Archives de Catégorie: VIN

Strasbourg: Mondial des Vins Blancs

20.06.2022 Avec le vin orange en vedette, le Mondial des Vins Blancs bat son plein au Palais de la musique et des congrès. En compétition, 622 échantillons testés par 65 jurys venus d’une vingtaine de pays différents.

Il faut d’abord admirer sa robe. Orange aux reflets dorés. Éblouissante, au repos. À l’aération, les bords se parent de rouge, alors que le cœur s’habille d’un blanc aux transparences éclatantes. Dans le verre, pied long et élégant, le ballon large en bas, rétréci en haut, fait sur mesure par la verrerie slovaque Rona, il s’épanouit merveilleusement. Tannique au repos, orangé et épicé lorsqu’il est aéré.

« Ce vin de couleur orange peut participer à notre concours car il a été reconnu comme étant un vin blanc par l’OIV (Organisation Internationale de la Vigne et du Vin) » explique Christine Collins, directrice du Mondial. « Il est obtenu grâce à la macération du raisin avec sa peau qui donne cette couleur orange ».

Utilisée par les géorgiens depuis des siècles, la méthode ne s’était pas répandue jusqu’à présent. Un procédé durant lequel le moût et le marc de raisins blancs fermentent longuement au contact des peaux, pulpes et pépins. « Si le travail du vigneron est différent, on va retrouver les mêmes trames que pour un riesling avec une belle acidité et des notes d’agrumes » estime Christine Collins, émerveillée devant les couleurs qui apparaissent dans le verre. « C’est un truc de fou, c’est magique ! « . Le verre a d’ailleurs des formes particulières pour dégager toutes les spécificités du vin.

Sud Ardèche: l’appellation géographique protégée

06.06.2022 Juin au fil des vins du Sud Ardèche. Les gorges calcaires de l’Ardèche au Sud, les Cévennes à l’Ouest et la vallée du Rhône à l’Est, le vignoble du Sud Ardèche se déploie au cœur d’une nature intacte entre oliviers, pins, lavandes et châtaigniers. Une richesse géologique des sols qui font de ce territoire un trésor viticole pourtant méconnu et 90% des vins du Sud Ardèche le sont en Appellation Géographique Protégée (IGP). Cette appellation certifie la qualité et l’origine du produit.

Les vins en IGP proviennent en général de terroirs moins connus que les Appellations d’Origine Contrôlée (AOP) mais sont de plus en plus appréciés des amateurs grâce à leur excellent rapport qualité-prix. Moins contraignante que les réglementations de l’AOC, l’IGP autorise de nombreux cépages et laisse aux vignerons plus de liberté pour innover et élaborer des vins d’assemblage élégants, créatifs et authentiques.
La moitié des vins sont des rouges, souvent issus d’un seul cépage.

Ils sont produits à partir de Syrah, Grenache, Merlot, Cabernet-Sauvignon, Gamay, Mourvèdre, Cinsault et 2 cépages autochtones : le Chatus et le Plan Brunel. Le premier donnant des vins avec une belle puissance, une bonne acidité et une richesse tannique subtile et le second produisant des vins au corps charnu avec des notes de fruits mûrs.

Cependant 35% sont des rosés, produits pour la plupart en assemblage. On trouve dans leur élaboration le Syrah, Cinsault, Cabernet-Sauvignon et Merlot. Des rosés simples, ensoleillés et frais.
Seulement 15 pour cent des vins sont des blancs produits en assemblage et en monocépage. Ils sont composés de Chardonnay, Viognier, Sauvignon, Grenache blanc, Marsanne, Roussanne, Clairette. Des vins gourmands et fruités.
Il est temps de déguster!

Le samedi 11 juin à la grotte de la Madeleine, l’une des plus spectaculaire de la région, vous pourrez pour 30 euros participer à une dégustation unique, en milieu souterrain. Visite guidée de la grotte puis dégustation. Au cœur des concrétions, dans un univers apaisant et frais, vous percevrez toute la gamme aromatique de 3 vins, associés à des produits du terroir. Une dégustation sensorielle assurée par un spécialiste en œnologie.

