n’achète pas un tableau à un million d’euros sur une photo »Б « C’est un tableau que Claude Monet a gardé jusqu’à sa mort, ce pourquoi il n’est pas signé », a expliqué Philippe Rouillac. « Un artiste signe quand il vend. Nous avons un dossier blindé quant à son authentification. Il s’agit d’un Monet, il n’y a pas l’ombre d’un doute », a-t-il ajouté.

Pour les commissaires-priseurs, le tableau n’a pas reçu l’accueil attendu en raison de « la pandémie » qui « a empêché les acquéreurs anglais, américains et chinois de venir le voir. On n’achète pas un tableau à un million d’euros sur une photo », a analysé Philippe Rouillac.

Ventes de véhicules ont chuté

Les ventes de véhicules neufs ont chuté de 51,8% en mars sur les principaux marchés européens à cause de l’épidémie de coronavirus et des mesures de confinement prises pour l’endiguer, d’après les données publiées vendredi par l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA).

Les immatriculations de voitures de tourisme se sont élevées à 853.077 le mois dernier dans l’Union européenne, la Grande-Bretagne et les pays de l’Association européenne de libre-échange.

Les ventes ont chuté dans tous les pays concernés, avec un recul particulièrement marqué en Italie (-85,4%). En France, les immatriculations se sont effondrées de 72,2% et le repli atteint 69,3% pour l’Espagne et 37,7% pour l’Allemagne.

Par groupes, les ventes de Volkswagen ont reculé de 43,6% en mars tandis que Renault et PSA affichent des ventes en chute de 63,7% et 66,9% respectivement.

BMW, qui était un des seuls constructeurs à avoir vu ses ventes augmenter les mois précédents, a connu un plongeon de 39,7% de ses immatriculations. La chute s’élève à 40,6% pour le concurrent Daimler.

La plupart des concessions automobiles en Europe étaient fermées sur la deuxième quinzaine du mois de mars dans le cadre des mesures de confinement généralisé prises face à l’épidémie de coronavirus.