Archives des étiquettes : Nicolas Bay

UE: Feu vert aux Albanie et Macédoine du Nord

Le président français Emmanuel Macron a déclaré le 15 février qu’il autoriserait la Macédoine du Nord et l’Albanie à entamer des pourparlers sur l’adhésion à l’Union européenne si Bruxelles leur donnait son aval le mois prochain.

Ces propos du chef de l’Etat, tenus lors d’une conférence sur la sécurité à Munich, devraient permettre de débloquer le processus d’adhésion de ces deux pays des Balkans et de rassurer les partenaires européens de la France sur son engagement en faveur de l’élargissement.

“Nous attendons le rapport (de la Commission européenne) en mars … en fonction de cela, si les résultats sont positifs et la confiance est établie, alors nous devrions être en mesure d’ouvrir les négociations”, a déclaré le président lors de la conférence.

La France, qui s’était opposée à l’automne à l’ouverture de négociations d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine du Nord sans réforme du mécanisme de l’Union européenne, avait salué début février une nouvelle procédure d’adhésion au bloc présentée par la commission européenne.

#Bayonne: attaque contre la mosquée

Le président de la République a condamné « avec fermeté l’attaque odieuse perpétrée devant la mosquée de Bayonne ».  Un ancien candidat du Front National est actuellement en garde à vue et a reconnu les faits.

Deux hommes ont été blessés par balles par assaillent devant la mosquée de Bayonne, le 28 octobre, a indiqué la préfecture des Pyrénées-Atlantiques dans un communiqué. Vers 15h20, « un homme a tenté d’incendier la porte de la mosquée ». « Surpris dans sa tentative par deux personnes, l’homme leur a tiré dessus… L’individu, en repartant, a incendié un véhicule automobile. » Il a ensuite été interpellé.

Les deux hommes gravement blessés par balle sont « âgés de 74 et 78 ans », poursuit la préfecture. Ils ont été évacués vers le centre hospitalier de Bayonne. Deux cellules d’urgence médico-psychologique (CUMP) ont été mises en place, une à l’hôpital de Bayonne et une autre sur place à la mosquée.

Selon les informations de France Télévisions, l’homme interpellé, Claude S., est âgé de 84 ans. En 2015, il avait été candidat du Front national aux élections départementales. Nicolas Bay (RN) l’a confirmé, sur CNews, ajoutant que cet homme avait depuis quitté le parti. France Bleu Pays Basque ajoute qu’il est retraité de l’éducations nationale.

Image: illustration

Ocean Viking: l’accueil de 150 migrants en France

La France s’apprête à accueillir 150 migrants sur les 356 transportés par le navire humanitaire Ocean Viking. Après plus de deux semanies d’attente en mer, tous ont pu débarquer le 23 août sur l’île de Malte (Hay Wharf base navale). Ils vont ensuite être répartis entre la France, l’Allemagne, l’Irlande, LuxembourgPortugal et la Roumanie.

A bord du navire, une majorité de personnes viennent du Soudan, pays dont les ressortissants sont généralement susceptibles de bénéficier d’une protection internationale.

Les 150 migrants qui seront transférés en France seront hébergés dans des centres pour demandeurs d’asile, en attendant la décision finale de l’Ofpra.

10 000 agents pour renforcer les frontières

Avant le vote sur les nouvelles mesures qui renforceront les effectifs du corps européen de garde-frontiéres et de garde-côtes, la députée démocrate chrétienne maltaise Roberta Metsola a déclaré : « Il faut être juste avec ceux qui méritent d’être protégés, dur avec ceux qui s’attaquent aux personnes vulnérables et ferme avec ceux qui cherchent à enfreindre les règles ».

Ces changements ont pour objectif de mieux gérer les migrations, de permettre à l’Union européenne de sécuriser efficacement ses frontières extérieures et d’assurer la sécurité des Européens. Ce nouveau corps pourrait, à la demande d’un pays de l’Union européenne, assurer le contrôle des frontières et la gestion des migrations ainsi que lutter contre la criminalité transfrontalière.

