Archives des étiquettes : Christine Lagarde

BCE Lagarde sur politiques budgétaires

Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), a écarté le 9 avril sur France Inter l’idée d’une annulation globale des dettes contractées par les Etats de la zone euro dans leur gestion coûteuse de la pandémie.

“Ça me paraît totalement impensable”, a-t-elle répondu à une question sur ce sujet.

Elle a par ailleurs souligné qu’il faudrait “beaucoup plus de temps” que deux, trois, cinq ou dix ans pour que les Etats de la zone euro sortent de cet endettement.

“Si dès la crise passée, la croissance revenue, on se met à resserrer tout de suite les politiques budgétaires et si on freine la croissance, on va retomber dans un écueil absolument à éviter”, a dit la présidente de la BCE.

“Donc il faudra dans le temps, progressivement, procéder au remboursement des dettes et se remettre dans une pente plus stable et plus propice au bon équilibre des finances publiques, mais il ne faudra pas le faire de manière brutale.”

François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, membre du conseil des gouverneurs de la BCE, a souligné qu’il était “trop tôt pour donner des chiffres globaux” relatif au coût budgétaire du “bouclier” mis en place pour protéger les entreprises et les salariés.

“En fonction de la durée, l’addition économique et l’addition budgétaire sera plus ou moins lourde mais de toute façon elle pèsera, c’est sûr”, a-t-il dit.

Lagarde attend consensus de l’UE

Le ministre français de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire a déclaré le 18 juillet (jeudi) que la France, chargée de coordonner les efforts afin de parvenir à une candidature européenne de consensus pour la direction générale du Fonds monétaire international (FMI), espère un accord sur ce point d’ici la fin du mois,

L’actuelle directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a été désignée pour prendre la tête de la Banque centrale européenne (BCE) et sa succession a fait l’objet de discussions informelles lors du G7 Finances que Bruno Le Maire a présidé à Chantilly (Oise).

Mark Carney, présent à Chantilly en tant que gouverneur de la Banque d’Angleterre (BoE), dont le nom circulait depuis quelques jours parmi les prétendants supposés, semble désormais hors course selon des sources européennes, qui évoquent quatre autres candidats potentiels.

La direction du FMI a systématiquement été confiée à un Européen et la présidence de la Banque mondiale, l’autre grande institution financière née dans l’après-guerre, à un Américain.

Cette règle n’est pas une procédure formalisée, d’autant que les pays émergents espèrent briser un jour ce pacte transatlantique.