Archives des étiquettes : cépage

Luberon: le charme des vins

10.07.2022 Valérie MERCIER: Le charme des vins du Luberon: Délimité par deux rivières, le Cavalon au nord et la Durance au sud, lové entre les massifs du Lubéron et les monts du Vaucluse, au cœur du Parc naturel du Lubéron, le vignoble bénéficie d’un climat très favorable à la culture de la vigne : ensoleillement important, courants d’air frais venus des Alpes permettent à la température nocturne de diminuer l’été. Il en résulte des maturations lentes et douces pour les raisins.

Sur un territoire de 3400 hectares, l’Appellation d’Origine Contrôlée produit des rouges souples et gourmands. Il rappelle les petits fruits rouges mûrs (cassis, mûres, framboises, …). Un autre style de rouge, plus complexe, flirte avec les notes épicées (poivre) mais en affichant toujours élégance et fraîcheur en bouche qui sont les marques distinctives de l’AOC. Syrah, grenache, mourvèdre, cinsault et carignan en sont les cépages dominants.

Les blancs, assez vifs offrent une très belle gamme aromatique, du pamplemousse à la pêche pour les senteurs fruitées, du miel au pain grillé pour des vins plus complexes. Ils sont issus du grenache blanc, clairette, vermentino, bourboulenc, roussanne, marsanne, uni blanc et viognier.

Quant aux rosés, produits en syrah, grenache, mourvèdre, ils sont les rois de l’appellation.

Toujours frais et digestes, Ils présentent une robe allant du rose très pale au rose vif. En bouche ils se distinguent par des arômes de fruits rouges marqués (fraise, groseille) ou des arômes plus exotiques et par une belle fraîcheur. Ils représentent 45 pour cent de la production, contre 35 pour cent pour les rouges et 20 pour cent pour les blancs.

Vins plein de charmes implantés dans un environnement plein de charme, les vins du Luberon ont tout pour séduire. De beaux villages (Oppède, Bonnieux, Menerbes, Ansouis, Lourmarin, Lauris…), et de magnifiques paysages de chênes verts, de buis et de pins d’Alep et de nombreuses clairières de romarin, de thym, d’euphorbes et de cistes, sans oublier la lavande !

Le Luberon se déguste aussi et il ne manque pas de produits d’exception : melons de Cavaillon, asperges, fraises, courgettes et tomates. Riche d’une gastronomie remplie de saveurs ensoleillées, le vin accompagne à merveille et dans les trois couleurs, petits farcis, filets de loups de méditerranée, carrés d’agneau à la tapenade, fougasses et fromages de chèvres.

Pour un bel été, les vins du Luberon sont à déguster sous les figuiers ou partout ailleurs !

16569369754263674372171297571033

Sud Ardèche: l’appellation géographique protégée

06.06.2022 Juin au fil des vins du Sud Ardèche. Les gorges calcaires de l’Ardèche au Sud, les Cévennes à l’Ouest et la vallée du Rhône à l’Est, le vignoble du Sud Ardèche se déploie au cœur d’une nature intacte entre oliviers, pins, lavandes et châtaigniers. Une richesse géologique des sols qui font de ce territoire un trésor viticole pourtant méconnu et 90% des vins du Sud Ardèche le sont en Appellation Géographique Protégée (IGP). Cette appellation certifie la qualité et l’origine du produit.

Les vins en IGP proviennent en général de terroirs moins connus que les Appellations d’Origine Contrôlée (AOP) mais sont de plus en plus appréciés des amateurs grâce à leur excellent rapport qualité-prix. Moins contraignante que les réglementations de l’AOC, l’IGP autorise de nombreux cépages et laisse aux vignerons plus de liberté pour innover et élaborer des vins d’assemblage élégants, créatifs et authentiques.
La moitié des vins sont des rouges, souvent issus d’un seul cépage.

Ils sont produits à partir de Syrah, Grenache, Merlot, Cabernet-Sauvignon, Gamay, Mourvèdre, Cinsault et 2 cépages autochtones : le Chatus et le Plan Brunel. Le premier donnant des vins avec une belle puissance, une bonne acidité et une richesse tannique subtile et le second produisant des vins au corps charnu avec des notes de fruits mûrs.

Cependant 35% sont des rosés, produits pour la plupart en assemblage. On trouve dans leur élaboration le Syrah, Cinsault, Cabernet-Sauvignon et Merlot. Des rosés simples, ensoleillés et frais.
Seulement 15 pour cent des vins sont des blancs produits en assemblage et en monocépage. Ils sont composés de Chardonnay, Viognier, Sauvignon, Grenache blanc, Marsanne, Roussanne, Clairette. Des vins gourmands et fruités.
Il est temps de déguster!

