Archives des étiquettes : Var

Quatre morts dans le Var

Le bilan s’est alourdi dans la soirée de dimanche (24/11). Les violentes intempéries sur la Côte d’Azur ont fait quatre morts. Deux personnes sont encore portées disparues.

Les corps de deux personnes ont été découverts ce dimanche dans le Var, département touché par de violentes intempéries, a annoncé la préfecture dans un commune.

Le bilan actuel porte sur deux personnes décédées (…), nous sommes aussi à la recherche de quatre personnes supplémentaires », a affirmé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner après avoir rencontré des victimes des inondations et des pompiers impliqués dans les opérations de secours au Muy, dans le Var.

Le premier corps a été retrouvé au Muy, à proximité de la zone où une embarcation de secours avait chaviré samedi soir avec trois pompiers et trois civils à bord. L’un des civils avait été porté disparu depuis.

https://twitter.com/bfmtv/status/1198711712683347968?s=21

Le second corps, celui d’un homme âgé d’une cinquantaine d’années, a lui été découvert sur la commune de Cabasse, « dans une voiture », selon la préfecture qui n’a pas donné davantage de détails. 

Environ 4 500 foyers sont toujours privés d’électricité dans les deux départements touchés, notamment à Fréjus et Saint-Tropez (Var), selon Enedis. Le trafic routier a repris sur l’autoroute A8. En revanche, de nombreux axes secondaires sont toujours fermés en raison d’éboulements, d’inondations ou d’effondrement de chaussée. La circulation des trains est toujours interrompue entre Toulon et Nice ainsi qu’entre Nice et Vintimille, selon la SNCF. 

Var: hommage aux soldats africains

En Provence Président Macron a rendu hommage aux héros du débarquement il y a 75 ans, le 15 août 1944, dont une majorité de soldats africains qui ont écrit cette “page cruciale” de l’Histoire de France. 

Emmanuel Macron a déposé une gerbe en honneur des morts de cette bataille aux côtés du président guinéen Alpha Condé et de son homologue ivoirien Alassane Ouattara.

La France a une part d’Afrique en elle et sur le sol de cette Provence, cette part fut celle du sang versé”, a-t-il dit à Saint-Raphaël (Var),

A la nécropole nationale de Boulouris, où reposent les corps de 464 soldats de la 1re armée française commandée par le général de Lattre de Tassigny, le Président a appelé les maires de France à « faire vivre » la mémoire des soldats africains parce que les combattants africains “n’ont pas eu la gloire et l’estime que leur bravoure méritait”. « 

« Je lance aujourd’hui un appel aux maires de France pour qu’ils fassent vivre, par le nom de nos rues et de nos places, par nos monuments et nos cérémonies, la mémoire de ces hommes qui rendent fiers toute l‘Afrique et disent de la France ce qu’elle est profondément: un engagement, un attachement à la liberté et à la grandeur, un esprit de résistance qui unit dans le courage« , le chef de l’État a dit lors de son discours.

 

 

Fusillade dans le Var

Trois personnes ont été tuées et une quatrième blessée dans une fusillade le 28 juillet  en début de soirée à Ollioules (Var), apprend-t-on de source policière.

La fusillade a éclaté dans une station service de cette ville située dans la banlieue de Toulon.

Les victimes sont deux hommes et une femme apprend-t-on de même source et le blessé a été transporté à l’hôpital Sainte-Anne de Toulon.

L’enquête a été confiée à l’antenne toulonnaise de la Police Judiciaire de Marseille.

Zones touristique sous menace d’incendie

Plusieurs zones touristiques du sud-est de la France étaient sous la menace des flammes mercredi pour la troisième journée consécutive, notamment dans le Var où quelque 10.000 personnes ont été évacuées à Bormes-les-Mimosas à la suite d’un feu de forêt dans la commune voisine de La Londe-les-Maures.

« A l’heure ou nous parlons, il y a encore plus de sept incendies qui ravagent notre territoire », a déclaré le Premier ministre Edouard Philippe mercredi après-midi lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale.

« À ce jour, ce sont environ 10.000 hectares qui ont été détruits », soit deux fois la moyenne annuelle des dix dernières années, a-t-il ajouté.

Edouard Philippe, qui devait se rendre dans la soirée dans le Var, particulièrement touché par les incendies qui sévissent depuis lundi dans le Sud-Est et en Corse, a annoncé l’arrivée prochaine de renforts depuis le reste de la France pour soutenir les plus 6.000 personnes déjà à pied d’oeuvre.

