Archives des étiquettes : featured

Adrien Bocquet: la reponse aux critiques

26.05.2022 Depuis plusieurs jours, les différentes interventions médiatiques d’Adrien Bocquet sont massivement relayées en France et à travers le monde. Cet ancien militaire français explique revenir d’un séjour en Ukraine, et dénonce des crimes de guerre dont il prétend avoir été témoin. Il affirme que ces actes auraient été commis par des membres des forces ukrainiennes, plus précisément des militaires d’Azov.

Un récit largement relayé par Moscou et les sphères prorusses. Pourtant, si le Français est bien allé en Ukraine, son témoignage n’est appuyé par aucune preuve. Au contraire, CheckNews a pu rassembler plusieurs éléments qui le contredisent. A l’épreuve des faits, les différentes versions du récit d’Adrien Bocquet oscillent entre affabulations et mensonges grotesques.

C’est peu dire, pourtant, que sa couverture médiatique a été riche. En quelques jours, cet ancien militaire de 31 ans a multiplié les passages dans les médias pour faire la promo de son livre (une autobiographie qui parle de son opération médicale), et surtout pour raconter cette mission humanitaire qu’il aurait récemment effectuée en Ukraine.

Ancien fusilier commando, victime d’un grave accident, Adrien Bocquet s’est retrouvé paraplégique à l’âge de 21 ans. Prisonnier de son corps et de douleurs insupportables, il pense que la mort est sa seule porte de sortie.

Heureusement, il croise sur sa route un chirurgien qui lui parle pour la première fois de neuroscience, neuromodulation et neurostimulation, autant de techniques qui permettent de diminuer la douleur et de remarcher.

Assemblée nationale: Buon Tan est accusé

26.05.2022 Il s’était notamment fait remarquer en janvier dernier, en étant le seul député de la majorité à voter contre une résolution qualifiant le traitement des Ouïgours en Chine de génocide. Mais ce n’est pas seulement d’une tolérance à l’égard de Pékin dont Buon Tan est accusé.

Interrogé ensuite sur sa prise de position remarquée à l’Assemblée nationale sur la situation des Ouïgours, le député, candidat à sa réélection, se justifie par son passé cambodgien.

«J’ai fui moi-même un génocide. Avec ce que j’ai vécu, je ne peux en aucune façon voter pour soutenir un génocide, quel qu’il soit », affirme-t-il, en estimant néanmoins que « ce n’est pas au politique de décider si quelque chose relève du génocide ou pas», mais «à la justice». Il réfute également avoir reçu « des pressions » du pouvoir chinois pour influer sur son vote.

Dans un texte académique repris dans une enquête du Point, un chercheur australien spécialiste de l’espionnage chinois soulignait les liens étroits entretenus par le député LREM de Paris avec le Parti communiste chinois, étant notamment listé comme membre exécutif d’organisations créées par le parti. Des affiliations qui ne figurent d’ailleurs pas sur sa déclaration à la Haute autorité pour la transparence dans la vie publique (HATVP). Mais dans un entretien accordé à l’hebdomadaire ce mercredi 25 mai, l’élu marcheur se défend d’être membre du PCC, dénonçant une «campagne de calomnies».

«Je suis né au Cambodge et je suis arrivé en France en tant que réfugié apatride. J’ai fait ma vie en France, et aujourd’hui, j’ai un pays, c’est la France. Point. Évidemment que je ne suis pas membre du Parti communiste chinois, ni membre dirigeant de ces organisations», assure-t-il. Et de poursuivre, à propos des organisations dans lesquelles il prend part : «Aucune association en Chine ne peut être créée sans l’assentiment du gouvernement. Par définition, toutes les associations sont en lien avec l’État chinois. Le fait que j’échange avec ces organisations ne fait pas de moi un membre actif.»

Grenoble: une tempete burkini s’annonce

16.05.2022 Le conseil municipal de Grenoble a donné son feu vert lundi le 16 mai au port du burkini dans les piscines municipales, après un vote serré sur un thème clivant, au cœur d’une polémique nationale depuis des semaines.

Le maire écologiste Eric Piolle, à la tête d’une large coalition de gauche, a réussi à rassembler le nombre de voix nécessaires bien que 13 membres de sa propre majorité se soient déclarés « en désaccord »et se soient désolidarisés pour ce vote très sensible.

