Archives des étiquettes : Autriche

Ambassade d’Autriche: millers de lumièrs

Brussels 18.11.2021 Les Patriotes, par la voix de leur président, Florian Philippot, expriment toute leur solidarité avec le peuple autrichien devant cette atteinte gravissime à ses droits les plus fondamentaux. Ce qui se passe en Autriche est évidemment annonciateur de ce qui attend tous les peuples du monde, y compris le peuple français, confrontés à la folie covidiste.

C’est avec une immense inquiétude que l’on voit ainsi se multiplier, spécialement en Europe, les mesures les plus tyranniques sous de faux prétextes sanitaires. Dernièrement, la Lettonie a par exemple décidé de suspendre le droit de vote de ses parlementaires et élus non-vaccinés. En décidant de confiner les populations non-vaccinées, et en limitant de manière hallucinante leurs libertés, l’Autriche franchit une nouvelle ligne rouge et crée un précédent gravissime.

Plus inquiétant encore : le silence de l’immense majorité des personnalités politiques et médiatiques en France devant cette dérive insupportable. Pire, certains candidats à l’élection présidentielle ont même annoncé vouloir s’inspirer de l’Autriche, en proposant des mesures similaires de confinement discriminatoire. C’est pourquoi, une fois encore, Les Patriotes ont décidé de prendre des initiatives sur le terrain pour protester de la manière la plus forte qui soit contre l’instauration de ces politiques d’apartheid sanitaire, en Autriche et partout ailleurs dans le monde. Rendez-vous est donné à tous les défenseurs des Libertés et de la dignité humaine :

« Au pied de l’ambassade d’Autriche ce soir pour soutenir le peuple autrichien face à l’apartheid et la politique du bouc-émissaire! Honte au régime autrichien covidiste!
Réveil des Français en lutte! Et milliers de lumières de l’espérance ce soir! Bravo! »

En Autriche, les personnes non vaccinées âgées de plus de 12 ans sont confinées chez eux depuis lundi 15 novembre. Ils ne peuvent sortir que pour faire des courses de première nécessité, faire du sport ou aller bénéficier de soins médicaux. La police contrôle l’entrée des magasins. « Nous vérifions si les gens sont vaccinés ou pas », explique Paul Eidenberger, porte-parole de la police de Vienne, devant un magasin de chaussures, « un endroit où vous pouvez acheter des cadeaux », précise-t-il.

COVID19: Autriche vers l’apartheid

En Autriche, le gouvernement et les gouverneurs de province se sont réunis en ligne ce dimanche, le 14 Novembre, pour un sommet de crise. Le chancelier Alexander Schallenberg a donné le feu vert ce dimanche, lors d’une conférence de presse. C’est le premier pays au monde à imposer une telle mesure. On le sait depuis le milieu de la semaine : l’Autriche va reconfiner. Mais tout le pays n’est pas concerné par cette nouvelle fermeture : seules les personnes non-vaccinées devront en effet rester à la maison. La mesure prendra effet dès lundi, le 15 novembre.

Les Autrichiens qui ne sont pas totalement vaccinés ne seront autorisés à quitter leur appartement, comme lors des confinements précédents, que pour des raisons urgentes. Par exemple, pour les courses nécessaires, sur le chemin du travail (si le télétravail n’est pas possible) ou pour la récupération physique et psychologique.

Les personnes qui ont été vaccinées ou qui ont été touchées par la maladie au cours des 180 derniers jours ne sont pas concernées par la mesure, tout comme les enfants de moins de douze ans.

En Autriche, 11.552 nouvelles infections au coronavirus ont été détectées au cours des dernières 24 heures. C’est la valeur la plus élevée pour un dimanche depuis le début de la pandémie. Il y a actuellement 2.327 personnes hospitalisées en raison du Covid-19 dans le pays.

Selon le porte-parole de l’Institut national autrichien de santé publique, « pratiquement aucun effet notable » ne pourra être obtenu par rapport à la situation actuelle. Selon lui, il est impossible d’éviter un confinement général et à grande échelle de réduction des contacts.

Le représentant du ministère de l’Intérieur s’est également montré sceptique quant à la faisabilité de cette mesure. Le contrôle d’un confinement des personnes non vaccinées serait très difficile et ne serait possible qu’au prix d’efforts massifs, souligne-t-il.