Archives des étiquettes : Jérôme Salomon

France: 5.387 décès un bilan provisoire

La France a enregistré 5.387 décès dus au coronavirus depuis l’apparition de l’épidémie, dont 4.503 dans les hôpitaux et 884 dans les établissements sociaux et médico-sociaux, a annoncé le 2 avril le directeur général de la santé Jérôme Salomon.

Le nombre de personnes hospitalisées a augmenté en 24 heures de 1.607 (+6,5%) pour atteindre 26.246. Parmi ces patients, 6.399 sont en réanimation (contre 6.017 le ), alors que la capacité totale en lits de réanimation a été portée dans le pays à plus de 9.000, a précisé le directeur.

Pour la première fois depuis le début de l’épidémie, la DGS a fourni un bilan encore provisoire des décès survenus dans les établissements sociaux et médico-sociaux dont les Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).

Ces données, faisant état de 884 décès, sont partielles et “toujours en consolidation”, a souligné Jérôme Salomon.

COVID19: 450 décès dans les hôpitaux

Le bilan de l’épidémie de coronavirus le 20 mars le soir est de 450 décès dans les
hôpitaux, contre 372 le 19 mars, soit une hausse de 21% en 24 heures, a annoncé le directeur général de la Santé Jérôme Salomon. (Image: illustration).

Le nombre de cas confirmés est de 12.612, contre 10.995 la veille, soit une augmentation de 15%, a-t-il ajouté.

Sur ce total, 5.226 personnes sont hospitalisées, dont 1.297 sont dans un état grave, en réanimation.

La prolongation du confinement en place depuis mardi sur tout le territoire national est “une possibilité”, a souligné le professeur Salomon.

COVID19: fermeture de parcs

Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, a regretté lundi le 16 mars sur France Inter le manque d’adhésion aux consignes. Et la mairie de Paris a annoncé la fermeture des parcs et des jardins de la capitale.

Jusqu’à vendredi ou hier, j’ai plutôt conservé le message en tête que ce n’était pas plus qu’une grippe et que de toute façon, c’était surtout les personnes âgées et fragiles qui étaient en danger”, dit un kinésithérapeute, qui admet avoir été de ceux qui ont profité de la journée ensoleillée de dimanche pour aller pour une promenade.

Et au fur et à mesure que les journées avancent, on prend le truc plus au sérieux”, ajoute-t-il, en prenant son café, masque autour du cou.

Quelques centaines de mètres plus loin une propriétaire d’une librairie, invite encore les clients qui regardent à travers la vitre à rentrer dans son commerce, malgré l’arrêté du gouvernement.

La libraire se désole des annonces du gouvernement survenues le 14 soir qui n’ont pas permis à ses clients de venir le lendemain. La plupart se sont rués sur Amazon, au détriment des petits commerces, dit-elle.

Nous aurions aimé que les librairies soient considérées comme des commerces essentiels, au même titre que les pharmacies ou les tabacs”, explique celle qui devra mettre au chômage technique ses deux salariées. “Cela aurait permis aux gens de s’offrir de belles lectures pour leur confinement.”

COVID19: nouvelle mesures de restriction

Le nombre de cas confirmés de coronavirus (COVID-19) en France est désormais de 130 personnes, Le 1er mars à 16h00, soit 30 de plus que la veille, a déclaré Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, lors d’un point de presse quotidien.

Sur ce total, 116 personnes sont actuellement hospitalisées – dont neuf dans un état grave – 12 sont guéries et deux sont décédées.

Le gouvernement a pris la veille de nouvelles mesures de restriction pour freiner la progression de l’épidémie, dont l’annulation jusqu’à nouvel ordre dans l’Hexagone de tous les rassemblements de plus de 5.000 personnes en milieu confiné.