Archives des étiquettes : Paris

UE: Trêve dans la campagne après incendie Notre-Dame

Plusieurs partis politiques français, dont Debout la France (DLF),  La République en marche (LaRem) et le Rassemblement national (RN), ont décrété mardi ‘une trêve‘ dans la campagne des élections européennes du 26 mai après l’incendie qui a ravagé le 15 avril soir la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le sinistre, qui a réduit en cendres la flèche et une grande partie de la toiture de l’édifice, joyau de l’art gothique et emblème de la capitale française, a suscité une vague d’émotion nationale et internationale.

“Nous vivons un moment de tristesse profonde. La liste Renaissance se joint naturellement à ce moment d’union nationale”, a écrit la tête de liste LaRem et ancienne ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau sur son Twitter micro blog. “Nous suspendons la campagne jusqu’à nouvel ordre”.

 

Gilets Jaunes Acte XXII mobilisation en hausse

La 22e journée (13 avil) de manifestations des “Gilets jaunes” 43 personnes ont été placées en garde à vue à Toulouse, selon un bilan actualisé publié dimanche par les autorités.

Le ministère de l’Intérieur a fait état de 31.000 manifestants dans toute la France, dont 5.000 à Paris, un léger regain de mobilisation avant les annonces attendues ces prochains jours d’Emmanuel Macron, en conclusion du “grand débat” organisé pour désamorcer la crise.

Ces gardes à vue interviennent à la suite de 45 interpellations en centre ville dont 15 pour dissimulation volontaire du visage “sans motif légitime”, ce qui est désormais passible d’un an de prison et de 15.000 euros d’amende, selon la nouvelle loi “anti-casseurs”.

Vingt-et-un blessés se trouvaient en urgence relative dont un blessé parmi les forces de l’ordre.

A Paris, le bilan définitif de la journée du l’Acte XXII est de 35 interpellations.

 

Gilets jaunes Acte XXII

De manifestations des Gilets jaunes fait figure de test avant les annonces d’Emmanuel Macron en réponse à ce mouvement parti en novembre 2018 d’une contestation des taxes sur le carburant et marqué par des dérapages violents.

A Toulouse, point de fixation de cette journée de mobilisation en province, des incidents ont opposé depuis la mi-journée des manifestants, auxquels se sont mêlés des militants extrémistes “black blocks”, aux forces de l’ordre.

Les Gilets jaunes ont fait de Toulouse le point de ralliement principal de cette 22e journée (#ActeXXII) en province, avec des appels, sur les réseaux sociaux et les murs de la ville, à reprendre la place du Capitole, où se trouve la mairie.

Lors du 21e samedi de manifestations, le 6 avril, la mobilisation a été la plus faible depuis le début du mouvement, avec 22.300 participants recensés en France par le ministère de l’Intérieur, dont 3.500 à Paris.

A Paris, où le préfet de police a de nouveau interdit tout rassemblement de personnes se revendiquant des Gilets jaunes sur l’avenue des Champs-Elysées et dans un périmètre incluant la présidence de la République et l’Assemblée nationale, deux manifestations et trois rassemblements ont été déclarés.

Des manifestants ont commencé à converger en fin de matinée vers les points de départ des cortèges déclarés, dans le XVIIe arrondissement et le quartier de la place de la Nation (XIIe).

Comme à Paris, les rassemblements de Gilets jaunes ont été interdits dans les points sensibles de grandes villes de province, comme le centre-ville de Lille (Nord) ou la place du Capitole à Toulouse (Haute-Garonne).

 

Visite de Xi Jinping en France

Le président de la Chine  Xi Jinping entame le volet officiel de sa visite en France, où Emmanuel Macron tentera de le persuader de jouer selon les règles d’un multilatéralisme mal en point et alors que les Européens sont divisés face à l’offensive diplomatico-commerciale de Pékin.

Emmanuel Macron a assuré que des contrats seraient signés avec ce partenaire économique stratégique, mais n’a donné aucune précision sur leur ampleur. Paris avait récemment affirmé avoir reçu de Pékin des « signaux positifs » sur la finalisation d’une commande de 184 Airbus A320.

 

 

#ActeXVIII: Marche pour le climat

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont participé le 16 mars à la ‘marche du siècle‘, à Paris et ailleurs en France, à l’appel de nombreuses associations pour réclamer des « changements immédiats » en faveur du climat.

La manifestation à Paris à laquelle se sont mêlés de nombreux Gilets jaunes, s’est déroulée dans une atmosphère bon enfant sur toute la longueur du parcours, qui a abouti à la place de la République en fin d’après-midi.

Les organisateurs ont dénombré 107.000 personnes dans la capitale. La préfecture de police en a compté 36.000.

Les manifestants étaient également plusieurs milliers à Marseille, Lyon ou Bordeaux.

Acte XVIII: des violences à Paris

Des violences d’une ampleur inédite depuis le mois de décembre ont éclaté à Paris, particulièrement dans le quartier des Champs-Elysées, lors du 18e samedi consécutif de mobilisation des Gilets jaunes.

Parmi ces manifestants, figuraient “quelques milliers de casseurs (qui) sont venus à Paris pour en découdre avec les forces de l’ordre, avec les symboles de l’Etat, avec la propriété privée, avec la démocratie”, a déclaré le Premier ministre, Edouard Philippe.

En début d’après-midi, le ministère de l’Intérieur a recensé 14.500 participants, soit deux fois plus que le 9 mars à la même heure, dont 10.000 à Paris.

Acte XVI: gaz lacrymogène contre des Gilets jaunes

Les forces de l’ordre ont utilisé ce samedi 2 mars du gaz lacrymogène contre des manifestants ayant tenté d’emprunter un trajet non-autorisé lors de l’acte 16 (#Acte16) des Gilets jaunes.

Pour le 16e samedi consécutif, les Gilets jaunes se mobilisent aux quatre coins de la France, dont Paris, malgré un nouvel appel «au calme» lancé par Emmanuel Macron.

Selon un décompte réalisé par le ministère de l’Intérieur, 5600 manifestants étaient recensés dans toute la France à 14 heures ce samedi, soit près de deux fois moins que la semaine précédente.

Les premiers chiffres communiqués par le ministère de l’Intérieur ce samedi montrent cependant une baisse sensible de la mobilisation. À 14 heures, le ministère comptabilisait 5600 manifestants dans toute la France, dont 1320 à Paris. La semaine dernière à la même heure, 11.600 personnes dont 4000 dans la capitale avaient été recensées.

 

 

« Entrées précédentes Derniers articles »