Archives des étiquettes : Amsterdam

Amsterdam: les files d’attente

27.05.2022 Après avoir taillé dans ses effectifs pour faire face à la crise sanitaire, le secteur aérien peine désormais à assumer la reprise du trafic. A Amsterdam-Schipol, troisième aéroport le plus fréquenté d’Europe, les files d’attente s’étirent jusqu’à l’extérieur du bâtiment depuis plusieurs semaines, notamment en raison du manque de personnels de sécurité. Excédés, les syndicats concernés ont brandi jeudi, le 26 mai, la menace d’une grève en se disant prêt à une action « à grande échelle » la semaine prochaine alors que des salariés « tombent de fatigue ».

Amsterdam n’est qu’un exemple parmi d’autres. Début mai, la branche européenne du Conseil international des aéroports (ACI Europe) concédait déjà l’existance de « contraintes importants » ayant pour conséquence l’engorgement des aéroports partout en Europe. « Le défi dans l’immédiat est de gérer la hausse soudaine du trafic, étant donné que la pandémie a eu pour effet d’énormément réduire les ressources des aéroports et de la manutention au sol », détaillait le directeur général de l’origanisation, Olivier Jankovec.

« Il s’agit maintenant de réembaucher, dans un marché du travail très tendu dans toute l’Europe », avait-il ajouté, en soulignant qu' »il est impossible d’effectuer des ajustements du jour au lendemain étant donné les processus d’accréditation de sécurité et les délais nécessaires à la formation ».

A Orly et Roissy-Charles de Gaulle où le manque de bras est tout aussi préoccupant, la campagne d’embauche a déjà commencé. Au total, 4000 postes sont à pourvoir sur les plateformes parisiennes. Mais le Groupe ADP fait face à « d’énormes » difficultés de recrutement, avait indiqué sur BFM Business sont PDG, Augustin de Romanet:

« Ce qui nous préoccupe, c’est la bonne expérience du passager et notamment dans les postes d’inspection filtrage (contrôle de sécurité, ndlr). Et aujourd’hui, les entreprises ont beaucoup de mal à recruter » dans ce secteur, avait-il souligné citant également les besoins en « techniciens de maintenance » pour trier les bagages alors que les aéroports parisiens ont enregistré une nouvelle hausse du trafic en avril avec 7 millions de passagers accueillis (Bourget inclus), soit 73,4% du niveau d’avril 2019.

A l’approche de l’été, l’aéroport de Francfort qui craint lui aussi des engorgements cherche à recruter 1000 personnes.

La pénurie de main-d’oeuvre touche aussi les compagnies aériennes. A commencer par KLM qui a annoncé la suspension jusqu’à lundi de la vente de billets au départ d’Amsterdam-Schipol. De son côté, la compagnie low cost easyJet, confronté à un manque de personnel navigant et de pilotes a annoncé qu’elle retirera des sièges dans ses avions cet été. Sur une soixantaine d’appareils, le groupe va décoller avec 150 passagers au lieu de 156 en temps normal, avec 3 membres d’équipage au lieu de 4.

Journaliste blessé à Amsterdam

Peter R. de Vries, un journaliste néerlandais spécialisé dans les affaires criminelles et cible de menaces de mort, a été grièvement blessé par balles mardi soir à Amsterdam.

La scène s’est déroulée vers 19h30 dans une rue du centre-ville de la capitale néerlandaise, lorsque le reporter sortait du studio d’un talk-show dont il était l’invité. Cinq coups de feu ont été entendus, et au moins une balle se serait logée dans la tête de Peter R. de Vries. Trois personnes, dont le tireur présumé, ont été arrêtées.

De Vries est connu de tous les Néerlandais pour son rôle occupé dans plusieurs affaires criminelles, en tant que porte-parole de victimes ou dans le cercle proche de témoin-clé.

L’attaque portée contre ce journaliste a été unanimement dénoncée aux Pays-Bas, et au-delà. «C’est un jour sombre, non seulement pour les personnes proches de Peter R. de Vries mais aussi pour la liberté de la presse», a déclaré le ministre de la Justice et de la Sécurité Ferdinand Grapperhaus. Le président du Conseil européen Charles Michel a lui aussi réagi, évoquant un «crime contre le journalisme et une attaque contre nos valeurs».

UBS à transférer vers Francfort, Madrid, Amsterdam

La banque suisse UBS songe à transférer vers Francfort, Madrid ou Amsterdam une partie de son personnel actuellement en poste à Londres en prévision de la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, a déclaré son directeur général.

UBS emploie environ 5.000 personnes à Londres et elle étudie les villes où elle pourrait transférer certains de ces employés dont les activités nécessitent de disposer d’un passeport européen. Ce passeport permet d’exercer dans l’ensemble de l’Union européenne et la place financière de Londres risque de le perdre avec le Brexit.

« Je pense que Francfort est un lieu de choix. Il y a différents autres lieux qui pourraient être envisagés », a dit Sergio Ernotti dans une interview à CNBC diffusée lundi, selon une retranscription de ses propos.