Concernant les moyens matériels, le Premier ministre a précisé que six Canadair étaient déjà opérationnels et que deux appareils supplémentaires le seraient « dans le courant de la journée ».

Plusieurs zones touristiques du sud-est de la France étaient sous la menace des flammes mercredi pour la troisième journée consécutive, notamment dans le Var où quelque 10.000 personnes ont été évacuées à Bormes-les-Mimosas à la suite d’un feu de forêt dans la commune voisine de La Londe-les-Maures.

600 sapeurs-pompiers ont lutté le feu

Plus de 600 sapeurs-pompiers du Vaucluse, des Bouches-du-Rhône, du Var et du Gard soutenus par les avions bombardiers d’eau de la sécurité civile ont lutté toute la journée de lundi sur ce feu de forêt probablement causé par la foudre.

L’autoroute A51 fermée lundi dans les deux sens a été rouverte à la circulation. La ligne SNCF Marseille-Briançon restait elle fermée mardi matin.

Une centaine d’habitations situées sur la commune de Mirabeau (Vaucluse) ont été préventivement évacuées lundi soir, annonce la préfecture de Vaucluse.

Les violents incendies qui se sont déclarés lundi dans le sud-est de la France et en Corse, détruisant plus de 3.000 hectares de végétation, étaient globalement contenus mardi en fin de matinée, à l’exception de plusieurs foyers dans le Var, dont le principal à La Croix-Valmer, près de Saint-Tropez.

Depuis lundi, 900 hectares ont été détruits par les flammes sur plusieurs foyers d’incendie dans ce secteur très touristique, apprend-t-on auprès des pompiers du département.

Plusieurs axes routiers ont été fermés à la circulation et 300 personnes ont été évacuées d’un camping. Quatre sapeurs-pompiers ont été blessés, dont un évacué à l’hôpital de Marseille.

Quatre massifs forestiers du département sont classés « risque d’incendie exceptionnel » mardi et interdits à la circulation.

Dans le Vaucluse, l’incendie qui s’est déclaré lundi dans le massif du Lubéron était lui contenu mardi matin après avoir parcouru 800 hectares, a-t-on appris auprès des secours.

Le Mistral violent avec des rafales pouvant atteindre jusqu’à 90 km/h et les conditions de sécheresse ont conduit la préfecture des Bouches-du-Rhône à de nouveau interdire mardi l’accès aux 24 massifs du département, classés en risque très sévère d’incendie.

Les violents incendies en France

L’autoroute A51 qui relie Aix-en-Provence aux départements alpins a été fermée dans les deux sens indique la préfecture de Vaucluse. La ligne SNCF entre Briançon et Marseille a également été coupée à la circulation des trains.

Trois violents incendies font rage depuis lundi matin (24.07.2017)  dans le sud-est de la France et en Corse, détruisant près de 1.400 hectares de maquis et de forêt.

Un violent incendie s’est déclaré lundi en fin de matinée dans le massif forestier de la commune de la Bastidonne (Vaucluse) et avait parcouru 600 hectares lundi en fin d’après-midi, a-t-on appris auprès des secours.

Une centaine d’habitations ont été évacuées ou étaient en cours d’évacuation en soirée sur la commune de Mirabeau (Vaucluse), indique la préfecture. Une dizaine de chevaux d’une écurie ont également été mis à l’abri.

L’autoroute A51 qui relie Aix-en-Provence aux départements alpins a été fermée dans les deux sens indique la préfecture de Vaucluse. La ligne SNCF entre Briançon et Marseille a également été coupée à la circulation des trains.

Une centaine de sapeurs-pompiers du Vaucluse et des renforts venus des Bouches-du-Rhône sont mobilisés sur le sinistre ainsi que des avions bombardiers d’eau de la sécurité civile.

Le mistral violent, avec des rafales pouvant atteindre jusqu’à 90 km/h, et les conditions de sécheresse ont conduit lundi les préfectures des départements du sud-est de la France à prendre des mesures d’interdiction de fréquentation des massifs forestiers pour la journée.

La préfecture des Bouches-du-Rhône a ainsi interdit l’accès aux 24 massifs du département – classés en risque « très sévère » d’incendie.

Pour la première fois de la saison estivale, la préfecture du Var a classé la journée en « risque incendie de forêt exceptionnel » et également interdit la fréquentation des massifs locaux. (Photo: illustration)