Archives des étiquettes : Salvator Mundi

Marché de l’art suisse éblouissant

Selon un rapport réalisé par le professeur Clare McAndrew avec la banque suisse UBS et les organisateurs de la foire, le marché de l’art pesait quelque 63,7 milliards de dollars (54,8 milliards d’euros) en 2017. Il a ainsi connu un rebond de 12% par rapport à l’année précédente, principalement grâce à une poignée d’enchères exceptionnelles, dont une toile de Léonard de Vinci, Salvator Mundi, qui a établi un nouveau record, à 450 millions de dollars.

Ces gros chiffres masquent cependant de fortes disparités, notait ce rapport, aussi bien entre les maisons d’enchères que les galeries, entre les grandes galeries et celles, plus petites, qui peinent à couvrir leurs frais. Ou encore entre les différents courants artistiques.

Leonardo record de $450,3 million

Un portrait de Jésus Christ, intitulé ‘Salvator Mundi’, peint par Léonard de Vinci a été vendu mercredi pour une somme record de $450,3 million = €382 million – soit plus de deux fois plus que le précédent pic historique atteint par une oeuvre d’art lors d’un vente aux enchères – par Christie’s à New York.  Le précédent record de vente pour un tableau, remontant à mai 2015, était de $179,4 million pour “Les Femmes d’Alger” de Pablo Picasso.

“Salvator Mundi” (Le sauveur du monde) a été acquis par un acheteur inconnu par téléphone à la suite d’une guerre d’enchères qui a duré près de 20 minutes dans la salle des ventes new-yorkaise de la maison d’enchères britannique. Le portrait restauré, vieux de plus de cinq siècles, a dans un premier temps fait partie de la collection privée du roi d’Angleterre Charles 1er, qui a régné de 1625 à 1649.

Il a ensuite été vendu aux enchères en 1763 avant de disparaître jusqu’en 1900, lapse du temps au cours duquel on avait repeint le visage et les cheveux de Jésus Christ, selon une pratique de l’époque alors “assez courante” selon Alan Wintermute, spécialiste des maîtres de la Renaissance chez Christie’s.

Vendu par Sotheby’s, principal concurrent de Christie’s, à un collecteur américain pour 45 livres (alors $126 ou €107) en 1958, le tableau a été revendu en 2005 comme une copie retouchée du chef d’oeuvre de Léonard de Vinci.