Archives de Catégorie: VOYAGE

Escalade de glace au Pays des Écrins

Avec le temps, ce rassemblement international dans les Hautes-Alpes destiné à l’élite de la discipline, s’est démocratisé. On compte chaque année plus d’adeptes qui viennent découvrir et s’initier à l’escalade de glace dans des conditions optimales.

L’heure est aux expériences inédites qui vous font repousser vos limites et tutoyer les sommets. Imaginez-vous seulement ce dont vous êtes capable. Le moment est venu de goûter aux plaisirs de l’extrême, de vivre à fond votre amour du risque, de vous jeter à corps perdu à l’assaut des sommets et d’affronter la verticalité : un ascenseur émotionnel, qui culmine toujours plus haut – sensations fortes et poussée d’adrénaline garanties!

Alors, prêt pour le grand frisson ? Lorsque l’hiver est là, le Pays des Écrins se dévoile autrement. Le monde éphémère de la glace s’offre alors à vous. Progressivement, les chutes d’eau se figent et donnent naissance aux cascades de glace, ou autres stalactites, aux formes extraordinaires. Dans une atmosphère sans pareil, feutrée, quasi-secrète, jouer avec les équilibres et évoluer le long de la paroi capricieuse, projeter son piolet dans la glace et la tailler tel un diamant aux mille facettes, sentir son coeur qui s’emballe, suspendu au-dessus du vide : une expérience unique!

Les vallées du Fournel et de Freissinières sont des sites remarquables, pour la pratique de cette activité, à mi-chemin entre l’alpinisme et l’escalade. La première, retirée, abrite un terrain vertigineux et regorge de sublimes lignes de glace : une traversée au coeur d’une nature trouble et étonnante qui ne vous laissera pas de marbre ! La vallée de Freissinières, quant à elle, est l’un des spots de glace majeurs du Pays des Écrins, reconnu à l’échelle internationale. Particulièrement esthétique et abordable (les secteurs sont entièrement balisés), c’est une perle pour tous les glaciairistes qui s’y pressent, notamment à l’occasion de l’Ice Climbing Écrins qui s’y déroule chaque année. Une fois encadrée, la cascade de glace devient accessible à tous.

Enlèvement d’un touriste au Mexique

La France a confirmé l’enlèvement d’un de ses ressortissants au Mexique, soulignant que tout était mis en oeuvre pour qu’il soit “retrouvé le plus rapidement possible”.

Selon des médias mexicains, l’homme aurait été enlevé le 24 novembre avec un ressortissant mexicain alors qu’ils effectuaient une excursion dans le parc national Nevado de Toluca, dans l’Etat de Mexico.

Nous confirmons l’enlèvement d’un ressortissant français au Mexique. Le centre de crise et de situation du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères ainsi que notre ambassade au Mexique sont mobilisés pour que notre compatriote soit retrouvé le plus rapidement possible, en relation étroite avec les autorités locales”, a déclaré le Quai d’Orsay lors d’un point de presse électronique.

Les autorités ont mis en place un dispositif pour quadriller la zone, qui fait partie de la municipalité de Zinacantepec, à l’ouest de Mexico, et tenter de retrouver ces deux personnes.

Entre janvier et octobre de cette année, 1 690 personnes ont été enlevées au Mexique, un chiffre en hausse de 37,7 % par rapport à la même période de 2018, selon les chiffres de l’association mexicaine Alto Al Secuestro.

Cela correspond à une moyenne de cinq enlèvements par jour sur la période considérée.

Quatre morts dans le Var

Le bilan s’est alourdi dans la soirée de dimanche (24/11). Les violentes intempéries sur la Côte d’Azur ont fait quatre morts. Deux personnes sont encore portées disparues.

Les corps de deux personnes ont été découverts ce dimanche dans le Var, département touché par de violentes intempéries, a annoncé la préfecture dans un commune.

Le bilan actuel porte sur deux personnes décédées (…), nous sommes aussi à la recherche de quatre personnes supplémentaires », a affirmé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner après avoir rencontré des victimes des inondations et des pompiers impliqués dans les opérations de secours au Muy, dans le Var.

Le premier corps a été retrouvé au Muy, à proximité de la zone où une embarcation de secours avait chaviré samedi soir avec trois pompiers et trois civils à bord. L’un des civils avait été porté disparu depuis.

https://twitter.com/bfmtv/status/1198711712683347968?s=21

Le second corps, celui d’un homme âgé d’une cinquantaine d’années, a lui été découvert sur la commune de Cabasse, « dans une voiture », selon la préfecture qui n’a pas donné davantage de détails. 

Environ 4 500 foyers sont toujours privés d’électricité dans les deux départements touchés, notamment à Fréjus et Saint-Tropez (Var), selon Enedis. Le trafic routier a repris sur l’autoroute A8. En revanche, de nombreux axes secondaires sont toujours fermés en raison d’éboulements, d’inondations ou d’effondrement de chaussée. La circulation des trains est toujours interrompue entre Toulon et Nice ainsi qu’entre Nice et Vintimille, selon la SNCF. 

