Archives des étiquettes : congrès

Mike Pence: l’interrogation possible

19.06.2022 L’ancien vice-président Mike Pence pourrait être assigné à comparaître devant la commission d’enquête sur l’assaut du Capitole, a affirmé dimanche, le 19 juin, l’un de ses membres. De nouvelles auditions publiques sont prévues la semaine prochaine.

Jeudi, cette commission parlementaire avait détaillé, lors d’une audition retransmise en direct à la télévision, les nombreuses pressions exercées par l’ancien président Donald Trump sur son vice-président Mike Pence pour tenter de l’empêcher de certifier la victoire de Joe Biden à la présidentielle, le 6 janvier 2021.

«Il y a encore certaines personnes-clés que nous n’avons pas encore interrogées, et que nous aimerions interroger», a déclaré dimanche sur CNN Adam Schiff. Questionné sur la possibilité d’une assignation à comparaître de Mike Pence, il a déclaré: «C’est certainement une possibilité».

«Nous n’excluons rien ni personne à l’heure actuelle», a-t-il ajouté, tout en précisant ne pas pouvoir «dévoiler quelles conversations privées (étaie)nt ou non en train d’avoir lieu concernant certains individus».

Le 6 janvier, la procédure de certification des résultats de l’élection présidentielle devant le Congrès ne devait en principe être qu’une simple formalité. Mais le président Trump avait tenté de forcer la main à son bras droit pour bloquer le processus.

Mike Pence avait finalement publié une lettre dans laquelle il affirmait ne pas en avoir les pouvoirs. Au même moment, les manifestants pro-Trump commençaient à se presser autour du Congrès – des images qui ont circulé dans le monde entier.

Ukraine: Porochenko sur la route pour Rotterdam

30.05.2022 L’ex-président ukrainien Petro Porochenko, un rival de l’actuel chef d’Etat Volodymyr Zelensky, a annoncé ce lundi, le 30 mai, avoir été autorisé à sortir du pays après avoir été « délibérément » bloqué à la frontière à deux reprises ce weekend, en pleine invasion russe du pays.

« Après la pression des députés du Parlement européen et des membres des gouvernements des pays de l’UE, Petro Porochenko a pu se rendre à l’étranger pour participer au sommet et au congrès du Parti populaire européen à Rotterdam », a indiqué son service de presse.

Son parti, Solidarité Européenne, s’est dit « convaincu que les autorités ont délibérément empêché M. Porochenko de se rendre à une réunion de l’Assemblée parlementaire de l’Otan à Vilnius ».

Commission 6 janvier: les poursuites contre Mark Meadows

L’ancien chef de cabinet de Donald Trump a attaqué mercredi, le 8 décembre, en justice la commission parlementaire censée faire la lumière sur l’assaut du Capitole, après que celle-ci l’a menacé de poursuites pour avoir refusé de témoigner dans l’enquête.

Mark Meadows était censé être le premier des proches de Donald Trump à accepter de témoigner devant cette commission dite du «6 janvier», date à laquelle des milliers de partisans de l’ancien président ont envahi le siège du Congrès américain.

Mais l’ancien « chief of staff » de Donald Trump, le plus proche conseiller du président, s’est finalement ravisé et a refusé de se présenter mercredi à une déposition, et ce malgré une injonction à comparaître.

La plainte vise 10 personnes, dont la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, et les deux élus à la tête de l’enquête parlementaire : le démocrate Bennie Thompson et la républicaine Liz Cheney.

La commission du 6 janvier et l’entourage de Nancy Pelosi n’ont pas réagi aux sollicitations de l’AFP.

La commission n’a « d’autre choix » que de recommander des poursuites contre Mark Meadows, avaient alors averti les élus à sa tête.

Un autre allié de Donald Trump, le sulfureux Steve Bannon, a déjà été inculpé pour ce même motif et encourt une peine de prison.

Mais Mark Meadows a tenté de court-circuiter la commission mercredi en portant plainte contre elle avant qu’elle n’initie ces poursuites, ce qui promet un bras de fer politico-judiciaire de longue haleine.