Archives des étiquettes : Japon

Sarrasin en vogue

Autrefois aliment pour les pauvres, le sarrasin a le vent en poupe en France où cette fleur dépourvue de gluten et ne supportant pas de pesticides est revalorisée dans des plats exotiques, souvent inspirés du Japon, jusque dans la cuisine gastronomique.

Certes, les crêperies servent toujours la traditionnelle galette bretonne à base de farine de sarrasin… Mais l’heure est surtout aux nouilles saupoudrées de graines torréfiées, tisanes, glaces, salades et sandwiches semi-fermentés.

La plante originaire de Chine n’a été introduite en Europe qu’au Moyen-Age après un passage par la Russie, où le sarrasin est toujours aujourd’hui consommé en bouillie ou en accompagnement de viandes ou champignons. Elle a de quoi séduire les sportifs, allergiques, diabétiques et adeptes d’un mode de vie sain.

Thon à €2,7 million au marché de Tokyo

Un thon rouge de 278 kilos s’est vendu à un prix record de €2,7 million à Tokyo, un succès inattendu pour les premières enchères du Nouvel An au nouveau marché de Toyosu, encore en phase de rodage.

« C’est un beau thon, plus cher que prévu« , a commenté l’acheteur Kiyoshi Kimura, patron de la chaîne de restaurants Sushi Zanmai. Celui sera découpé avant midi et vendu en sushi au prix habituellement pratiqué par l’enseigne.

                       thon €10 000 kg

Cette année encore, la bête a été pêchée au large de la préfecture d’Aomori dans le nord du Japon. La somme à laquelle elle a été vendue équivaut à près de 10.000 euro le kilogramme, ce qui est du jamais vu et ce prix élevé peut aussi choquer.

D’après M. Kimura, le nombre de thons proposés à Toyosu est inférieur à ce qu’offrait le marché de Tsukiji, et cette rareté de très belles pièces est l’une des raisons du tarif atteint.

« J’espère que la première vente du Nouvel an qui suscite un immense intérêt deviendra un symbole pour l’année de l’enthousiasme sur ce marché de Toyosu », a pour sa part déclaré la gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike.

 

 

 

 

Japon après des pluies torrentielles

Le typhon qui s’est abattu sur le Japon, apportant des pluies torrentielles et entraînant des glissements de terrain, a déjà emporté la vie d’au moins 76 personnes.

Les glissements de terrain et les intempéries au Japon ont coûté la vie à au moins 76 personnes tandis que plusieurs localités ont été évacuées, relatent les médias. Selon Kyodo, il s’agit encore de 62 morts. D’après NHK, 66 personnes ont été tuées et au moins 60 portées disparues.

 

Les averses incessantes ont provoqué des glissements de terrain et des inondations. La circulation ferroviaire a été arrêtée dans la préfecture de Kyoto, relate The Japan Times. Des unités militaires ont été engagées dans les opérations de sauvetage.

Les pluies torrentielles ont été apportées par un typhon qui a provoqué la mise en place de l’état d’urgence dans les préfectures de Hiroshima, d’Okayama, de Tottori, de Hyōgo et de Kyoto. À l’approche du typhon, plus de 20.000 personnes avaient été évacuées dès la fin du mois de juin des territoires menacés.

Japon chasse à la baleine « macabre et inutile »

Les pêcheurs japonais ont tué 122 baleines de Minke enceintes au cours d’une très controversée expédition annuelle dans l’Antarctique, dénoncée par les défenseurs des animaux comme « macabre et inutile ».

L’organisation de protection des animaux Human Society International a jugé ces chiffres « choquants« , y voyant « un triste témoignage de la cruauté de la chasse à la baleine japonaise« . « C’est une nouvelle preuve de la nature réellement macabre et inutile de la chasse à la baleine, alors qu’il est avéré que des recherches non létales sont suffisantes pour des visées scientifiques« , a jugé une des responsables du groupe, Alexia Wellbelove.

C’est l’heure du bilan pour la dernière campagne de « chasse scientifique » menée par le Japon dans l’Antarctique. Durant cette opération de quatre mois terminée fin mars, au total 333 baleines ont été tuées, dont 122 se trouvaient en période de gestation tandis que des dizaines d’autres étaient immatures, selon un rapport soumis par les autorités à la Commission baleinière internationale (CBI) en avril 2018.

Baleine Japon meat

Japon: Les cryptomonnaies régularisées

Seize plate-formes japonaises homologuées et spécialisées dans les cryptomonnaies mettront sur pied un organe d’autorégulation afin de rétablir la confiance dans un nouveau segment du marché financier ébranlé par un vol de quelque 430 millions d’euros survenu en janvier.

L’organe invitera par la suite à s’affilier d’autres plate-formes dont l’homologation est en cours d’examen ou qui doit être demandée à l’avenir, ont annoncé les places vendredi dans un communiqué.