Archives de Catégorie: VOYAGE

Vigilance orange: risque de hydrocution

Le mercure devrait à nouveau dépasser mardi (23/07/2019) les +35C° degrés dans certaines régions du nord de la Loire, à Paris notamment, et les +40C°par endroits, particulièrement dans le Sud-Ouest, selon les prévisions de Météo France, qui a placé 21 départements en vigilance orange.

Comme il y a un mois, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, s’est adressée à la presse pour souligner l’importance des “consignes de vigilance” – pas seulement pour les personnes les plus fragiles – censées prévenir une crise sanitaire de grande ampleur, comme celle de 2003.

Nous nous rendons compte que les personnes bien portantes ne se sentent pas concernées par des fortes chaleurs, continuent de faire des efforts sportifs inconsidérés lorsque la température dépasse la température corporelle”, a-t-elle dit à des journalistes.

“Circulation différenciée” à Paris

La préfecture de police de Paris a annoncé la mise en oeuvre de la “circulation différenciée” mardi (23/07/2019) dans la capitale et à ses abords en raison d’un possible pic de pollution dû aux fortes chaleurs attendues cette semaine.

Seuls les véhicules munis d’une vignette Crit’Air de classe 0, 1 et 2, soit les moins polluants, seront autorisés à circuler à l’intérieur d’une zone délimitée par l’A86, précise la préfecture dans un communiqué publié lundi.

La mesure sera toutefois appliquée “avec discernement” compte tenu des départs en vacances, font savoir les autorités.

Les vitesses maximales seront par ailleurs abaissées, à 110 km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130 km/h ou à 90 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 110 km/h.

L’association Airparif, chargée de surveiller la qualité de l’air en Ile-de-France, prévoit, mardi, une concentration en ozone allant de 155 à 185 μg/m³, un niveau potentiellement supérieur au seuil dit d’information-recommandation (180 μg/m³).

La pollution à l’ozone est favorisée par la canicule, qui devrait s’installer sur une grande partie de la France cette semaine, un mois après une première vague de chaleur au cours de laquelle la température a atteint  +46 C° – un record absolu en France – dans l’Hérault.

 

 

 

France reste la destination préférée de Belges

Le nombre total de voyages effectués par les Belges a augmenté de 1,8 million (10%) entre 2017 et 2018, selon une enquête en la matière de Statbel, l’office belge de statistique. Un peu moins de deux tiers des Belges (64%) a eu cette chance au moins une fois l’an dernier.

Au total, 20,5 millions de voyages d’au moins une nuit ont ainsi eu lieu l’an dernier, dont 19,1 millions dans le cadre de vacances. Quelque 12 millions de ces expéditions comptaient quatre nuits et plus, dont 5% pour motif professionnel, contre 8,35 millions qui s’étalaient entre une et trois nuits, où 11% n’ont pas été entrepris “pour le plaisir”.

La Belgique est la destination privilégiée (41%) pour les voyages courts, suivie par la France (22%) et les Pays-Bas (14%). La quasi-totalité de ces déplacements de une à trois nuits (99%) se déroulent à l’intérieur des frontières de l’Union européenne.

Pour les expéditions plus longues, dépassant quatre nuits, c’est la France qui arrive en tête (26%), tandis que la Belgique et l’Espagne sont ex-aequo (14%).Dans ce cas, 84% de ces voyages ont pour destination un pays de l’UE. Au mois de juillet, Statbel a comptabilisé 3,3 millions de voyages de loisirs longs, pour “seulement” 1,9 million en août. La tendance est légèrement inversée pour les déplacements de courte durée. Lorsqu’il est question de prendre des vacances pour quatre nuits ou plus, le Belge privilégie les hôtels (38%), devant les locations (27%) et un logement gratuit chez des amis ou de la famille (20%).

 

Grève sauvage chez Skeyes à Bruxelles

L’aéroport de Bruxelles Zaventem a annoncé la suspension de tous les vols au départ et à l’arrivée de la capitale belge ce jeudi (16/05/2019) entre 09:30 et 13:00 (07:30-11:00 GMT) en raison d’une grève surprise des contrôleurs aériens.

Brussels Airport Zaventem a signalé cet après-midi une centaine vols annulés au départ et à l’arrivée de l’aéroport, 200 retards et 35.000 passagers impactés. Au Brussels South Charleroi Airport, une dizaine de vols ont été annulés (cinq décollages et cinq atterrissages).

La totalité de l’espace aérien belge devrait rester fermé jusqu’à 13:00 au moins, a précisé Eurocontrol, le contrôleur européen de l’espace aérien, faisant état sur Twitter d’une “grève sauvage” chez Skeyes.

Macron écourte son séjour au ski

L’Elysée a indiqué samedi soir qu’Emmanuel Macron écourte son séjour au ski à La Mongie (Hautes-Pyrénées) et rentre à Paris après les nouvelles violences dans la capitale durant la 18ème mobilisation des Gilets Jaunes.

Le couple présidentiel s’est retrouvé là alors qu’Emmanuel Macron était de retour d’un voyage officiel au Kenya. Brigitte Macron était déjà sur place depuis quelques jours.

Le Président de la République a été aperçu par des skieurs vendredi après-midi sur les pistes et les remontées mécaniques d’une station qu’il connaît bien et où il compte des amis.

Emmanuel Macron a des attaches familiales dans les Hautes-Pyrénées, notamment Bagnères de Bigorre où vivait sa grand-mère. Il s’y rend régulièrement.

L’accident d’avalanche à Crans-Montana

« Plusieurs personnes » ont été emportées par une avalanche qui s’est produite sur une piste en altitude de la station suisse de Crans-Montana (sud), a annoncé la police du canton du Valais.

L’accident est survenu en début d’après-midi dans le secteur de la Plaine-Morte, a indiqué un communiqué de la police, précisant que « les secours sont sur place ».

AMENDEMENT;

L’Ama Dablam dans l’attente des grimpeurs

Moins connu que ses voisins de plus de 8.000 mètres, l’Ama Dablam est pourtant une destination très convoitée. Au fil des années, cette montagne a vu défiler des centaines de grimpeurs. Aujourd’hui, le fonctionnement des expéditions est calqué sur celui de l’Everest. On ne change pas une équipe qui gagne. Ama Dablam 2018: la voie est prêt!

Il y a quelques heures, une équipe de sherpas parvenait au sommet. Finalisant ainsi l’installation des cordes fixes jusqu’au point le plus haut pour cette saison automnale. Trois grimpeurs étaient passés avant eux il y a quelques jours, inaugurant le sommet avant que les cordes fixes ne soient en place. En quelques jours, ce sont près de 200 grimpeurs qui devraient se succéder sur ce sommet de 6.856 mètres.

Si l’ascension de l’Ama Dablam n’est pas si simple techniquement – elle nécessite de vraies bases en alpinisme – elle attire beaucoup de grimpeurs par son esthétique. Un passage de la voie normale est particulièrement exposé ; il cause de temps en temps des accidents. Gravi pour la première fois en 1961, l’Ama Dablam est considéré par beaucoup comme l’une des montagnes les plus belles du monde. Si vous souhaitez la gravir via une agence, comptez entre 8.000 et 12.000 Euros.

« Entrées précédentes Derniers articles »