Archives des étiquettes : Fetes

Airbnb: tolérance zéro aux fêtes

Près de 900 annonces ont été supprimées ou suspendues en France par Airbnb en application d’une politique de “tolérance zéro” à l’encontre des fêtes organisées dans les appartements loués par son intermédiaire mise en oeuvre dans le contexte de la crise sanitaire, annonce jeudi, le 12 novembre, la plateforme.

“Ces annonces ont notamment fait l’objet de plaintes ou de violations de ses politiques relatives aux fêtes et aux événements non-autorisés, explicitement interdits depuis le 20 août dernier sur Airbnb”, indique la plateforme dans un communiqué.

Airbnb a également bloqué plus de 30.500 demandes de réservations en France entre mi-août et mi-septembre, conformément aux restrictions mises en oeuvre pour restreindre la possibilité pour des personnes âgées de moins de 25 ans de louer des logements entiers près de leur domicile.

“Nous ne voulons laisser planer aucun doute quant à la fermeté de notre politique de tolérance zéro vis-à-vis des comportements inappropriés sur notre plateforme”, déclare Patrick Robinson, directeur des affaires publiques Europe d’Airbnb cité dans le communiqué.

“Alors que la France fait face à un nouveau confinement, notre priorité est de faire le nécessaire pour assurer la sécurité de toutes et tous”, ajoute-t-il.

Plaisirs d’Hiver: le point sur la menace terroriste (2) #bruxelles #noel

IMG_0533

©tous droits réservés – ALV

C’était mercredi. L’équipe de votre grand quotidien de Bruxelles et de son hinterland http://www.brussels-star.com s’est rendue sur le marché de Noël de Bruxelles:  » Les Plaisirs d’Hiver ». Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il paraissait bien vide par rapport aux années précédentes.

Pour un mercredi après-midi, on s’attend à ce que l’affluence soit grande, on s’attend à voir des familles déambuler le long des allées. Mais ce n’était pas le cas.

Est-ce que la menace terroriste qui pèse sur notre territoire se fait encore sentir ? Les gens ont-ils peur ?

Où en sont les mesures de sécurité ?

Contrairement aux premiers jours, en après-midi du moins, il y a très peu voire pas du tout de contrôles de police. Les barrières sont beaucoup moins nombreuses. La circulation entre les différentes parties du marché se fait de manière plus fluide et libre.

Cependant, les autorités sont toujours présentes. Les militaires et les forces de polices font constamment des rondes, par groupe de deux ou trois personnes minimum.

Certains commerçants voient cela d’un bon oeil. Certains pensent même que ce type de contrôle devrait faire partie de notre quotidien. Ils observent une réelle baisse des agressions et des incivilités par rapport aux années précédentes.

Que pensent les commerçants de tout ça ?

Les commerçants interrogés ne se sentent pas en danger. Ils sont plutôt sereins et rassurés par la présence des autorités. Selon eux, il est inutile de faire un foin de toute cette histoire. Il faut reprendre nos habitudes et ne pas se laisser influencer par la peur ambiante.

Le plus gros changement observé chez eux est la fréquentation. Elle chute d’environ 70% par rapport aux précédentes éditions. Cela a un impact économique assez important. Les recettes sont, donc, moins importantes.

Les touristes sont très peu présents. Certaines agences de voyages étrangères déconseillent aux touristes de se rendre sur le territoire belge, le présentant comme un foyer important de terroristes. Or, ces touristes représentaient le plus gros de leur chiffre d’affaire.

Et les visiteurs ?

Tout comme les commerçants, ils sont rassurés par la présence des autorités. Il ne faut pas se laisser aller à la panique car tout est relativement bien encadré.

Les personnes interrogées affirmaient être là en connaissance de cause. Si elles avaient réellement peur de cette menace terroriste, elles ne sortiraient pas.

Pour rappel, Les Plaisirs d’Hiver se tiendront jusqu’au 3 janvier 2016 quartier Bourse & Sainte-Catherine à Bruxelles. Les commerçants vous y attendent nombreux!

ALV