En cas d’urgence, les États membres pourraient faire appel à sa capacité d’intervention rapide pour obtenir une assistance.

 

 

Gilets jaunes appellent à de manifestations

L’exécutif et la majorité espèrent que les mesures d’urgence en cours d’adoption et la promesse du grand débat national permettront d’apaiser la crise des Gilets jaunes, à la veille d’un sixième samedi de mobilisation en France.

Emmanuel Macron a directement répondu à une pétition signée par plus de 1,1 million de personnes sur Internet, en donnant raison aux signataires et en les invitant au dialogue.

Vous avez subi de plein fouet la hausse des prix du carburant et avez décidé de réagir en signant cette pétition (…) vous avez raison”, Macron a écrit .

Vous dénoncez l’écart qui s’est peu à peu creusé entre le peuple et ses dirigeants (…). À nous de trouver des solutions pour faire, ensemble et dans le dialogue, de cette colère une chance”, ajoute-t-il.

Des porte-parole autoproclamés des Gilets jaunes ont pour leur part confirmé leur intention de poursuivre le mouvement et appelé à de nouvelles manifestations le 22 décembre.

Le Rassemblement nationale (RN) est prêt à « accueillir » des Gilets jaunes sur sa liste aux élections européennes de mai 2019, a indiqué vendredi l’eurodéputé Nicolas Bay.

L’évacuation des migrants à Grande-Synthe

Les forces de l’ordre sont intervenues le matin  à Grande-Synthe, près de Dunkerque, dans le Nord, pour évacuer 1.800 migrants installés dans des abris de fortune, annonce la préfecture du Nord.

Une opération de mise à l’abri de 1.800 migrants basés à Grande-Synthe est en cours depuis 08h00 ce matin (06h00 GMT)”, indique-t-elle dans un communiqué, en précisant qu’elle s’inscrit dans le cadre d’une ordonnance d’évacuation rendue par le tribunal de Dunkerque le 11 octobre à la demande de la mairie.

« … Avec Castaner comme avec tous ses prédécesseurs, ce cirque se poursuivra tant qu’on ne traitera pas les causes, » a écrit Marine Le Pen dans son microblog Twitter.

« Combien de temps avant que des centaines de nouveaux entrants s’y installent, pour ensuite être relogés en priorité par le gouvernement alors que 3,5 millions de Français sont mal-logés ou sans-abri ? » a posé la même question Nicolas Bay.

 

 

Calais: un degré de violence « jamais connu »

Une vingtaine de blessés, dont quatre entre la vie et la mort touchés par balle: de violents affrontements entre migrants afghans et africains en plusieurs endroits de Calais ont éclaté durant cette semaine, un « degré de violence jamais connu » selon le ministre de l’Intérieur.

« On a atteint une escalade de la violence devenue insupportable pour les Calaisiens et les migrants », a déclaré Gérard Collomb, qui s’est rendu en début de nuit sur les lieux de l’une des rixes le jeudi, 1/02/2018.

 

« C’est un degré de violence jamais connu, » a-t-il déclaré un peu plus tôt devant la presse au commissariat, déplorant des événements « exceptionnellement graves ».

« Je suis venu réaffirmer notre mobilisation face aux passeurs qui nourrissent quotidiennement violences et rixes », a ajouté le ministre, qui a rencontré les forces de l’ordre, les pompiers et des membres de l’Office français de l’immigration et de l’intégration.

Plusieurs rixes ont éclaté jeudi (1.02.2018) après-midi à divers endroits de Calais, entre des centaines de migrants, et 22 personnes ont été hospitalisées, selon un dernier bilan officiel. Cinq migrants ont été touchés par balle, dont quatre grièvement, et l’un d’eux a reçu une balle dans la nuque, selon une source policière.

« Entrées précédentes