Le samedi 11 juin à la grotte de la Madeleine, l’une des plus spectaculaire de la région, vous pourrez pour 30 euros participer à une dégustation unique, en milieu souterrain. Visite guidée de la grotte puis dégustation. Au cœur des concrétions, dans un univers apaisant et frais, vous percevrez toute la gamme aromatique de 3 vins, associés à des produits du terroir. Une dégustation sensorielle assurée par un spécialiste en œnologie.

En retrouvant la surface, vous profiterez de la vue incroyable du belvédère pour savourer un déjeuner concocté par le vigneron Raphael Pommier du Domaine de Cousignac, qui a reçu en 2013 le prix de « cuisinier-vigneron » lors du salon de l’alimentation SIRHA.
Au menu (à titre indicatif, en fonction des arrivages de produits frais)
– Œuf parfait sur pissaladière de poivron
– Poulet bio, carottes fanes et légumes à la plancha
– Soupe de fraises et sa boule de glace
Renseignements : info@gorges-ardeche-pontdarc.fr

Le dimanche 19 juin, à l’occasion des Journées Européennes de l’Archéologie sur le site du Muséal à Alba-la-Romaine, les vignerons du territoire et les producteurs locaux vous proposent une balade avec 3 haltes gourmandes dans les vignes d’Alba-la-Romaine. Vous pourrez ensuite continuer votre découverte avec un déjeuner à la Romaine proposé par deux restaurateurs Stéphane Digonnet – le Relais du Buis d’Aps et William Gallo – Le Marmitroll-. Vous goûterez, dans ce cadre, des vins des caves du territoire. De quoi passer un agréable moment autour des vins d’Ardèche et du fantastique site archéologique du Muséal !
Il vous en coûtera 5 euros pour la rando seule, 15 euro pour le repas, 19 euros pour la rando et le repas. Les verres et porte-verre seront offerts!

Renseignements : https://www.sud-ardeche-tourisme.com
Vins du bout de la France, les vins du Sud Ardèche se retrouvent sur les comptoirs des bistrots de France, dans les cubis des pique-niques entre copains, pour des plaisirs simples et goûteux. Ces vins pleins de charme sauront vous séduire!

Vins des Hautes Alpes

Haute Alpes 23.10.2021 Avec 130 hectares de vignes en production, le vignoble haut-alpin fait figure de micro-vignoble à l’échelle mondiale mais il a toute sa place dans la diversité des vins français.
Les vignes sont toutes situées entre 600 et 1000 mètres d’altitude. Les vignoble débute donc là où la plupart des vignobles s’arrêtent ! (Image: illustration)

Cette situation particulière et les fortes amplitudes thermiques qui en découlent tempèrent les influences sudistes que l’on sent déjà dans notre région et confèrent aux vins une belle fraîcheur.

On dit qu’avec le réchauffement climatique, c’est à la montagne que seront produits les grands vins de demain … une idée qui ne étonne pas vraiment !

La très grande majorité des vignobles est planté sur les coteaux de la Durance et dans la vallée de l’Avance. Ce n’est pas un hasard. C’est ici que le patrimoine viticole a été le mieux conservé car il s’agit des terroirs les plus propices à la culture de la vigne. Les raisins y bénéficient d’un ensoleillement optimum qui, combiné à l’altitude et à une belle diversité des sols, permet aux vignerons hauts-alpins de produire des vins extrêmement qualitatifs.

«Du vin dans les Hautes-Alpes ?!» les visiteurs peu familiers de la région sont souvent étonnés. Pourtant la vigne est ici une tradition qui remonte à l’Antiquité romaine …

C’est dire si le vin fait partie de l’histoire et de la culture des Alpes du Sud !

Au nord du département, en amont du village de l’Argentière, le site de la Vignette témoigne du passé viticole de la région. De petites parcelles de vignes, entourées de vieux murs de pierre que l’on appelle des « restanques », culminent à 1300 mètres d’altitude.

Disparues avec le Phylloxéra au début du XXème siècle, elles ont été réhabilitées dans les années 2000 par une association et sont considérées à ce jour comme le plus haut vignoble des Alpes françaises.

Le vignoble a su conserver une partie de son encépagement historique et c’est l’un de ses attraits. Vous trouverez dans les Hautes-Alpes des cépages anciens et extrêmement rares comme le mollard (dont le nom signifie «Petite Montagne») cépage emblématique de la région ou encore l’espanenc. Ils offrent aux consommateur avides de découverte des vins originaux et uniques.

Mais le vignoble haut-alpin possède également une belle diversité de cépages dit «internationaux» : vous retrouverez dans les Hautes-Alpes les grands classiques que sont le chardonnay, le cabernet, le merlot, le viognier et bien d’autres encore !