La délibération a été adoptée par 29 voix pour, 27 contre et deux abstentions, au terme de 2 heures 30 de débats parfois tendus.

Désormais remanié, le règlement intérieur impose le port du bonnet de bain et exige des maillots en « tissu spécifiquement conçu pour la baignade », avec des formes « ajustées près du corps » et un usage réservé à la piscine. Sont interdites toute tenue non ajustée « plus longues que la mi-cuisse » et les maillots de bain-short, comme l’a expliqué l’adjointe aux Sports, Céline Mennetrier.

La nouvelle formulation permettra aux femmes de se baigner seins nus et à tous les baigneurs de porter un maillot les protégeant du soleil.

Élisabeth Borne à Matignon

16.05.2022 Une femme fait son retour à la tête du gouvernement. Élisabeth Borne a été nommée première ministre, lundi, le 16 mai, par Emmanuel Macron.

«Je veux dédier cette nomination à toutes les petites filles, “allez au bout de vos rêves”, rien ne doit freiner le combat pour la place des femmes dans notre société», a lancé la nouvelle chef du gouvernement sur le perron de Matignon lors de la passation de pouvoirs organisée avec Jean Castex. Lors de sa brève allocution, elle a promis «d’agir plus vite et plus fort» pour relever le «défi climatique et écologique», élevé en priorité par Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle.

Fillon: condamné à un an de prison

Dans ce dossier qui avait explosé en pleine campagne présidentielle de 2017, l’ancien candidat de la droite a par ailleurs été condamné à 375.000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité.

L’ancien premier ministre François Fillon a été condamné lundi 9 mai en appel à quatre ans de prison, dont un an ferme, 375.000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité dans l’affaire des emplois fictifs de son épouse Penelope Fillon.

Dans ce dossier qui avait explosé en pleine campagne présidentielle du candidat de la droite en 2017, Penelope Fillon s’est vue infliger deux ans de prison avec sursis et 375.000 euros d’amende, son ancien suppléant Marc Joulaud trois ans de prison avec sursis. Des peines d’inéligibilité de deux ans et cinq ans ont en outre été prononcées à leur encontre.

En première instance, le 29 juin 2020, François Fillon avait été condamné à cinq ans d’emprisonnement, dont deux ans fermes, 375 000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité, pour détournement de fonds publics, complicité et recel d’abus de biens sociaux. Sa femme s’était vue infliger trois ans d’emprisonnement avec sursis, 375 000 euros d’amende et deux ans d’inéligibilité, et Marc Joulaud trois ans avec sursis, 20 000 euros d’amende avec sursis et cinq ans d’inéligibilité, rappelle l’AFP.

L’Assemblée nationale a demandé, comme en première instance, le remboursement d’un peu plus d’un million d’euros.

Lavrov: la polémique autour de Zelensky

Strasbourg 03.04.2022 Hitler «avait du sang juif» : ces déclarations du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov ont révolté Israël, qui a convoqué l’ambassadeur de Russie, et suscité la réprobation de certains pays occidentaux. Moscou a répété à maintes reprises vouloir «démilitariser» et «dénazifier» l’Ukraine, une ancienne république soviétique avec, à sa tête, des dirigeants pro-occidentaux, justifiant ainsi l’invasion lancée le 24 février.

Le président ukrainien Volodymyr «Zelensky fait valoir cet argument: comment le nazisme peut-il être présent (en Ukraine) s’il est lui-même juif. Je peux me tromper, mais Hitler avait aussi du sang juif», a dit M. Lavrov dimanche soir au groupe de médias italien Mediaset, et dont les propos ont été retranscrits sur le site de son ministère.

«Les propos du ministre Lavrov sont à la fois scandaleux, impardonnables et une horrible erreur historique », a condamné son homologue israélien Yaïr Lapid dans un bref communiqué. Il a précisé que l’ambassadeur de Russie en Israël avait été convoqué pour des «clarifications».

Suède: Ambassadeur de la Russie convoqués

02.05.2022 L’avion n’est resté que brièvement dans l’espace aérien de chacun des deux pays limitrophes.
Un incident qui intervient en pleine guerre en Ukraine et alors que les pays scandinaves s’inquiètent du risque d’escalade dans ce conflit.

L’incident s’est produit vendredi soir lorsqu’un avion de reconnaissance russe s’est introduit dans l’espace aérien danois à l’est de Bornholm, une île danoise de la mer Baltique, avant de pénétrer dans l’espace aérien suédois, cette dernière partie de l’épisode ayant été rendue public par la défense suédoise samedi, le 30 avril.

