Archives des étiquettes : véhicule

Ventes de véhicules ont chuté

Les ventes de véhicules neufs ont chuté de 51,8% en mars sur les principaux marchés européens à cause de l’épidémie de coronavirus et des mesures de confinement prises pour l’endiguer, d’après les données publiées vendredi par l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA).

Les immatriculations de voitures de tourisme se sont élevées à 853.077 le mois dernier dans l’Union européenne, la Grande-Bretagne et les pays de l’Association européenne de libre-échange.

Les ventes ont chuté dans tous les pays concernés, avec un recul particulièrement marqué en Italie (-85,4%). En France, les immatriculations se sont effondrées de 72,2% et le repli atteint 69,3% pour l’Espagne et 37,7% pour l’Allemagne.

Par groupes, les ventes de Volkswagen ont reculé de 43,6% en mars tandis que Renault et PSA affichent des ventes en chute de 63,7% et 66,9% respectivement.

BMW, qui était un des seuls constructeurs à avoir vu ses ventes augmenter les mois précédents, a connu un plongeon de 39,7% de ses immatriculations. La chute s’élève à 40,6% pour le concurrent Daimler.

La plupart des concessions automobiles en Europe étaient fermées sur la deuxième quinzaine du mois de mars dans le cadre des mesures de confinement généralisé prises face à l’épidémie de coronavirus.

Dix million animaux écrasés

Si les vétérinaires ne peuvent pas prendre en charge tous les animaux errants retrouvés blessés, c’est aussi parce que le nombre d’animaux renversés par des véhicules est particulièrement important. Un vrai massacre : on estime à près de 10 millions le nombre d’animaux écrasés sur les routes de la Belgique, selon let site de DH.be.

En 2014, l’association flamande Natuurpunt avait recensé le nombre de victimes animalières sur une centaine de routes, et près de 20 000 kilomètres. À raison d’un animal écrasé tous les 10 kilomètres, elle avait conclu que plus de 10 millions d’animaux mouraient chaque année sur les routes Belges. Le nombre de 27 millions d’animaux tués par des véhicules avait même été avancé. Avec, en tête de liste, les grenouilles, les hérissons et les renards, le printemps et le début d’automne étant particulièrement cruels.

Herisson

Un chiffre sans doute largement en deçàlage de la réalité car nombre de dépouilles disparaissent au fur et à mesure du passage d’autres véhicules ou sont ingérées par des charognards. À ceux-là s’ajoutent ceux qui, blessés, succombent à leurs blessures après s’être éloignés de ces chaussées mortifères.

Fox on road