 « Je pense à Amsterdam, je pense à Madrid (…) A l’heure où nous parlons, nous sommes vraiment en train de réduire l’éventail des options », a-t-il ajouté.

UBS prendra une décision avant la fin de l’été ou au début du quatrième trimestre, a précisé son directeur général.

 

L’Athlétisme belge, à quelques Jours des 31èmes « Jeux Olympiques », au Brésil

A quelques jours de la Cérémonie d’Ouverture des 31èmes Jeux Olympiques, à Rio de Janeiro (Brésil), débutant le 05 août, à minuit, heure belge, revenons sur les brillants résultats de notre équipe nationale, aux 23èmes Championnats d’Europe d’Athlétisme, à Amsterdam (Pays-Bas), du 06 au 10 juillet, où 50 pays étaient représentés, notre équipe nationale étant composée de 35 athlètes, termina 10ème du classement inter-pays, avec 3 médailles (2 en or et 1 en argent), la Pologne l’emportant avec 12 médailles (6 en or, 5 en argent et 1 en bronze).

Ainsi, après la médaille d’or remportée par  Thomas Van der Plaetsen, en décathlon H. (8.218 pts), soulignons le retour au sommet des « Belgian Tornados », sur 4 x 400 m H. (avec, dans l’ordre: Jules Watrin/45″8/3ème position, Jonathan, 44″7 lancé/2ème position, Dylan/46″02 lancé/2ème position, et Kévin Borlée/44″46 lancé), champion d’Europe  (3’01″10/meilleur chrono européen de la saison), au couloir 5, devant la Pologne, au couloir 4 (3’01″18) et le Royaume-Uni, au couloir 3 (3’01″44). A noter qu’en série (3’03″15), Jacques Borlée, leur entraîneur, avait préféré protéger son fils Kévin, 4ème du 400 m H., en alignant Robin Vanderbemden.

4 x 400 m H. (c) "Reuters"

4 x 400 m H. (c) « Reuters »

Cette médaille d’or est, aux Championnats d’Europe d’Athlétisme, la 9ème de tous les temps, après celles de Gaston Roelants (3.000 m Steeple H., en 1962), Karel Lismont (marathon H./1971), Kim Gevaert (100 m F. et 200 m F./2006), Tia Hellebaut (saut en hauteur F./2006), Kévin Borlée (400 m H./2010), 4x400m H. (Antoine Gillet, Jonathan Borlée, Jente Bouckaert & Kévin Borlée/2012) & Thomas Van der Plaetsen (décathlon H./2016).

Kévin Borlée, à l'arrivée du 4 x 400 m H. (c) "Le Soir"

Kévin Borlée, à l’arrivée du 4 x 400 m H.
(c) « Le Soir »

Cette année, notre 3ème médaille, en argent celle-ci, est remportée par le vice-champion du monde, Philip Milanov, au lancement du disque (65 m 71, au 3ème essais, avec des essais à 64 m 07, 64 m 46, 65 m 71, 64 m 79, x et 63 m 49), le Champion d’Europe étant le Champion du Monde, Piotr Malachowski (67 m 06).

Filip Milanov (c) sport belge.be

Filip Milanov (c) sport belge.be

Au saut à la perche H., Ben Broeders termine au pied du podium, à la 4ème place (5 m 50). Même classement pour Anne Zagré, sur 100 m haies F. (12″97), et pour Nafissatou Thiam, au saut en hauteur F. (1 m 93).

A Heusden, lors de la  37ème « Nuit de l’Athlétisme », notons la réussite des meilleurs temps de leur saison, sur 400 m H., pour Jonathan Borlée (45″34/1er de l’épreuve) et son frère Dylan (46’26 »). Sur 100 m haies F., victoire d’Anne Zagré  (12″96), alors que, dans la même course, Nafissatou Thiam, continuant sa préparation pour l’heptathlon F. des « J.O. », réalise son record personnel (13″63). Réussissant le temps minimum pour la sélection olympique, mais trop tardivement, fort malheureusement, que pour être retenu, Ismael Debjani en fait de même sur 1.500 m H. (3’35″62), Pieter-Jan Hannes, sélectionné, quant à lui, réalisant, dans ma même course, le 2ème chrono de sa carrière (3’35″38).

Par ordre alphabétique, voici la sélection belge pour les J.O., à Rio de Janeiro (Brésil): Bashit Abdi (5.000 & 10.000 m H.), Cynthia Bolingo (200 m F.), Dylan Borlée (4 x 400 m H.), Jonathan Borlée (200 m, 400 m & 4 x 400 m), Kévin Borlée (400 m & 4 x 400 m), Olivia Borlée (200 m F.), Michael Bultheel (400 m haies H.), Florent Caelen (marathon H.), Louise Carton (5.000 m F.), Jeroen D’hoedt (3.000m steeple H.), Axelle Dauwens (400 m haies F.), Veerle Dejaeghere (marathon F.), Renée Eykens (800 m F.), Antoine Gillet (4 x 400 m H.), Pieter-Jan Hannes, (1.500 m H.), Philip Milanov (disque H.), Koen Naert (marathon H.), Els Rens (marathon F.), Manuela Soccol (marathon F.), Nafissatou Thiam (heptathlon & saut en hauteur F.), Robin Vandenbemden (4 x 400 m H.), Thomas Van der Plaetsen (décathlon H.), Willem Van Schuerbeeck (marathon H.), Julien Watrin (4 x 400 m H.), Anne Zagré (100 m haies F.).