L’avion n’est resté que brièvement dans l’espace aérien de chacun des deux pays limitrophes. « Il s’agit d’un avion de reconnaissance qui s’est trouvé dans notre espace aérien un moment très court. Deux F-16 danois sont immédiatement intervenus », a indiqué à l’AFP un attaché de presse de la Défense danoise, Henrik Mortensen.

Dans ce cadre, les diplomates des deux pays scandinaves ont annoncé qu’ils convoquaient les ambassadeurs de Russie. « L’ambassadeur russe est convoqué au ministère des Affaires étrangères demain. Une nouvelle violation russe de l’espace aérien danois. C’est totalement inacceptable et particulièrement inquiétant dans la situation actuelle », a écrit le ministre danois des Affaires étrangères Jeppe Kofod sur Twitter.

Bolchoï: le changement d’affiche

02.05.2022 Le théâtre du Bolchoï de Moscou a annoncé le retrait de son affiche des spectacles prévus en mai de deux metteurs en scène ayant quitté la Russie et ayant communiqué publiquement leur opposition à l’offensive menée par celle-ci en Ukraine.

Dans un message publié sur Telegram lundi soir, le prestigieux théâtre a annoncé que le ballet « Nouréïev » de Kirill Serebrennikov et l’opéra « Don Pasquale » de Timoféï Kouliabine seraient remplacés par d’autres spectacles pour les six représentations prévues lors des jours fériés de mai.

Les raisons de ce changement ne sont pas connues. Joint par l’Agence France-Presse (AFP), le Bolchoï n’a pas commenté dans l’immédiat.

JOURNÉE VINS BOURGUEIL ET CHATEAU À LANGEAIS

01.05.2022 Valérie MERCIER: Loué par Rabelais, Pierre de Ronsard, Balzac et par l’enfant du pays : l’acteur Jean Carmet, le vin de Bourgueil est connu dans la France entière comme le vin des bons vivants. Situé dans le sud-ouest de la Touraine, non loin de la ville de Saumur, il bénéficie d’un micro climat doux et tempéré apporté par la Loire.

Screenshot 2022-05-01 21.23.15

Sur la terrasse de sable et graviers que la Loire a déposée au pied de Bourgueil, les “vins de graviers”, légers, fruités, souples ont une belle couleur pourpre et s’apprécient dès leur jeunesse. Leur expression aromatique allie le plus souvent des notes de fruits rouges et de fruits noirs. Ce sont des vins élégants, avec une structure tannique bien présente mais fondue. Ils sont de très bonne garde (5 à 10 ans).
Sur le coteau argilo-calcaire que la Loire a creusé dans le “tuffeau”, les « vins de tufs » sont plus corsés et tanniques dans leur jeunesse et capables d’un long vieillissement. Ils présentent avec le temps des caractères d’une complexité aromatique très intéressante et peuvent, dans les meilleures années, vieillir plus d’un siècle tels les grands crus ! I Avec le temps, ils révèlent des notes plus complexes, cacaotées, légèrement fumées ou épicées.

Quelques vins rosés secs, légers, fruités, aux arômes de petits fruits rouges et blancs, et d’agrumes s’ajoutent à l’AOC Bourgueil. Ils représentent 4 pour cent de la production.
Tous ces vins sont issus du cépage roi du Bourgueil, le Cabernet franc, également appelé breton en Touraine. Parfaitement complété par le Cabernet sauvignon (maximum 10% de l’encépagement).

Bourgueil et gastronomie
Le Bourgueil aime la bonne chair ! Les rouges issus des terroirs de s’accommodent parfaitement avec les volailles au four comme le poulet rôti, l’un des plats préférés des français !
Le magret de canard poêlé, au jus assaisonné de quelques épices douces, sera le compagnon idéal des vins de terroirs argilo-calcaires d’un millésime jeune. Le gibier d’automne aux arômes de sous-bois s’accordera, quant à lui, avec des vins plus évolués en provenance également des sols calcaires de tuffeau.
Pour finir le repas, le fromage de chèvre de la Vallée de la Loire se mariera parfaitement avec un vin rouge léger et fruité de gravier. A chaque plat son Bourgueil!

