Archives des étiquettes : Italie

L’UE débat sur la Chine

« Le temps de la naïveté européenne » dans les relations avec la Chine est révolu, a déclaré Emmanuel Macron.

Le sommet européen, bouleversé une fois encore par le processus du Brexit, a permis un long débat sur la Chine, mais n’a pas abouti à une conclusion formelle.

L’objectif affiché de présenter un front uni sur la Chine a été compliqué par la visite que le président chinois Xi Jinping effectue en parallèle en Italie, où le gouvernement Ligue-Mouvement 5 Etoiles (M5S) devrait signer un accord arrimant l’Italie au projet chinois des Nouvelles routes de la soie (“Belt and Road”).

 

France condamne l’escalade de violence à Tripoli

Paris, Rome, Washington et Londres ont dénoncé  “l’escalade persistante de la violence” dans la capitale libyenne Tripoli et appelé à un arrêt des combats, dans une déclaration conjointe transmise par le ministère français des Affaires étrangères par voie de communiqué.

Tripoli est depuis plusieurs jours le théâtre d’affrontements meurtriers entre milices rivales.

Les gouvernements de la France, des Etats-Unis, de l’Italie et du Royaume-Uni condamnent fermement l’escalade persistante de la violence à Tripoli et dans ses alentours qui a fait de nombreuses victimes”, peut-on lire dans ce communiqué.

 

Corps d’alpiniste italien disparu dans le Mont-Blanc retrouvé

Le corps de Luca Lombardini, l’un des trois alpinistes italiens disparus en début de semaine dans le massif du Mont-Blanc (Haute-Savoie) a été retrouvé ce vendredi par les secouristes de Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix.

Un premier corps a été retrouvé par les secouristes, parmi les trois alpinistes italiens disparus en début de semaine dans le massif du Mont-Blanc (Haute-Savoie). C’est celui de Luca Lombardini, âgé de 31 ans.

Meilleures expériences voyage de TripAdvisor

TripAdvisor a dressé son premier classement des meilleures expériences de voyage à travers le monde. Pour ses premiers « Travellers’ Choice Awards for Experiences« , TripAdvisor a utilisé un algorithme prenant en compte les opinions et la popularité auprès des voyageurs de plusieurs « expériences » de voyage au cours de l’année écoulée.

Au total, 345 expériences, visites guidées et activités à réserver sur le site de TripAdvisor ont été prises en compte, notamment des croisières et des excursions d’une journée, mais aussi des expériences liées à la nourriture, à la bière et au vin.

Avec une note de cinq sur cinq sur 1.458 avis, Walkabout Florence Tours obtient la première place du classement pour sa visite du marché local florentin et ses cours de cuisine.

Ce premier classement des meilleures activités et expériences de TripAdvisor se pose en rival d’Airbnb, qui continue de se positionner comme une véritable agence de voyages en ligne. Le site de location de vacances à court terme a en effet développé des services proposant aux voyageurs de s’inscrire à des visites guidées et à des activités organisées par des guides locaux.

TripAdvisor a également ventilé les meilleures expériences par pays et catégorie afin de faciliter la planification de ses voyages.

Voici les 10 meilleures expériences dans le monde en 2018 selon TripAdvisor :

1. Cours de cuisine et déjeuner dans une ferme toscane avec visite du marché local de Florence – Florence, Italie

2. Berlin Bike Tour – Berlin, Allemagne

3. Excursion guidée d’une journée à New York – New York, États-Unis

4. Sydney BridgeClimb – Sydney, Australie

5. Vatican Experience VIP : petit-déjeuner exclusif au Vatican avec accès sans queue au musée du Vatican et à la chapelle Sixtine – Rome, Italie

6. Cours de cuisine à la New Orleans – La Nouvelle-Orléans, États-Unis

7. Dîner et spectacle maori hangi – Rotorua, Nouvelle-Zélande

8. Niagara Falls Tour – Chutes du Niagara, Canada

9. Excursion en bus de Vancouver à Victoria et aux Butchart Gardens – Vancouver, Canada

10. Circuit du Wicklow sauvage incluant Glendalough au départ de Dublin – Dublin, Irlande

L’Espagne – la destination pour les migrants

L’Espagne devient le nouveau point d’entrée principal des migrants fuyant l’Afrique à destination de l’Union européenne, au vu des chiffres portant sur les cinq premiers mois de 2018.