En retrouvant la surface, vous profiterez de la vue incroyable du belvédère pour savourer un déjeuner concocté par le vigneron Raphael Pommier du Domaine de Cousignac, qui a reçu en 2013 le prix de « cuisinier-vigneron » lors du salon de l’alimentation SIRHA.
Au menu (à titre indicatif, en fonction des arrivages de produits frais)
– Œuf parfait sur pissaladière de poivron
– Poulet bio, carottes fanes et légumes à la plancha
– Soupe de fraises et sa boule de glace
Renseignements : info@gorges-ardeche-pontdarc.fr

Le dimanche 19 juin, à l’occasion des Journées Européennes de l’Archéologie sur le site du Muséal à Alba-la-Romaine, les vignerons du territoire et les producteurs locaux vous proposent une balade avec 3 haltes gourmandes dans les vignes d’Alba-la-Romaine. Vous pourrez ensuite continuer votre découverte avec un déjeuner à la Romaine proposé par deux restaurateurs Stéphane Digonnet – le Relais du Buis d’Aps et William Gallo – Le Marmitroll-. Vous goûterez, dans ce cadre, des vins des caves du territoire. De quoi passer un agréable moment autour des vins d’Ardèche et du fantastique site archéologique du Muséal !
Il vous en coûtera 5 euros pour la rando seule, 15 euro pour le repas, 19 euros pour la rando et le repas. Les verres et porte-verre seront offerts!

Renseignements : https://www.sud-ardeche-tourisme.com
Vins du bout de la France, les vins du Sud Ardèche se retrouvent sur les comptoirs des bistrots de France, dans les cubis des pique-niques entre copains, pour des plaisirs simples et goûteux. Ces vins pleins de charme sauront vous séduire!

BORDEAUX FÊTE LE VIN

27.05.2022 Valérie MERCIER: BORDEAUX FÊTE LE VIN s’installe dans la métropole bordelaise du 23 au 26 juin, et en avant-première dès le 16 chez les restaurateurs, cavistes et dans des salles de spectacles de la Métropole. Cette édition 2022 s’annonce festive, conviviale, mais aussi écoresponsables, avec toujours au cœur du dispositif, la découverte des vins de Bordeaux et de Nouvelle-Aquitaine.

Plus d’une centaine de restaurateurs et cavistes inviteront les clients à rencontrer les viticulteurs avec qui ils travaillent tout au long de l’année. Pour rythmer ce premier week-end de la Fête du Vin, une offre mixte originale, musique et vin, sera aussi proposée dans plusieurs salles de spectacles et lieux culturels de la métropole. Beaucoup de rencontres, de discussions et d’échanges joyeux en perspective.

 


Le week-end du 16 au 19 sera consacré à la découverte des Grands Crus de Bordeaux. 120 Grands Crus de Bordeaux seront représentés au travers de dégustations, de visites dans les propriétés et de dîners dans les châteaux et à Bordeaux.

 


Un jeu concours sera même aussi organisé pour permettre aux visiteurs de gagner des Pass Dégustation !
Du jeudi 23 au dimanche 26 juin, on retrouvera sur les quais de Garonne, l’iconique route des vins, 8 pavillons répartis en villages. Les visiteurs iront à la rencontre des viticulteurs et négociants et pourront déguster le fruit de leur travail et explorer toute la subtilité des appellations du vignoble bordelais et néo-aquitain.

• Côtes / Côtes de Bourg – Graves de Vayres – Côtes de
Bordeaux – Blaye – Cadillac – Castillon – Francs – Sainte-Foy
• Graves – Sauternes
• Les Vins du Médoc
• Vins de Nouvelle-Aquitaine
• Les Vins Frais de Bordeaux
• Bordeaux & Bordeaux Supérieur Rouges
• Saint-Emilion – Pomerol – Fronsac
• Mouton Cadet Baron Philippe de Rothschild
Au total, ce sont 80 appellations qui seront représentées. Une diversité exceptionnelle à la portée des amateurs comme des initiés pendant 4 jours. Bien sûr, Bordeaux est indissociable de la bonne cuisine. Une offre de restauration régionale sous toutes ses formes accompagnera les dégustations. Vin de Bordeaux et cuisine, un couple qui dure !

