Archives des étiquettes : Bobigny

Zemmour: la mort de Jérémy Cohen

Éric Zemmour : “La mort de Jérémy Cohen est l’épouvantable symptôme de la tragédie que vit notre pays”
Jérémy Cohen est mort le 17 février dernier, à Bobigny, après avoir été percuté par un tramway. Une vidéo publiée ce lundi 4 avril montre qu’il fuyait une bande de jeunes qui l’agressait. Éric Zemmour, candidat Reconquête à l’élection présidentielle, dénonce le « mépris pour la vie humaine chez les racailles » et le « laxisme » des médias.

Jérémy Cohen a 31 ans. Il est juif et handicapé. Un soir de février, à Bobigny, en Seine-Saint-Denis, il sort de chez lui pour se promener. Il parait qu’il porte une kippa blanche.

Il est harcelé par une bande de racailles. Il se fait tabasser. Pour échapper au lynchage, il s’enfuit. Il traverse la rue en courant. Il meurt écrasé par un tramway, sous les yeux de dizaines de témoins. La scène est filmée mais la vidéo ne sortira que deux mois plus tard. L’omerta est totale. Le 4 avril, la France découvre cette scène atroce.

Ceci n’est pas une anecdote. Ce n’est pas un fait divers. Ce n’est pas un drame comme un autre. La mort de Jérémy Cohen est l’épouvantable symptôme de la tragédie que vit notre pays, que je dénonce depuis des années, et face à laquelle notre Etat, nos médias et nos politiciens restent sans voix, impuissants, paralysés par leur cynisme et leur lâcheté.

Laxisme de la justice. Lâcheté des médias. Antisémitisme enragé. Mépris pour la vie humaine chez les racailles. Mensonges permanents pour couvrir la criminalité immigrée, par crainte de « faire monter les extrêmes ». Tout le cocktail empoisonné de la France contemporaine est résumé par cette affaire.

Pourquoi la famille s’est-elle battue seule pour que la vérité éclate enfin ? Pourquoi a-t-il fallu attendre le 4 avril pour une tragédie survenue le 16 février ? Pourquoi a-t-il fallu que je me saisisse de cette affaire pour qu’enfin elle remonte à la surface de la conscience collective ? Est-ce à cause de la période électorale ? Est-ce pour protéger les barbares qui l’ont attaqué ?

La mort de Jérémy Cohen doit être un électrochoc pour nous tous. Prendre la défense de Jérémy Cohen, de son innocence, de sa dignité et de sa mémoire, de sa famille, de ses proches, et de toutes les victimes de violences, c’est le sens même de ma mission. Je lui resterai fidèle toute ma vie.