De janvier à mai compris, 19.000 migrants et réfugiés sont arrivés en Espagne, soit presque autant que pour l’ensemble de 2017, et, pour la première fois, plus que le nombre de ceux qui arrivent en Italie.

L’afflux s’est intensifié ces dernières semaines, le nouveau gouvernement italien, qui comprend la Ligue (Lega Nord) ayant fermé les ports de la Péninsule à la majeure partie des candidats à l’asile, déclarent des responsables des opérations de secours.

Alors que l’Union européenne cherche à contenir les dissensions internes sur sa politique migratoire, certains responsables, à Bruxelles, ne cachent pas qu’ils craignent de voir l’Espagne devenir un nouveau point de tension, même si le nombre total des arrivées de migrants partant d’Afrique du Nord vers l’Europe est en net recul.

“Nous ne devons pas laisser ça éclater”, dit un diplomate européen. L’itinéraire Maroc-Espagne était maintenu sous contrôle depuis des années. “Ce n’est pas catastrophique pour le moment, mais nous y prêtons davantage attention”.

Les migrants arrivent chaque semaine à bord de canots pneumatiques, sans même, dans la plupart des cas, assez de carburant pour achever la traversée, et les gardes-côtes espagnols sont sous pression. Les autorités espagnoles ont entrepris de former davantage de sauveteurs pour faire face à l’accroissement des arrivées, déclarent des représentants syndicaux des gardes-côtes.

L’Italie réclame l’aide de l’UE

L’Italie a bloqué jeudi l’adoption de déclarations communes sur le commerce et la défense au sommet européen de Bruxelles afin de faire pression sur les autres pays pour qu’ils s’alignent sur ses positions sur l’immigration, ont dit des diplomates européens.

Le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, a empêché l’adoption de ces déclarations communes, qui critiquaient notamment les droits de douane américains et approuvaient des mesures de rétorsion, en soulignant qu’il réclamait d’abord un compromis sur l’ensemble des sujets au menu de ce sommet, notamment sur l’immigration.

Cette attitude inhabituelle de la part d’un chef de gouvernement a été critiquée par d’autres pays. “Certains dirigeants ont été surpris”, a dit un diplomate européen.

L’Italie réclame l’aide de ses partenaires européens pour l’accueil des migrants traversant la Méditerranée.

“Comme un pays membre a réservé sa position sur l’ensemble des conclusions, aucune conclusion n’a été adoptée à ce stade”, a dit un porte-parole du président du Conseil, Donald Tusk, dans un communiqué.

L’Italie et Malte refusent Lifeline avec 234 migrants

A deux jours d’un « mini-sommet » européen sur la politique migratoire, l’Italie a déclaré que Malte avait refusé d’accueillir le Lifeline, un navire qui a recueilli 234 migrants, et elle a jugé cette décision “absurde” et “inhumaine”. (Image: Lifeline NGO)

Quelques heures plus tôt, Rome avait demandé aux autorités maltaises d’accueillir ce navire de l’ONG allemande Mission Lifeline. Parmi les 234 migrants à son bord se trouvent 14 femmes et quatre enfants en bas âge.

« Pour la sécurité de l’équipage et des personnes secourues, nous demandons à Malte, pour des raisons politiques et humanitaires, d’ouvrir l’un de ses ports (au Lifeline), puis de saisir ce navire et de s’assurer de son équipage », avait déclaré le ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, à Sienne.

Le ministre italien des Transports Danilo Toninelli, annonçant le refus maltais d’accueillir le Lifeline, a posté sur sa page Facebook une photo d’un courriel des forces armées maltaises déclarant à l’appui que ce navire n’avait pas émis d’appel de détresse.

« L’Europe doit intervenir pour pallier l’inhumanité de Malte« , a estimé Toninelli.

Son collègue maltais de l’Intérieur, Michael Farrugia, a répliqué par un communiqué invitant Toninelli à « s’en tenir aux faits ».

« Entrées précédentes