Archives des étiquettes : Google

Accord Brexit: épisode III

Les députés britanniques de Westminster ont voté massivement en faveur d’un report du Brexit, actuellement fixé au 29 mars, ce qui va permettre à Theresa May de tenter une troisième fois de faire ratifier par les parlementaires son accord de retrait de l’Union européenne, pourtant déjà rejeté à deux reprises.

Les Bourses européennes ont terminé en hausse sensible le 15 mars, portées par le vote pour un report du Brexit et par des déclarations jugées rassurantes sur les négociations commerciales en cours entre les Etats-Unis et la Chine.

« Fin en force d’une semaine positive pour les Bourses européennes, en dépit d’un contexte économique qui reste un peu atone », résume Michael Hewson, CMC Markets UK.

 

France doit « mieux partager » les frais de l’Otan

Donald Trump a déclaré au cours de son entretien avec Emmanuel Macron, qu’il estimait que Paris et Washington étaient “sur la même ligne”, a rapporté une source à l’Elysée , au lendemain d’un tweet du président américain visant des propos de son homologue français.

A peine arrivé à Paris vendredi soir (9/11), Donald Trump avait fustigé les propos d’Emmanuel Macron sur la création d’une armée européenne  “Très insultant, mais peut-être l’Europe devrait-elle payer sa part (du budget) de l’Otan, que les Etats-Unis assument largement”, avait-il écrit sur Twitter.

Pendant  ses déclarations mardi Macron a appelé de ses vœux la création d’une « véritable armée européenne » pour mieux protéger le continent.

« On ne protégera pas les Européens si on ne décide pas d’avoir une vraie armée européenne », avait alors plaidé le président français. Il faut « nous protéger à l’égard de la Chine, de la Russie et même des Etats-Unis »,

Le tête-à-tête à l’Elysée entre les deux dirigeants, qui se sont rencontrés en marge des commémorations du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, a été “très constructif”, a dit une source diplomatic. “Dès le début, Donald Trump a dit qu’il lui semblait que la France et les Etats-Unis étaient plus proches dans leur vision des choses”.

« Nous devons mieux partage le fardeau au sein de l’Otan », a lancé Emmanuel Macron dès les début de l’entretien à l’Elysée, une reponse diplomatique au  locataire de la Maison Blanche qui ne cesse de réclame une hausse des dépenses militaires des pays européens jugeant la situation actuelle injuste pour le contribuable américain.

Sommets légendaires des Alpes

Chaque partie de la chaîne de montagnes des Alpes a des particularités uniques et une culture locale. Mais elles semblent toutes attirer les alpinistes, les randonneurs, les cyclistes et les personnes à la recherche d’aventure. Les Alpes bernoises comprennent des sommets légendaires tels que l’Eiger, le Mont Blanc, le Matterhorn et le Schreckhorn.

Ce fût sur des sommets alpins tels que ceux-ci que l’alpinisme moderne a été inventé pendant l’age d’or de l’alpinisme. Les personnes ne souhaitant pas faire d’escalade, mais avec un peu de sang-froid et un penchant pour les belles vues, peuvent se frayer un chemin le long du First Cliff  Walk qui serpente autour d’un flanc de montagne bien au-dessus de Grindelwald Suisse.

SNCF: le trafic perturbé dimanche

Le trafic ferroviaire sera de nouveau perturbé dimanche (29/04/2018) en France, au deuxième jour du sixième épisode de la grève des cheminots contre la réforme de la SNCF, qui coïncide avec les retours de vacances de la zone C et survient à la veille du pont du 1er mai.

Depuis le 3 avril, les quatre syndicats représentatifs de la compagnie ferroviaire (CGT, Unsa, Sud et CFDT) observent une grève intermittente, avec deux jours d’arrêt de travail sur cinq, contre le projet gouvernemental prévoyant entre autres l’ouverture du secteur à la concurrence et la fin de l’embauche au statut de cheminot.

La grève a repris vendredi soir à 19h00 et court jusqu’à lundi matin 08h00.

‘Green Deal’ sur la transition énergétique

La France s’est donnée pour objectif de réduire de 75% à 50% la part du nucléaire dans sa production d’électricité d’ici à 2025.

“Je prépare un ‘Green Deal’ sur la transition énergétique, l’efficacité énergétique, le développement des renouvelables, les nouvelles filières industrielles, que je présenterai dans la première partie de 2018”, déclare Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique.

“Pour réduire à 50% la part du nucléaire, il va falloir fermer un certain nombre de réacteurs, et je préciserai le nombre et les étapes au moment de la programmation pluriannuelle de l’énergie fin 2018”, ajoute-t-il.

Dans son rapport annuel, la Cour des comptes avait estimé en 2016 que l’objectif de 50% à l’horizon 2025 aurait pour conséquence de réduire d’environ un tiers la production nucléaire en France – l’équivalent de 17 à 20 réacteurs, sur un total de 58.

“Si nous voulons réduire la part du nucléaire, il faut que les Français acceptent la présence des énergies renouvelables sur leur territoire”, dit Nicolas Hulot.

La Commission inflige à Google une amende de 2,42 milliards d’euro

Pratiques anticoncurrentielles: la Commission inflige à Google une amende de 2,42 milliards d’euros pour abus de position dominante sur le marché des moteurs de recherche en favorisant son propre service de comparaison de prix.

La Commission a infligé à Google une amende de 2,42 milliards d’euros pour violation des règles de concurrence de l’UE. Google a abusé de sa position dominante sur le marché des moteurs de recherche en conférant un avantage illégal à un autre de ses produits, son service de comparaison de prix.

Google doit à présent mettre fin à cette pratique dans les 90 jours, sans quoi elle sera soumise à des astreintes pouvant atteindre 5% du chiffre d’affaires moyen réalisé quotidiennement au niveau mondial par Alphabet, la société mère de Google.

« Google est à l’origine d’un grand nombre de produits et de services innovants qui ont changé notre vie, ce qui est positif. Mais sa stratégie relative à son service de comparaison de prix ne s’est pas limitée à attirer des clients en rendant son produit meilleur que celui de ses concurrents. En effet, Google a abusé de sa position dominante sur le marché des moteurs de recherche en favorisant son propre service de comparaison de prix dans ses résultats de recherche et en rétrogradant ceux de ses concurrents » Margrethe Vestager, la commissaire chargée de la politique de concurrence, a déclaré.

« Ce que Google a fait est illégal au regard des règles de concurrence de l’UE. Elle a empêché les autres sociétés de livrer concurrence sur la base de leurs mérites et d’innover. Et surtout, elle a empêché les consommateurs européens de bénéficier d’un réel choix de services et de tirer pleinement profit de l’innovation. »