Archives des étiquettes : Haute-Savoie

Mont-Blanc à l’accès limité

La préfecture de Haute-Savoie a mis en place une série de mesures de régulation de l’accès au Mont-Blanc, le plus haut sommet des Alpes gravement affecté par la sur-fréquentation touristique et l’impact du réchauffement climatique.

Ces mesures sont destinées à assurer la sécurité des alpinistes et à protéger ce site naturel classé depuis 1951.

Site particulièrement attractif, le Mont-Blanc attire près de 25.000 ascensionnistes par an, entraînant des phénomènes de sur-fréquentation des refuges, des problèmes de sécurité des pratiquants, et ponctuellement des incivilités et atteintes à l’ordre public”, indique le préfet dans un communiqué.

Il précise que “les horaires de plus forte affluence sur le couloir du Goûter (entre 11h et 15 h), correspondent aux périodes à plus fort risque de chutes de pierres”.

Corps d’alpiniste italien disparu dans le Mont-Blanc retrouvé

Le corps de Luca Lombardini, l’un des trois alpinistes italiens disparus en début de semaine dans le massif du Mont-Blanc (Haute-Savoie) a été retrouvé ce vendredi par les secouristes de Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix.

Un premier corps a été retrouvé par les secouristes, parmi les trois alpinistes italiens disparus en début de semaine dans le massif du Mont-Blanc (Haute-Savoie). C’est celui de Luca Lombardini, âgé de 31 ans.

Deux skieurs sont morts dans les Alpes

Deux skieurs, dont un Belge, sont morts dimanche, 4/03/2018 dans deux avalanches survenues au même moment dans les Alpes françaises, tandis qu’un randonneur suisse emporté par une troisième coulée est porté disparu, a-t-on appris auprès de la préfecture de Haute-Savoie.

Les deux skieurs décédés, dont l’âge et le sexe n’ont pas été communiqués dans l’immédiat, ont été pris dans de deux avalanches qui se sont déclenchées l’une après l’autre vers 13H00 GMT sur le domaine hors-piste de la station de Vallorcines, au nord de Chamonix. La première a enseveli un skieur sur le secteur des Posettes, dont l’aiguille culmine à 2.200 mètres d’altitude. Dégagée de la coulée par les secours en arrêt cardio-respiratoire puis ranimé, la victime a été transportée à l’hôpital de Sallanches, où elle est décédée quelques heures plus tard. La seconde avalanche, survenue quelques minutes après sur le secteur voisin du Rang, a emporté un groupe de skieurs belges qui évoluaient avec un guide.

L’un des ressortissants belges a été retrouvé mort. Un autre a été blessé au dos après avoir sauté une barre rocheuse.

 

 

 

Haute-Savoie: le risque d’avalanche maximal

L’avalanche s’est produite au niveau du paravalanche du Bourgeat, ce qui a permis de stopper le plus gros de la coulée de neige. Les habitations situées sur le trajet de l’avalanche ont donc été « plâtrées » mais pas dévastées lors de cette avalanche, due aux très mauvaises conditions climatiques observées sur ce secteur ces derniers jours et marquées par d’importantes chutes de neige.

Depuis plusieurs heures déjà, les secours du peloton de gendarmerie de Haute-Montagne (PGHM) s’activent pour fouiller la neige. Un peu avant 8 heures ce mardi matin, une avalanche de grande ampleur s’est produite aux Houches, une station de Haute-Savoie.

Selon  Le Dauphiné Libéré, une quarantaine d’habitations ont été touchées par la coulée de neige qui a eu lieu au hameau du Pont, mais aucun blessé n’est à déplorer d’après un bilan effectué par la préfecture de Haute-Savoie.