Archives des étiquettes : insectes

Armageddon des insectes

Le discret labeur de poignée de volontaires allemands à Krefeld, à la frontière des Pays-Bas, nourrit la prise de conscience mondiale de « l’Armageddon des insectes » depuis qu’une première étude d’octobre 2017 s’est appuyée sur leurs découvertes, dans la revue scientifique PLOS One, suivie de plusieurs autres. Pendant 30 ans, ils sont passés pour de paisibles excentriques en relevant leurs pièges à insectes dans la campagne allemande. Mais ces entomologistes amateurs ont bâti un trésor scientifique: ils ont documenté le pire épisode d’extinction depuis les dinosaures –  à Krefeld, la masse d’insectes volants a reculé de 76% en trente ans.

Au niveau mondial, plus de 40% des espèces d’insectes sont en déclin ou menacées d’extinction « et, chaque année, environ 1% supplémentaire s’ajoute à la liste« , ont calculé Francisco Sanchez-Bayo et Kris Wyckhuys, des universités de Sydney et du Queensland, en Australie.

Parmi les plus affectés, les lépidoptères (les papillons), les hyménoptères (abeilles, guêpes, fourmis, frelons) et les coléoptères (scarabées, coccinelles).

« La proportion d’espèces d’insectes en déclin (41%) est deux fois plus élevée que celle des vertébrés« , soulignent-ils. Ce qui équivaut, notent-ils, « au plus massif épisode d’extinction » depuis la disparition des dinosaures.

Butterfly

Les insectes: les tendances plus alléchantes chez suisses

En Suisse et en Auvergne Rhône Alpes une poignée d’industriels, de petits producteurs et même une députée sont persuadés que les insectes pourraient être LA source de protéine de demain.

C’est un produit beaucoup plus écologique que le bœuf et autres viandes que nous consommons quotidiennement. Leur objectif : faire entrer les insectes dans nos assiettes et pourquoi pas en faire un aliment « gastronomique ».

Un nouveau marché est en train de naître de part et d’autre de la frontière. L’activité est encore confidentielle mais le potentiel est immense. Quels sont les perspectives locales pour ces nouveaux produits ? Les Suisses et les Français sont-ils prêts à changer radicalement leurs habitudes alimentaires ?

Deux milliards d’individus en mangent quotidiennement sur la planète… la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) recommande même un développement des élevages à grande échelle afin de répondre aux inquiétudes croissantes sur l’approvisionnement mondial en protéine d’ici 2030.

Mais en Europe les insectes ne sont pas vraiment du goût des consommateurs, encore considérés comme des denrées « insolites » et peu engageantes.