Archives des étiquettes : Matignon

Élisabeth Borne à Matignon

16.05.2022 Une femme fait son retour à la tête du gouvernement. Élisabeth Borne a été nommée première ministre, lundi, le 16 mai, par Emmanuel Macron.

«Je veux dédier cette nomination à toutes les petites filles, “allez au bout de vos rêves”, rien ne doit freiner le combat pour la place des femmes dans notre société», a lancé la nouvelle chef du gouvernement sur le perron de Matignon lors de la passation de pouvoirs organisée avec Jean Castex. Lors de sa brève allocution, elle a promis «d’agir plus vite et plus fort» pour relever le «défi climatique et écologique», élevé en priorité par Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle.

Fermeture des bars à Paris

Les bars vont fermer à Paris et dans les trois départements de la petite couronne à partir du 6 octobre, ont annoncé dimanche les services du Premier ministre Jean Castex.

Cette mesure est la conséquence du basculement de la capitale française et des trois départements qui l’entourent en zone d’alerte maximale annoncé dimanche soir par Matignon.

Placée en état d’alerte maximale, la capitale va connaître bientôt de nouvelles mesures de restrictions pour faire face à la progression inquiétante de l’épidémie du Covid-19. « La fermeture des bars fait partie des mesures qu’impose l’alerte maximale. Il n’y a pas de différenciation entre Paris et Marseille », précise cette même source.

Dès dimanche soir, le 4 octobre, interrogée par l’AFP, l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih) s’est dite « extrêmement alarmée » de ce nouveau coup dur pour un secteur déjà durement éprouvé par la crise sanitaire.

Les élus parisiens avaient déjà indiqué qu’ils se plieraient à toute décision de fermeture, ce qui semble exclure un vent de fronde comme celui qui avait soufflé à Marseille la semaine dernière. Ces établissements restent fermés dans la cité phocéenne, ainsi qu’à Aix-en-Provence et en Guadeloupe, où les premières mesures de fermeture avaient été mises en place.

Gilets jaunes: Dialogue a échoué

Une tentative de dialogue a échoué entre les Gilets jaunes et le Premier ministre Edouard Philippe, que les syndicats ont alerté sur l’urgence d’apporter des réponses immédiates à la colère des Français, à la veille de nouvelles manifestations. (Image: Bruxelles, rue de la Loi)

Emmanuel Macron avait exclu quelques heures auparavant tout “recul”, semblant confirmer une nouvelle fois la hausse des taxes sur les carburants le 1er janvier, qui a contribué à déclencher le mouvement perturbant le pays depuis deux semaines.

Seuls deux des Gilets jaune invités à rencontrer le chef du gouvernement se sont présentés vendredi à Matignon, l’un d’entre eux choisissant de ne pas être vu par les journalistes.

Un assouplissement de l’interdiction des pesticides

Le gouvernement étudie un assouplissement de l’interdiction des pesticides néonicotinoïdes et des épandages aériens dans le cadre du projet de loi dit de « simplification », rapporte RMC lundi matin, un document de travail à l’appui.

Les députés ont voté l’été dernier pour interdire les néonicotinoïdes, accusés de décimer les colonies d’abeilles, à partir de 2018. Des dérogations restent cependant possibles jusqu’en 2020.

Selon le texte obtenu par la station de radio, Matignon envisage de revenir sur cette interdiction, qui va plus loin que le moratoire partiel imposé par l’Union européenne.