Archives des étiquettes : AstraZeneca

AstraZeneca 135M doses pour L’UE

Bruxelles 03.09.2021 La Commission européenne annonce vendredi, le 3 septembre, avoir trouvé un accord avec l’entreprise pharmaceutique AstraZeneca. Cet accord «mettra un terme au litige en cours devant le tribunal bruxellois», communique vendredi matin la Commission européenne.

Via cet accord, la société s’est engagée à livrer toutes les doses de vaccins contre le covid qui étaient prévues par l’accord d’achat anticipé conclu à l’été 2020 (300 millions de doses). La société suédo-britannique va donc livrer aux Etats membres de l’UE «135 millions de doses d’ici la fin de 2021», dont 60 millions avant la fin du 3e trimestre. 65 millions de doses supplémentaires seraient livrées d’ici fin mars 2022.

Dès le début des livraisons du produit développé par AstraZeneca avec l’université d’Oxford, un bras de fer s’était engagé entre la Commission européenne et l’entreprise. AstraZeneca avait rapidement revu à la baisse ses prévisions de livraison pour l’UE, et la Commission l’avait accusée de ne pas respecter le contrat conclu ainsi que sa clause des «meilleurs efforts».

Covax: L’OMS pour pays défavorisés

Le patron de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a appelé ce vendredi 14 mai les pays à renoncer à vacciner les enfants et les adolescents contre le Covid et faire don des doses ainsi libérées au système Covax pour les redistribuer aux pays défavorisés. L’OMS appelle à ne pas vacciner les enfants pour donner les doses aux pays défavorisés.

Dr.Tedros Adhanom Ghebreyesus a souligné qu’au train où vont les choses, la deuxième année de la pandémie serait “beaucoup plus mortelle” que la première, lors d’un point de presse.

L’OMS a donc appelé des pays à faire don des doses dont ils disposaient. La France a ainsi permis de distribuer 500.000 doses de vaccin AstraZeneca par le bais de Covax, tout comme la Suède ou encore la Suisse, qui pourrait bientôt autoriser le don d’un million de doses de ce vaccin.

“Je comprends pourquoi certains pays veulent vacciner leurs enfants et leurs adolescents, mais je vous demande de penser à y renoncer et donner plutôt les vaccins à Covax”, le système international mis en place pour garantir un accès équitable aux vaccins, a déclaré le directeur général de l’OMS.

Notant que de nombreux pays étaient encore en proie à des taux d’infection explosifs, comme l’Inde mais aussi le Népal, le Sri Lanka ou encore certains pays sur le continent américain, le directeur général a souligné que “le Covid-19 a déjà coûté la vie à plus de 3,3 millions de gens et au train où vont les choses, la deuxième année de la pandémie sera beaucoup plus mortelle que la première”.