Réseaux sociaux: la chance aux cambrioleurs

Avec le développement des réseaux sociaux, nous sommes de plus en plus nombreux à partager à distance des moments de notre vie avec nos proches et nos amis. Mais ces « posts » peuvent avoir des conséquences désagréables…
Savez-vous que près de 78% des cambrioleurs utilisent les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram… pour cibler leurs victimes et savoir quand elles ne sont pas chez elles pour opérer en toute tranquillité ?
Il existe pourtant quelques règles simples pour limiter les risques.

Vous n’avez pas forcément envie de partager votre vie intime avec la terre entière, que votre employeur tombe sur ces photos de soirée pas vraiment avantageuses ou que des personnes mal intentionnées utilisent certaines informations contre vous.
La première règle est de vérifier quelles sont les personnes capables de voir ce que vous publiez sur les réseaux sociaux et de faire en sorte que seuls vos amis aient accès à vos publications.
Si vous êtes à l’aise avec les paramètres de votre compte, vous pouvez tout à fait prévoir plusieurs cercles de diffusion : un cercle avec vos connaissances plus lointaines, vos collègues, un cercle d’amis proches, un cercle avec les membres de votre famille… et ainsi choisir qui peut accéder à tel type d’information.

Vous avez restreint vos publications à vos amis… mais êtes-vous sûr de bien tous les connaître ?
N’acceptez jamais comme amis des personnes que vous ne connaissez pas directement. L’ami de l’ami de votre ami n’est pas forcément votre ami ! Cette règle est d’autant plus valable que vous publiez des informations à caractère privé.

Vous n’êtes pas chez vous (coincé au bureau, en soirée chez des amis, en week-end ou en vacances…). Est-ce bien judicieux de le clamer haut et fort ? Quelqu’un pourrait profiter de ces informations pour visiter votre domicile en votre absence…

C’est toujours tentant de partager en temps réel les bons moments lorsque vous les vivez mais ce n’est pas toujours une bonne idée. Par exemple, il vaut mieux attendre votre retour de vacances pour poster vos photos. Un selfie sur fond de paysage lointain indique à coup sûr que vous n’êtes pas chez vous… Une information bien tentante pour un cambrioleur.

 

Nouvel essai de Franky Zapata

Franky Zapata, le français qui avait échoué à traverser la Manche sur sa “planche volante” propulsée par des mini-turboréacteurs le 15 juillet, s’est dit confiant pour sa deuxième tentative dimanche le 4 août.

On a bossé énormément, ça n’a pas été facile mais je pense que techniquement on est bien prêt. On a réglé les détails”, a-t-il déclaré en conférence de presse, quelques heures avant son nouvel essai.

Le seul truc qui pose problème est que je suis assez fatigué, j’ai besoin d’une bonne nuit de repos et ça devrait aller”, a-t-il ajouté.

AMENDEMENT

https://twitter.com/afpfr/status/1157952873797435392?s=21

Canicule: il faut s’hydrater davantage

Depuis le 23 juillet, la France croule sous une chaleur étouffante pour la deuxième fois depuis le début de l’été. Face aux fortes températures, certains pourraient être tentés de réchauffer leur corps par des solutions… qui n’en sont pas et qui pourraient même s’avérer dangereuses pour leur corps.

  • Sur le moment, l’eau froide fait du bien. Mais le corps la ressent plutôt comme une agression et va lutter pour maintenir la température corporelle à +37°. Gare au coup de chaud après la douche… «S’asperger d’eau tempérée, c’est une bonne chose. Mais une douche d’eau glacée, non : il n’y a pas lieu de se faire un choc thermique», dit le vice-président de SOS Médecins Grand Paris, Philippe Nin.
  • Piquer une tête, on en rêve. Mais attention à bien choisir l’endroit. Certains plans ou cours d’eau sont interdits à la baignade pour une bonne raison : la pollution ou d’autres dangers. Attention aux irritations pour la peau. Et tous les ans, des noyades rappellent le péril d’aller nager quand on ne sait pas bien le faire, ou qu’on est ivre ou fatigué. «On risque d’être contaminé par des polluants, d’avoir des réactions cutanées, des maladies, des troubles digestifs si on boit l’eau, etc.», explique le Dr Nin.
  • Il faut s’hydrater davantage en cas de canicule, pour compenser l’eau perdue par la sudation, mais sans excès pour éviter l’oedème. «Boire un peu plus que nécessaire vaut mieux que de boire moins que nécessaire. Sauf à boire 10 litres par jour», estime le Dr Nin. Descendre une ou plusieurs bières très fraîches est aussi une mauvaise idée : l’alcool est d’autant moins bien supporté qu’il fait chaud.

Vigilance orange: risque de hydrocution

Le mercure devrait à nouveau dépasser mardi (23/07/2019) les +35C° degrés dans certaines régions du nord de la Loire, à Paris notamment, et les +40C°par endroits, particulièrement dans le Sud-Ouest, selon les prévisions de Météo France, qui a placé 21 départements en vigilance orange.

Comme il y a un mois, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, s’est adressée à la presse pour souligner l’importance des “consignes de vigilance” – pas seulement pour les personnes les plus fragiles – censées prévenir une crise sanitaire de grande ampleur, comme celle de 2003.

Nous nous rendons compte que les personnes bien portantes ne se sentent pas concernées par des fortes chaleurs, continuent de faire des efforts sportifs inconsidérés lorsque la température dépasse la température corporelle”, a-t-elle dit à des journalistes.

« Entrées précédentes