Responsable et respectueuse de la biodiversité, cette Fête du vin mettra en avant la viticulture bio et certifiée dans une démarche environnementale. Le Bordelais a entrepris depuis quelques années des efforts énormes pour rendre ses pratiques plus vertueuses. Aujourd’hui, 75 pour cent des surfaces ont une certification environnementale et 22 pour cent sont bio.
Une conférence sur le changement climatique.
Depuis plusieurs années les conséquences du dérèglement climatique se font déjà sentir dans le vignoble. Ses effets n’altèrent pas encore la qualité des vins de Bordeaux, mais si la température continue d’augmenter, il y aura un impact certain sur leur profil. On observe une augmentation du taux d’alcool des vins (2 degrés en moyenne), en particulier en Merlot qui peuvent flirter à 14 voire 15 degré d’alcool. Impossible pour les vignerons de ne pas réagir !
Le symposium « Act for Change » proposera à la Cité du Vin, un cycle de conférences animées par des intervenants internationaux de renommée sur « Le vin en 2030”. Les révolutions liées au changement climatique seront abordées sous trois angles que sont la production, la commercialisation et la consommation.
Les grands voiliers
Longtemps le vin et le fleuve ont été liés, le transport des barriques se faisant par la mer. En 1308, on exporte 102 724 tonneaux, un record qui a tenu six siècles. A partir de 1929, le transport par la route, plus rapide, plus économique va prendre le dessus.
Parmi les bateaux présents, vous pourrez admirer et monter à bord du célèbre Belem, un des derniers grands voiliers français de commerce du XIXème siècle encore en navigation. Trois-mâts qui a vécu pas moins de cinq vies, a changé trois fois de nationalité avant de retrouver son pavillon d’origine tricolore en 120 ans d’aventure. Navire marchand en son temps, transportant des fèves, du rhum et du sucre depuis le Brésil, la Guyane ou les Antilles. Un superbe navire.

Déambuler sur les quais de la Garonne, visiter les caves d’un château célèbre, découvrir des appellations plaisir, apprécier un Grand cru, écouter un concert au bord de l’eau en dégustant un Bordeaux blanc bien frais.
Apprendre, partager, découvrir. Quatre jours de festivités autour des vins de Bordeaux.
A n’en pas douter, une fête à déguster !

JOURNÉE VINS BOURGUEIL ET CHATEAU À LANGEAIS

01.05.2022 Valérie MERCIER: Loué par Rabelais, Pierre de Ronsard, Balzac et par l’enfant du pays : l’acteur Jean Carmet, le vin de Bourgueil est connu dans la France entière comme le vin des bons vivants. Situé dans le sud-ouest de la Touraine, non loin de la ville de Saumur, il bénéficie d’un micro climat doux et tempéré apporté par la Loire.

Screenshot 2022-05-01 21.23.15

Sur la terrasse de sable et graviers que la Loire a déposée au pied de Bourgueil, les “vins de graviers”, légers, fruités, souples ont une belle couleur pourpre et s’apprécient dès leur jeunesse. Leur expression aromatique allie le plus souvent des notes de fruits rouges et de fruits noirs. Ce sont des vins élégants, avec une structure tannique bien présente mais fondue. Ils sont de très bonne garde (5 à 10 ans).
Sur le coteau argilo-calcaire que la Loire a creusé dans le “tuffeau”, les « vins de tufs » sont plus corsés et tanniques dans leur jeunesse et capables d’un long vieillissement. Ils présentent avec le temps des caractères d’une complexité aromatique très intéressante et peuvent, dans les meilleures années, vieillir plus d’un siècle tels les grands crus ! I Avec le temps, ils révèlent des notes plus complexes, cacaotées, légèrement fumées ou épicées.

Quelques vins rosés secs, légers, fruités, aux arômes de petits fruits rouges et blancs, et d’agrumes s’ajoutent à l’AOC Bourgueil. Ils représentent 4 pour cent de la production.
Tous ces vins sont issus du cépage roi du Bourgueil, le Cabernet franc, également appelé breton en Touraine. Parfaitement complété par le Cabernet sauvignon (maximum 10% de l’encépagement).

