Archives des étiquettes : Légion d’honneur

ISABELLE BALKANY PERD SA LÉGION D’HONNEUR

ISABELLE BALKANY DÉNONCE UNE « HUMILIATION ». Il s’agit d’une exclusion automatique, après la condamnation pour fraude fiscale et blanchissement aggravé de l’ex-première adjointe à la mairie de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

Isabelle Balkany a été exclue de l’ordre national de la Légion d’honneur, indique un arrêté publié ce samedi, le 26 juin, au Journal officiel.

« Cette exclusion entraîne la privation définitive de l’exercice des droits et prérogatives attachés à la qualité de membre de la Légion d’honneur ainsi que l’interdiction de porter les insignes de toute décoration française ou étrangère ressortissant à la grande chancellerie de la Légion d’honneur », précise le texte.

L’ex-première adjointe à la mairie de Levallois-Perret a été condamnée en mai 2020 à quatre ans de prison ferme pour blanchiment aggravé. Son époux Patrick Balkany a écopé d’un an de plus. Également condamnés pour fraude fiscale, ils ont depuis été placés sous bracelet électronique.

Légion d’honneur pour Samuel Paty

Le Ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé la nouvelle, ce mardi 20 octobre, au matin, lors d’une interview donnée à BFMTV.

Interrogé par Jean-Jacques Bourdin a assuré, comme le rapporte notamment Le Figaro, que l’enseignant décapité vendredi, le 16 octobre, dernier recevrait la Légion d’honneur à titre posthume, demain, le 21 octobre.

En effet, alors que le professeur d’histoire-géographie au collège a été assassiné pour avoir montré des caricatures de Mahomet, à ses élèves de quatrième lors d’un cours sur la liberté d’expression, Jean-Michel Blanquer a assuré qu’il «sera fait commandeur des palmes académiques». «C’est emblématique. C’est l’ordre qui va avec les professeurs, le monde de l’éducation. Encore une fois, son martyr vaut bien cette reconnaissance de l’institution» a ajouté le ministre sur BFMTV.

Jean-Michel Blanquer a également prévenu que l’Éducation nationale voulait «marquer le coup» lors de la rentrée des classes le lundi 2 novembre, après les vacances de la Toussaint.

«Marquer une minute de silence, cela va de soi. Mais aussi avoir tout un travail pédagogique vis-à-vis des élèves et nous voulons qu’il n’y ait aucun angle mort, que ça se passe dans toutes les écoles, tous les collèges, tous les lycées de France sans exception», a-t-il réclamé.

«Toute éventuelle perturbation» sera sanctionnée a assuré Jean-Michel Blanquer, affirmant que les incidents survenus «après l’attentat de Charlie Hebdo, et après le Bataclan» ne se reproduiront plus.

« Sacrifice suprême » de deux héros au Burkina Faso

La France a rendu un hommage national aux deux commandos tués en libérant des otages au Burkina Faso, le président Emmanuel Macron saluant le « sacrifice suprême » de deux « héros » lors d’une cérémonie empreinte d’émotion aux Invalides.

Recouverts du drapeau, les cercueils des commandos marine Cédric de Pierrepont (33) et Alain Bertoncello (28), sont entrés dans la cour, portés par leurs frères d’armes au visage masqué pour préserver leur anonymat.

Le chef de l’Etat a ensuite fait les deux militaires chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume.

« La mission était difficile (..) Elle était nécessaire« , Emmanuel Macron a ajouté, devant les familles et les compagnons d’armes des deux militaires, ainsi que les plus hautes autorités de l’Etat.