Archives des étiquettes : featured

Christo est mort

L’artiste-plasticien Christo, célèbre pour ses réalisations monumentales avec Jeanne-Claude consistant notamment à emballer des monuments, est mort dimanche 31 mai à l’âge de 84 ans, ont annoncé ses collaborateurs sur son compte Facebook officiel.

L’artiste, né Christo Vladimirov Javacheff en Bulgarie et naturalisé Américain, « est décédé de causes naturelles le 31 mai 2020 à son domicile à New York », selon le message posté sur le réseau social.

Cet homme avait formé avec sa femme Jeanne-Claude l’un des couples les plus médiatisés de l’art contemporain qu’ils ont marqué par leurs œuvres in situ, nécessitant des années de conception et des millions de dollars pour ne durer que quelques jours.
Depuis leur rencontre à Paris en 1958, Christo et Jeanne-Claude, nés le même jour, le 13 juin 1935 ont toujours précisé être coauteurs de leurs œuvres. Epouse et collaboratrice de Christo, Jeanne-Claude Denat de Guillebon est morte le 18 novembre 2009 à New York.

Ascension: test du déconfinement

Les médecins se sont relayés le 23 mai dans les médias pour inciter les Français à la prudence au coeur du week-end de l’Ascension, premier véritable test du déconfinement en France.

Malgré un passage pluvieux et le maintien de la limite des 100 kilomètres, de nombreux Français profitent, ou entendent profiter, du premier week-end prolongé depuis la fin officielle le 11 mai du confinement décrété dans l’Hexagone pour endiguer l’épidémie de coronavirus.

Bison Futé estime que pour ceux qui ont pu faire le pont notamment, le week-end générera une augmentation du niveau de trafic général sur le territoire, et notamment autour des grandes métropoles et des plages qui ont été rouvertes, tout en restant en deçà des niveaux habituels pour cette période.

S’ils comprennent le besoin des habitants de prendre un bol d’air bien mérité, plusieurs médecins ont tenu à rappeler que le virus n’avait pas disparu, même dans les régions classées en vert sur la carte sanitaire bicolore des départements français.

“Je crois que la couleur verte, c’est un mauvais message (en signifiant) que si vous êtes au vert, tout va bien, circulez”, a dit Daniel Scimeca, médecin généraliste, sur CNews. “Il faut que tout le monde soit prudent.”

Le ministère de la santé a annoncé le 23 mai une baisse du nombre de personnes hospitalisées, qui a reculé de 205 en 24 heures. Les données relatives à la mortalité seront actualisées lundi le 25, le week-end férié empêchant une remontée des informations de la part des établissements médico-sociaux.

Véran attaque l’hydroxychloroquine

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé le 23 mai saisir le Haut conseil de la santé publique (HCSP) après la publication dans la revue de santé The Lancet d’une étude concluant à l’inefficacité et aux risques de certains traitements du coronavirus, dont l’hydroxychloroquine.

“J’ai saisi le HCSP pour qu’il l’analyse et me propose sous 48 heures une révision des règles dérogatoires de prescription”, a dit le ministre dans un tweet

Ce traitement contre le paludisme est au coeur d’une controverse sur ses effets contre le coronavirus. 

https://twitter.com/realdonaldtrump/status/1241367239900778501?s=21

Le président américain Donald Trump a révélé qu’il prenait le médicament à titre préventif et exhorté les autres à faire de même, mais selon une nouvelle étude publiée dans The Lancet, le produit est lié à un risque accru de décès et d’anomalie du rythme cardiaque chez les patients souffrant du Covid-19 et hospitalisés. 

L’étude, qui a porté sur plus de 96.000 personnes, n’a pas établi non plus de bénéfice pour les patients infectés prenant la chloroquine, écrit le magazine.

Rassemblements religieux réglementés

Les musulmans, qui représentent 9% de la population de France, célèbrent ce week-end l’Aïd al-Fitr qui marque la fin du Ramadan.

Le ministère a déclaré s’attendre à une reprise des cultes dès le mois de juin, précisant que dans certains cas, des groupes religieux pourraient se rassembler dès la publication des nouvelles règles qui aura lieu dans “les heures qui viennent”.

Le ministère a annoncé le 22 mai qu’il publierait un décret précisant les nouvelles réglementations relatives aux rassemblements religieux.

En vertu du décret, les rassemblements religieux devraient respecter certaines conditions, notamment le port de masques, une distance d’au moins un mètre entre les fidèles et le lavage des mains, a déclaré le ministère dans un communiqué.

Ndiaye fume: méthaphore de l’hypocrisie politique

« Vous l’avez vue, elle [Sibeth Ndiaye] est en train de se préparer, elle est dans son bureau. Vous l’avez vue peut-être pas tout à fait consciente qu’elle était filmée » a réagi Apolline de Malherbe, quelque peu embarrassée.

Quelques minutes avant le début de l’émission BFM Politique en direct et alors que la journaliste Apolline de Malherbe annonçait son interview à venir, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye est apparue à l’écran, dimanche, pianotant sur son téléphone portable et une cigarette à la bouche.

La porte-parole ne savait évidemment pas qu’elle était à l’antenne mais la séquence n’a pas échappé à l’oeil des réseaux sociaux, entraînant notamment une avalanche de commentaires sur Twitter.

Quelques minutes plus tard, la journaliste Apolline de Malherbe a tenu à présenter ses excuses au nom de la chaîne.

«Je voudrais également présenter mes excuses aux téléspectateurs, parce que l’on vous a vue il y a quelques instants en train de fumer une cigarette, et vous ne saviez sans doute pas que vous étiez filmée. Ce n’était que quelques secondes avant la prise d’antenne », a-t-elle déclaré, avant de commencer son entretien.

« En soi, l’acte n’est pas grave je m’en fiche que Sibeth Ndiaye fume une cigarette mais il symbolise tout ce que ce permette ces gens, ces #politiques avec toute leur morale, leurs interdits, leur condescendance que le peuple doit subir alors qu’eux enfreignent toutes les règles » a écrit Sandradio dans le commentarie sur Twitter.

COVID19: la France en deux coleur

Les régions d’Ile-de-France, des Hauts-de-France, de la Bourgogne et du Grand-Est restent en “rouge” sur la carte sanitaire sur laquelle le gouvernement français se base pour la levée du confinement, a annoncé 7 mai le ministre de la Santé Olivier Véran.

Le choix de la couleur dépend de trois indicateurs : celui de la “circulation active du virus”, de la tension hospitalière et de la capacité en matière de tests virologiques, a-t-il rappelé lors d’une conférence de presse à Matignon.

11 mai: Déconfinement progressif

Le Premier ministre Edouard Philippe a confirmé jeudi le 7 mai le début lundi 11 mai prochain de la levée du confinement en vigueur en France depuis sept semaines pour lutter contre l’épidémie du COVID-19, un processsus “progressif” sur “plusieurs semaines au minimum.”

La levée progressive du confinement “peut être engagée ce lundi 11 mai”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Matignon. “Nous allons débuter lundi prochain un processus très progressif au minimum sur plusieurs semaines qui va permettre au pays de sortir doucement mais sûrement du confinement que nous connaissons en France depuis le 17 mars.”

Nous cherchons en permanence le bon équilibre entre l’indispensable reprise de la vie familiale, économique culturelle et sociale et l’indispensable respect de toutes les précautions qui empêchent l’épidémie de repartir et qui donc protègent les Francais”, a-t-il ajouté.

« Entrées précédentes