N’oublions pas le vin rosé de Bourgueil. Sec – sans sucre résiduel – mais fruité. Servi bien frais, ses arômes de pamplemousse, de melon et de petits fruits rouges en font un compagnon idéal pour accompagner les repas estivaux de juin à septembre.

La Maison des vins de Bourgueil
C’est dans la maison familiale de Jean Carmet, une bâtisse du XVème siècle située en plein cœur du village de Bourgueil que les vignerons ont installé depuis 20 ans leur première Maison des Vins de Bourgueil. Pierre de tuffeau, poutres apparentes… La Touraine se raconte dans cette demeure typique, chaleureuse et conviviale.
Toute l’année, les vins sont proposés à la dégustation. Pas moins de 180 cuvées provenant de 90 domaines de l’appellation sont proposés, vendus à prix domaine !

JOURNÉE VINS ET CHATEAU À LANGEAIS – JEUDI DE L’ASCENSION
Tous les ans, le Jeudi de l’Ascension, des vignerons de Bourgueil vous proposent une dégustation des vins de l’Appellation dans la cour du splendide château de Langeais, ancien domaine royal, qui fait partie des grands sites du Val de Loire. Les vignerons partageront avec vous les secrets de leur métier et les caractéristiques des vins qu’ils produisent.
Une journée placée sous le signe de la découverte du terroir et de ce patrimoine qu’est le vignoble en Touraine.

Jeudi 26 mai 2022, de 10h30 à 18h

Vin de bonne chair et de gastronomie, simple et savoureux, il y a toujours une occasion pour ouvrir un bon Bourgueil !

Macron réélu président de la République

Il aura finalement remporté ce duel au sommet. Emmanuel Macron sort vainqueur de l’élection présidentielle avec 58,8% des voix, devenant ainsi le premier président à décrocher un second mandat, hors cohabitation.

Une victoire plus serrée qu’en 2017, au terme d’une campagne menée au pas de course, après s’être déclaré officiellement candidat seulement 38 jours avant le premier tour. Surtout, il assure son avenir à l’Elysée malgré un mandat émaillé par une série de crises graves : le mouvement des gilets jaunes, en 2018, puis la réforme des retraites en 2019, chassée par l’arrivée de la pandémie et pour finir, la guerre en Ukraine, qui éclate à 46 jours du premier tour de l’élection.

Jusqu’à son élection, ce qui caractérisait Emmanuel Macron, c’était la vitesse de son ascension vers le pouvoir. Élève modèle, il enchaîne classes préparatoires, Sciences Po puis l’ENA, avant de faire ses armes à l’inspection générale des finances (IGF). En 2008, il rejoint la banque Rothschild et se fait rapidement remarquer, notamment en participant au rachat par Nestlé de la filiale “lait infantile” de Pfizer. Plus jeune associé-gérant de l’histoire de Rothschild, son rôle dans cette transaction, estimée à 9 milliards d’euros, lui permet de devenir millionnaire.

Emmanuel Macron rempile à l’Elysée, mais l’homme qui se trouve à la tête du pays aujourd’hui n’a plus grand chose à voir avec le jeune premier élu presque par surprise en 2017. Alors qu’il s’était imposé comme le candidat du changement, censé renouveler la classe politique française grâce à En Marche!, son image d’homme politique rénovateur a été écornée au cours du quinquennat.

L’entre-deux tours a néanmoins vu le président adoucir certaines de ses positions, notamment sur l’âge du départ à la retraite, qu’il se dit prêt à ramener à 64 et non plus 65 ans. Il a également promis que son prochain premier ministre serait directement en charge du dossier de l’écologie, et assure que l’égalité femmes-hommes sera une nouvelle fois la grande cause du quinquennat.

Reste à voir si sa victoire sera totale : la première bataille de ce nouveau quinquennat approche à grand pas, avec les élections legislatives le 12 juin prochain. Bien que souvent présentées comme des élections de confirmation, les législatives pourraient tout de même rebattre les cartes pour les cinq prochaines années.

Marine Le Pen pourrait capitaliser sur son score, élevé malgré la défaite, pour asseoir un peu plus la présence du Rassemblement National à l’Assemblée. Quant à Jean-Luc Mélenchon, arrivé troisième au second tour, il compte sur le « ras-le-bol » des Français déçus du premier quinquennat pour forcer la cohabitation. Il a appelé ses partisans à « l’élire Premier ministre », en votant massivement pour La France Insoumise lors de ce scrutin.

« Entrées précédentes