Bourgueil et gastronomie
Le Bourgueil aime la bonne chair ! Les rouges issus des terroirs de s’accommodent parfaitement avec les volailles au four comme le poulet rôti, l’un des plats préférés des français !
Le magret de canard poêlé, au jus assaisonné de quelques épices douces, sera le compagnon idéal des vins de terroirs argilo-calcaires d’un millésime jeune. Le gibier d’automne aux arômes de sous-bois s’accordera, quant à lui, avec des vins plus évolués en provenance également des sols calcaires de tuffeau.
Pour finir le repas, le fromage de chèvre de la Vallée de la Loire se mariera parfaitement avec un vin rouge léger et fruité de gravier. A chaque plat son Bourgueil!

N’oublions pas le vin rosé de Bourgueil. Sec – sans sucre résiduel – mais fruité. Servi bien frais, ses arômes de pamplemousse, de melon et de petits fruits rouges en font un compagnon idéal pour accompagner les repas estivaux de juin à septembre.

La Maison des vins de Bourgueil
C’est dans la maison familiale de Jean Carmet, une bâtisse du XVème siècle située en plein cœur du village de Bourgueil que les vignerons ont installé depuis 20 ans leur première Maison des Vins de Bourgueil. Pierre de tuffeau, poutres apparentes… La Touraine se raconte dans cette demeure typique, chaleureuse et conviviale.
Toute l’année, les vins sont proposés à la dégustation. Pas moins de 180 cuvées provenant de 90 domaines de l’appellation sont proposés, vendus à prix domaine !

JOURNÉE VINS ET CHATEAU À LANGEAIS – JEUDI DE L’ASCENSION
Tous les ans, le Jeudi de l’Ascension, des vignerons de Bourgueil vous proposent une dégustation des vins de l’Appellation dans la cour du splendide château de Langeais, ancien domaine royal, qui fait partie des grands sites du Val de Loire. Les vignerons partageront avec vous les secrets de leur métier et les caractéristiques des vins qu’ils produisent.
Une journée placée sous le signe de la découverte du terroir et de ce patrimoine qu’est le vignoble en Touraine.

Jeudi 26 mai 2022, de 10h30 à 18h

Vin de bonne chair et de gastronomie, simple et savoureux, il y a toujours une occasion pour ouvrir un bon Bourgueil !

Bourgogne: La Saint-Vincent Tournante une fête viticole

08.03.2022 Valérie MERCIER: La Saint- Vincent Tournante, une fête viticole traditionnelle bourguignonne.Normalement fêtée le dernier weekend du mois de janvier lorsque les vignes sont au repos, la Saint-Vincent Tournante a été reportée au week-end du 19 et 20 mars 2022. Elle aura lieu dans les villages viticoles de Corpeau, Puligny-Montrachet et Blagny.

La fête de la Saint-Vincent, patron des vignerons, est apparue au Moyen-âge avec la création des Sociétés de Secours Mutuel créées dans le but de venir en aide aux vignerons malades ou dans l’incapacité de s’occuper de leurs vignes. Tombée en désuétude, elle est remise à l’honneur en 1938.
Cette fête annuelle continue de promouvoir l’entraide tout en faisant vivre les traditions ancestrales et met à l’honneur la diversité des terroirs des vins de bourgogne. Elle doit son nom de de Saint Vincent Tournante du fait qu’elle se tient chaque année dans un village différent.

Au programme du weekend du 19 et 20 mars 2022 :
Défilés en musique des confréries traditionnelles bourguignonnes, cérémonie eucharistique à l’église, présence d’artisans, spécialités de la région, tombola des Grands Crus, intronisations par la Confrérie des Chevaliers du Tastevin des vignerons et vigneronnes des 3 villages. Et bien sûr, ouverture des caveaux et dégustations de vins.

