Archives des étiquettes : écologie

‘Green Deal’ sur la transition énergétique

La France s’est donnée pour objectif de réduire de 75% à 50% la part du nucléaire dans sa production d’électricité d’ici à 2025.

“Je prépare un ‘Green Deal’ sur la transition énergétique, l’efficacité énergétique, le développement des renouvelables, les nouvelles filières industrielles, que je présenterai dans la première partie de 2018”, déclare Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique.

“Pour réduire à 50% la part du nucléaire, il va falloir fermer un certain nombre de réacteurs, et je préciserai le nombre et les étapes au moment de la programmation pluriannuelle de l’énergie fin 2018”, ajoute-t-il.

Dans son rapport annuel, la Cour des comptes avait estimé en 2016 que l’objectif de 50% à l’horizon 2025 aurait pour conséquence de réduire d’environ un tiers la production nucléaire en France – l’équivalent de 17 à 20 réacteurs, sur un total de 58.

“Si nous voulons réduire la part du nucléaire, il faut que les Français acceptent la présence des énergies renouvelables sur leur territoire”, dit Nicolas Hulot.

Un « plan d’action » pour CETA

Le gouvernement français a adopté mercredi un « plan d’action » sur la mise en oeuvre du traité de libre échange entre l’Union européenne et le Canada (CETA), censé apporter des “garde-fous” à cet accord contesté, sous réserve d’un feu vert de la Commission européenne et du Canada aux propositions françaises.

“Il y a une volonté de mettre le CETA sous surveillance et de vérifier si on peut se doter d’instruments qui vont lui permettre (…) d’effacer les effets induits par ce traité”, a dit aux journalistes le ministre de l’Ecologie, Nicolas Hulot.

La France veut notamment la mise en place d’une “sorte de veto climatique” qui empêcherait tout investisseur d’attaquer, notamment dans le cadre des tribunaux d’arbitrage, des engagements climatiques – une demande des ONG, a-t-il ajouté.

Le plan vise à rassurer les opposants et à s’assurer du soutien des députés, qui seront appelés à ratifier le texte à “l’horizon du deuxième semestre 2018”.

L’inquiétude s’est propagée la semaine dernière dans les rangs de la majorité présidentielle, dont dix-huit membres de La République en marche (LREM) ont adressé au Premier ministre Édouard Philippe des propositions d’encadrement du traité.

“Il y a eu un dialogue, notamment avec ce groupe de parlementaires et beaucoup de leurs préconisations ont été mises dans ce plan”, a dit Nicolas Hulot. D’ici à la ratification, “les parlementaires auront tous les éléments pour apprécier l’efficacité ou pas de ce plan et ils ont tireront les conséquences”.

30 bus électriques pour l’aéroport de Bruxelles. #brusselsairport #zaventem #mobilite

 

bus

 

« Brussels Airport veut s’équiper de 30 bus électriques pour le transport des passagers sur le terrain de l’aéroport. »

L’aéroport de Bruxelles a annoncé dans un communiqué de presse sa volonté d’acquérir 30 bus électriques pour transporter les passagers qui descendent des avions vers le bâtiment. »

La compagnie veut devenir plus verte : « En tant qu’exploitant de l’aéroport, en 2011, nous nous sommes engagés à réduire nos émissions de CO2 de 20% par rapport à 2009 d’ici 2020. Chaque fois que nous achetons du matériel neuf, nous cherchons des solutions écologiques qui offrent en même temps un confort accru à nos passagers. C’est ainsi que nous avons rapidement découvert les bus électriques et les véhicules au gaz naturel », explique Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company.

L’aéroport a pour ambition de remplacer 40 véhicules de service par des véhicules au gaz naturel durant ces deux prochaines années. Les objectifs de ces changements sont d’améliorer le confort des passagers et de réduire son emprunt écologique.

Brussels Airport Company a conclu, à cet effet, un partenariat avec Eandis. Cette dernière se chargera des achats communs de solutions durables.