Archives des étiquettes : Aude

#Aude: déblocage de fonds

“On sera là” : une semaine après les inondations meurtrières qui ont frappé le département de l’Aude,  Emmanuel Macron s’est rendu lundi (22/10/2018) auprès des familles des victimes et des sinistrés auxquels il a promis le déblocage d’un fonds d’au moins 80 millions d’euros et une accélération des procédures.

L’état de catastrophe naturelle, qui doit permettre une indemnisation rapide par les assureurs, a été reconnu par décret jeudi dernier dans 126 communes du département, où de fortes intempéries ont fait 14 morts et 70 blessés dans la nuit du 14 au 15 octobre.

Les eaux, proches du niveau historique de 1891, ont laissé derrière elles des paysages désolés et rendu impraticables routes et réseau ferré, notamment dans les communes de Trèbes, Villegailhenc, Villardonnel et Floure, au nord de Carcassonne. Les dégâts matériels ont été chiffrés à environ 200 millions d’euros.

Arnaud Beltrame mort pour la patrie

«Il est parti en héros». En ce samedi 24 mars 2018, quelques heures après l’annonce du décès de lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, son frère Cédric a résumé en quelques mots le sentiment général. Le nom du militaire, qui s’est sacrifié en se substituant aux otages retenus à Trèbes dans l’Aude, est désormais sur toutes les lèvres, celles de personnalités comme celles d’inconnus.

Dans un communiqué, le président de la République Emmanuel Macron a appelé «chaque Français à honorer la mémoire» d’un homme qui «mérite respect et admiration de la nation tout entière».

«Jamais la France n’oubliera son héroïsme, sa bravoure, son sacrifice», a tweeté le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb.

Arnaud Beltrame a fait preuve d’héroïsme

Le lieutenant-colonel du groupement local de gendarmerie de l’Aude, âgé de 45 ans, a négocié avec le djihadiste pour prendre la place des otages dans le Super U de Trèbes. Il a été gravement blessé par balles avant l’intervention du GIGN qui a abattu le terroriste.

Il s’est livré au ravisseur en échange de la libération des otages: le lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame a fait preuve d’héroïsme, pendant la prise d’otages de Trèbes (Aude) et luttait contre la mort, vendredi soir, après avoir été blessé par balles par l’assaillant. L’officier de 44 ans «a sauvé des vies et fait honneur à son arme et notre pays», a salué le président Emmanuel Macron en rendant un hommage appuyé au «courage» du gendarme.