L’accès aux dégustations se fait par l’achat d’un kit (20 euros) comprenant, en autres, un verre officiel de la Saint-Vincent, (L’Absolu 38 de la verrerie Lehmann, bien connue des professionnels) un porte verre et 6 tickets qui permettront de goûter 6 vins qui seront proposés dans les 12 caveaux repartis sur l’ensemble des trois sites. Vous pourrez déguster les vins suivants :

Bourgogne Côte D’or Blanc 2018
Bourgogne Côte d’Or Rouge 2018
Puligny-Montrachet 2017
Puligny-Montrachet 2018
Puligny-Montrachet 1er cru 2018
La cuvée mystère

La tombola <>
Cette tombola (2 euros le ticket) offrira aux participants l’occasion unique de pouvoir gagner une des 100 bouteilles de Grand Cru mises en jeu grâce aux dons des domaines des terroirs exceptionnels de la colline de Montrachet suivants :
Domaine JC Ramonet, Domaine Etienne Sauzet, Domaine Leflaive, Domaine Roger Belland, Domaine Faiveley, Maison Louis Latour, Domaine Morey-Blanc, Domaine Jacques Carillon,
Domaine Jean Chartron, Domaine De Montille, Maison Bouchard Père et Fils, Domaine Michel Caillot, Domaine Thomas Morey, Domaine Olivier Leflaive et Domaine de La Romanée Conti, ainsi qu’un jéroboam de Puligny-Montrachet 1er Cru « Les Folatières » 2018 de la cuvée de la Saint-Vincent Tournante.
Cette tombola se veut le témoignage de l’esprit d’entraide et de solidarité de la Saint-Vincent. Ainsi, tous les bénéfices seront reversés à cinq associations locales.

Deux journées de fête et de bonne humeur pour découvrir un terroir viticole remarquable. Tous les niveaux d’appellations seront mis à l’honneur: les appellations régionales “Bourgogne Côte d’Or”, et les appellations “Village” qui produisent des vins savoureux et souvent magnifiques et les prestigieuses appellations “Premiers crus” et “Grands Crus” dont l’élégance, la finesse et la complexité aromatique est célèbre dans le monde entier.
Deux jours de fête pour découvrir les hommes qui font le vin et partager avec eux un grand moment de convivialité…autour d’un bon vin de Bourgogne !

IMG_3630

France: les vignerons indépendants

25.01.2022 Valérie Mercier:  Qui sont les vignerons indépendants? On entend souvent parler des Vignerons indépendants et l’on peut voir leur label sur certaines bouteilles de vin mais qui sont-ils et comment les différencier des autres types de producteurs?

white-wine-g0353e6d17_1920

Il existe 3 catégories de producteurs de vins :
– les négociants, qui achètent le raisin ou le jus de raisin non fermenté pour le transformer en vin et le vendre sous leur propre marque.
– les coopératives, composées de groupements de vignerons d’une même zone qui produisent des cuvées grâce à l’ensemble des récoltes des différents adhérents.
– le vigneron indépendant, qui travaille son raisin, son vin et sa commercialisation tout seul, sans négoce ou coopérative.

Ces derniers, indépendants et passionnés ont décidé de se regrouper pour former, en 1976, le syndicat des Vignerons indépendants de France. L’objectif de ce collectif était de défendre leur métier, d’aider la promotion des vins et d’améliorer le développement économique des propriétés.

Aujourd’hui ils sont 7000 adhérents répartis dans toutes les régions vinicoles. Pour obtenir le fameux label, le vigneron doit respecter une charte qui stipule que ce dernier :
-respecte son terroir, travaille sa vigne, récolte son raisin, vinifie et élève son vin, élabore son eau de vie, met en bouteille sa production dans sa cave, commercialise ses produits, se perfectionne dans le respect de la tradition, accueille, conseille la dégustation et présente le fruit de son travail et de sa culture.
Le vigneron indépendant assure donc en totale autonomie la qualité de ses vins dans le respect de l’environnement et de ses sols.

Chaque année un grand concours des vins ouvert à tous !
Le Concours des Vignerons indépendants c’est 6 000 échantillons qui sont dégustés par plus de 2200 dégustateurs.
Ce concours se démarque des autres concours : le jury est composé essentiellement de consommateurs non professionnels. Cette ouverture à l’acheteur final constitue une vraie originalité. Les dégustateurs sont recrutés parmi des amateurs de vin, des membres de clubs d’œnologie ou simplement, parmi des passionnés de vin. Une fois sélectionnés, ces dégustateurs suivent une formation sur les mécanismes et les techniques de dégustation.

Screenshot 2022-01-25 17.46.03

Le prochain concours des vins aura lieu les 11 et 12 mars 2022, à Paris !

