Archives des étiquettes : Jean-Yves Le Drian

La lutte contre le financement du terrorisme

Emmanuel Macron a salué  la naissance d’une “coalition de Paris” sur le financement de l’Etat islamique (Daesh) et d’Al Qaïda, à l’issue d’une conférence rassemblant plus de 70 pays et une vingtaine d’organisations internationales.

Les participants se sont engagés à renforcer leur contribution à cette lutte, avec comme priorités : améliorer le partage d’informations, lutter contre les transactions financières anonymes, accroître la transparence des fonds versés aux ONG et oeuvres caritatives, prévenir le risque de détournement des nouveaux instruments financiers et soutenir les mécanismes internationaux de contrôle.

« Il y a dans la salle des pays qui ne pensent pas la même chose, qui n’ont pas les mêmes sensibilités, dont les intérêts géopolitiques ne sont pas les mêmes, qui se sont souvent divisés, qui ont parfois financé des groupes opposés », a souligné Emmanuel Macron, au siège de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

 

Le Drian réclame un accès immédiat de l’OIAC à Douma

Le ministre français des Affaires étrangères a exhorté vendredi (20/04/2018) la Russie et la Syrie à accorder un accès “complet” et “immédiat” à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) pour la laisser mener son enquête sur le site de l’attaque chimique présumée du 7 avril à Douma.

Le travail de la mission de l’OIAC dans la ville syrienne de Douma a été reporté à cause d’un échange de tirs survenu dans cette ville, relate mercredi (18/04/2018) l’agence Reuters.

“A cette heure, les enquêteurs de l’OIAC n’ont toujours pas accès au site de l’attaque chimique de Douma”, déclare Jean-Yves Le Drian dans un communiqué. “Or, la mission de l’OIAC a pour mission d’établir si une attaque chimique a bien eu lieu et de dire quelle est la nature de l’agent chimique utilisé.”

“Cette obstruction nuit évidemment à la qualité de l’enquête. Il est vraisemblable que cette attitude vise à faire disparaître les preuves et les éléments matériels liés à l’attaque chimique sur le site même où elle s’est produite.”

Il réclame “un accès complet, immédiat et sans entrave” pour les enquêteurs de l’OIAC.

Le groupe extrémiste Jaysh al-Islam a accusé les forces gouvernementales syriennes d’avoir eu recours le 7 avril 2018 à des armes chimiques contre un hôpital de Douma, dans la Ghouta orientale. Les États-Unis se sont alignés sur ces accusations. Le lendemain, la diplomatie russe a qualifié d’«intox» ces informations.

 

 

#Barcelone: huit Français grièvement blessés

Vingt-huit Français ont été blessés dont huit grièvement dans la double attaque qui a frappé la Catalogne, selon un bilan donné par le ministre français des Affaires étrangères, en déplacement à Barcelone.

« Vingt-huit Français ont été blessés au cours de cet événement, 18 sont hospitalisés et, sur les 18 hospitalisés, huit sont dans un état grave, dont quatre enfants », a déclaré le ministre français, Jean-Yves Le Drian, venu rencontrer des victimes et des représentants du gouvernement espagnol.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête sur les deux attaques, celle de jeudi (17.08.2017) à Barcelone et une autre dans la nuit  de jeudi à vendredi (18.08.2017) à Cambrils, qui on fait au total 14 morts et plus de 100 blessés, dont de nombreux touristes.

Cette enquête, habituelle dès qu’il y a des victimes françaises, est confiée à la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et à la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), a précisé le parquet.

Il faut prendre ce bilan avec « quelques précautions » car toutes les dépouilles n’ont pas encore été identifiées par les autorités espagnoles mais, a-t-il précisé, « tout nous laisse penser que ce chiffre sera définitif et qu’il n’y a pas de mort français à déplorer ».

Des médecins français sont arrivés pour fournir un soutien psychologique et assister les familles des victimes, a également fait savoir Jean-Yves Le Drian.

L’organisation Etat islamique, qui a commandité et inspiré des attaques en France au cours des deux dernières années, a revendiqué l’attentat à la fourgonnette sur la célèbre avenue de Las Ramblas de Barcelone, où 13 personnes ont été tuées et plus que 100 ont été blessés.

Derniers articles »