Archives des étiquettes : Simone Veil

Camerounaise reçoit le prix Simone Veil

Emmanuel Macron a remis vendredi 8 mars à Paris le premier “prix Simone Veil”, du nom de l’ancienne ministre et figure des droits des femmes décédée en 2017, à la Camerounaise Aissa Doumara, militante de la cause des femmes, notamment des survivantes de Boko Haram.

Ce prix “de la République française pour l’égalité femmes-hommes”, doté de 100.000 et appelé à distinguer chaque année une personnalité ou un collectif contribuant à faire avancer la cause des femmes dans le monde, a été décerné par le chef de l’Etat lors d’une cérémonie à l’Elysée, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes.

Aissa Doumara s’avance pour recevoir son prix, qu’elle dédie « à toutes les femmes victimes de violences et de mariages forcés, à toutes les rescapées de Boko Haram ». D’une voix émue, elle remercie le jury et commence à raconter des « petites histoires », comme elle dit.

Celle de cette fillette de 12 ans qui devait se marier juste avant d’entrer en 6e et qui a finalement réussi à échapper à cette union. Ou bien encore celle de cette jeune femme de 20 ans qui a dû boire le sang de son fils et de son mari égorgés sous ses yeux par Boko Haram mais qui a fini par se reconstuire.

 

 

Hommage à Simone Veil au Parlement européen

Née en 1927 au sein d’une famille de confession juive à Nice, Simone Veil est une survivante des camps de concentration nazis d’Auschwitz-Birkenau, de Bergen-Belsen et de Bobrek.

Figure emblématique du féminisme, elle a notamment contribué à faire avancer les droits des femmes en tant que Ministre française de la santé de 1974 à 1979.

Lors des premières élections européennes au suffrage universel direct en 1979, Simone Veil est élue députée, puis Présidente du Parlement européen. Elle devient donc la première Présidente du Parlement directement élu et la première femme à la tête d’une institution européenne.

Lors de ses quatorze années de mandat, elle a également été vice-Présidente puis Présidente du groupe libéral et démocratique. Elle se consacre à nouveau à la vie politique française à partir de 1993.

Le Président du Parlement Antonio Tajani et le Président du groupe de l’alliance des libéraux et démocrates pour l’Europe Guy Verhofstadt prononceront un discours.