La soeur des 3 frères (c) "sportbelge.be"

La soeur des 3 frères (c) « sportbelge.be »

Dans cette sélection, fait assez exceptionnel, voire historique, toutes nations confondues, nous constatons la présence de 3 frères et de leur soeur, en athlétisme, à savoir la famille Borlée, qui plus est avec comme entraîneur, chez les hommes, leur père, Jacques Borlée.

Bras Tuur (c) "ringtv.be"

Bras Tuur (c) « ringtv.be »

Par ailleurs, nos jeunes athlètes ont réalisé de brillantes performances masculines lors des 1ers Championnats d’Europe pour les moins de 18 ans, à Tbilisi (Géorgie), du 14 au 17 juillet, revenant au pays avec 4 médailles, 1 de Bronze, sur 2.000 m steeple, pour Rémy Schyns (54′ 55″06/record personnel/17 ans), 2 d’Argent, sur 110 m haies, pour Bras Tuur (13″42/record de Belgique/16 ans) & en décathlon, pour Jorg Vanlierde (7.312 pts/record de Belgique/17 ans), sans omettre 1 d’Or, sur 2.000 m steeple, pour Tim Van De Velde (5’53″77/16 ans).

Van De Velde (140) & Schyns (138) (c) "KBAB-Delegatie"

Van De Velde (140) & Schyns (138)
(c) « KBAB-Delegatie »

En outre, 7 autres athlètes ont été finalistes, à savoir: deux 7ème places, sur 800 m H., pour Eliott Crestan (1’52″69) & en saut en longueur, pour Michael Obasuyi (7 m 16), une 6ème place, en saut en hauteur H., pour Thomas Carmoy (2 m 07), deux 5èmes places, sur 200 m F. pour Laures Bauwens (24″18) & sur 400 m H., pour Sven Van Den Bergh (47″84), sans oublier deux 4èmes places, sur 400 m F., pour Elise Lasser (55″35) & sur 400 m H., pour Jonathan Sacoor (47″71).

Belles performances, également, aux Championnats du Monde Juniors, à Bydgoszcz (Pologne), du 19 au 24 juillet, avec une médaille de bronze pour Hanne Maudens, en heptathlon F. (5.881 pts/19 ans). Il s’agit là de la 5ème médaille belge aux Mondiaux Juniors, toutes remportées par des athlètes féminines, après l’argent d’Ann Maenhout, en 1988 (400 m haies), le bronze de Marleen Renders, en 1986 (10.000 m), Sandrine Hennart, en 1990 (saut en longueur) et Hannelore Desmet, en 2008 (saut en hauteur). Elise Vanderelst, quant à elle, termine 4ème du 800 m F. (2’05″32/18 ans).

Tia Hellebaut en Or, à Pékin, en 2008) (c) rtbf.be

Tia Hellebaut en Or, à Pékin, en 2008) (c) rtbf.be

Puissent ces jeunes poursuivre leur progression et nos sélectionnés olympiques nous rapporter quelques médailles!

Pour tous ceux qui aiment l’athlétisme, un film est à voir, actuellement, tant à Bruxelles qu’en Provinces: « Race, la Couleur de la Victoire », (Stephen Hopkins/All.-Fra.-Canada/2016/124′) qui n’est pas un documentaire, mais bien un long métrage de type « hollywoodien », quelque peu romancé, ce qui n’enlève rien à la qualité de cette réalisation, que du contraire.

Ainsi, outre le rappel des performances de Jesse Owens (1913-1980), il évoque le double racisme auquel il fut confronté, celui envers les Juifs (2 Américains privés d’une finale parce qu’ils étaient Juifs et le refus d’Hitler de serrer la main au lauréat de 4 médailles d’or, parce qu’il était « noir ». Dans le générique de fin, l’on peut lire que même le Président américain Roosevelt refusa, pour les mêmes raisons, refusa de le recevoir à la « Maison Blanche ».

Athlétisme Race

Synopsis: Le 5 août 1936, Jesse Owens, un jeune athlète noir, était sacré champion olympique du 200m à Berlin devant un parterre de nazis et leur chef suprême, Adolf Hitler. Lors de ces Jeux, il obtint 4 médailles d’or (100m, longueur, 200m, 4x100m), devenant un mythe et un exemple pour le monde entier.

Plus de détails et bande annonce sur:  http://www.cinecure.be/Race-La-couleur-de-la-victoire.

Yves Calbert.