Archives des étiquettes : Christophe Marie

Pape François contre des animaux de compagnie

Le pape François a de nouveau vanté mercredi, le 5 janvier, les mérites de la parentalité et de l’adoption lors de l’audience générale au Vatican, regrettant que les animaux de compagnie « prennent parfois la place des enfants ».

« Aujourd’hui, on constate une forme d’égoïsme. On voit que certains ne veulent pas avoir d’enfant. Parfois, ils en ont un, et c’est tout, mais ils ont des chiens et des chats qui prennent la place des enfants. Cela peut faire rire, mais c’est une réalité », a déclaré le pape lors de la première audience générale hebdomadaire de l’année.

Selon lui, « cela revient à renier la paternité et la maternité et nous diminue, nous enlève notre humanité ». Ainsi, « la civilisation vieillit sans humanité car on perd la richesse de la paternité et de la maternité, et c’est la patrie qui en souffre », a ajouté le souverain pontife devant les pèlerins réunis dans la salle Paul VI.

Le pape a également invité les couples ne pouvant pas avoir d’enfant à « penser à l’adoption ». « Avoir un enfant est toujours un risque mais il y a plus de risque à ne pas en avoir, à nier la paternité », a-t-il estimé, appelant les fidèles à « ne pas avoir peur ».

Jorge Mario Bergoglio a déjà dénoncé à plusieurs reprises « l’hiver démographique » et la baisse « dramatique » de la natalité.

A la fin de l’audience, comme c’est régulièrement le cas, le pape a assisté à un numéro de cirque réalisé avec des clowns, jongleurs, danseurs et musiciens, dans une ambiance festive et décalée tranchant avec le cadre solennel du Vatican.

Le retour du loup est une chance pour la biodiversité!

Le nouvel arrêté signé par Nicolas Hulot et le ministre de l’Agriculture est une honte, il ne fait que confirmer le manque de volonté des autorités françaises à défendre la biodiversité. On ne peut prétendre vouloir faire cohabiter pastoralisme et grands prédateurs en menant une politique basée sur l’abattage d’une espèce protégée, c’est une vaste hypocrisie.

Tous les « plans loups » ont démontré leur inefficacité, pourtant le nouvel arrêté est exactement dans la lignée des précédents. Les tirs provoquent la dispersion des meutes, les loups poussés dans de nouveaux territoires se rabattent sur des proies faciles, comme les brebis laissées sans surveillance.

C’est le point central, pendant un siècle le loup n’était plus présent sur notre territoire et le mode d’élevage a changé. De vastes troupeaux sont laissés libres, sans surveillance humaine, et cette désertion des bergers a favorisé la multiplication d’attaques de chiens errants, mais aussi parfois, plus rarement, de loups.

Le loup est une espèce protégée mais, en France, c’est le bouc émissaire de tous les maux. Le maire d’Artigues a même eu l’indécence d’accuser le loup d’être responsable des incendies qui touchent actuellement le Var… même Perrault n’aurait pas osé !

La Fondation Brigitte Bardot finance des procédés de protection des troupeaux qui ont démontré leur efficacité, pourtant, Nicolas Hulot refuse de nous recevoir pour en parler. L’urgence est d’arrêter cette guerre contre la nature qui ne fait que des victimes et aucun vainqueur, Nicolas Hulot a suscité l’espoir, depuis sa prise de fonction il ne fait que provoquer déception et désespoir…

Christophe Marie, Fondation Brigitte Bardot