Le pique-nique chez le Vigneron indépendant, une expérience unique.
Le principe est simple : vous venez en famille ou entre amis et apportez votre panier repas. Le vigneron vous accueille au cœur de son domaine et vous offre ses vins à la dégustation. Très souvent des animations ludiques et culturelles animent la journée : Jeux de pistes, randonnées et visites dans les vignes, concerts etc… Un moment privilégié et joyeux pour échanger avec le vigneron sur son métier.

Rendez-vous le Week-end de pentecôte, les 4, 5 et 6 juin 2022 pour pique-niquer !

Réouverture des salons des vins en 2022
Après 14 mois d’inactivité, les salons reprennent. Vous pourrez rencontrer les vignerons et déguster leurs vins à travers toute la France.

Lyon, du 4 au 6 mars. Bordeaux, du 11 au 13 mars. Paris, du 18 au 21 mars. Strasbourg, du 25 au 28 mars. Mandelieu, du 1er au 3 avril. Rennes, du 6 au 8 mars. Nogent sur Marne du 13 au 15 mai
Salons, concours, pique-nique, accueil au domaine…

N ’hésitez plus, partez à la découverte de ces artisans du vin. Vous ne le regretterez pas !

Le Beaujolais, c’est toute l’année!

20.12.2021 Valérie MERCIER: L’arrivée des Beaujolais Nouveaux célèbre également tout un vignoble: le Beaujolais. On déguste ses vins primeurs et festifs à partir du mois de novembre, mais on ne manque pas tout au long de l’année de dénicher et de déguster des Beaujolais de caractère et d’exception. Rouges, blancs ou rosés, les vins du Beaujolais séduisent par leur fruité croquant et s’invitent à divers instants de consommation avec toujours ce trait commun : l’esprit de partage.

Le Beaujolais se décline en 12 appellations: les 12 appellations du Beaujolais brillent par l’expression de leurs vins qu’ils soient de fête, de caractère ou d’exception : les Beaujolais et Beaujolais Villages au sud se déclinent dans les trois couleurs et en vin nouveau. Ils offrent des vins frais, tendres et gouleyants. Le chardonnay produit dans ces appellations de jolis vins blancs secs.

Au nord, le cépage Gamay noir règne en maître et donne aussi bien des rouges très élégants dans leur jeunesse que des vins de garde, riches et complexes. Il s’exprime à travers les Brouilly, Chénas, Chiroubles, Côte de Brouilly, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin-à-Vent, Régnié, Saint-Amour.

Peu de régions peuvent se targuer d’avoir une si grande diversité d’expression à travers un seul cépage.

Beaujolais et gastronomie: le Beaujolais est inséparable des bistrots, brasseries, bars à vins, bouchons lyonnais et même restaurants étoilés. Il s’accommode d’une cuisine simple, franche et sincère. Vin de la convivialité par excellence, servi parfois dans son écrin naturel : le ‘’pot‘’, il se marie avec les plats incontournables de la cuisine française ; coq au vin, tête de veau, petit salé aux lentilles, andouillettes, charcuteries et fromages. Mais on le retrouve aussi sur de grandes tables où il sublime par sa belle finesse une cuisine élégante et savoureuse.

LES AMOUREUX DU BEAUJOLAIS: Il existe en France et partout dans le monde des tables labélisées « Bistrots Beaujolais » Véritables ambassadrices de l’appellation. Elles ont en commun l’amour d’une cuisine généreuse et authentique et le sens de la convivialité et de la bonne humeur.

Ces notions sont d’ailleurs des critères objectifs de labellisation des Bistrots Beaujolais que les établissements s’engagent à respecter en signant une Charte. Ils font ainsi perdurer les valeurs et l’esprit du plaisir de l’assiette, du verre et de l’amitié, chers à nos bistrots d’autrefois.
On trouve près de de 300 établissements ambassadeurs du vignoble de Paris à Lyon en passant par New-York ou Munich. Et on y sert non seulement des Beaujolais Nouveaux mais toute la gamme que produit le vignoble, soit les douze appellations.

Partout en France, partout dans le monde, le beaujolais se déguste à tout moment pour un grand moment de plaisir partagé. Alors, oui, le Beaujolais, c’est toute l’année !

Portugal: Cartuxa parmi les 50 meilleurs vins

 Pour un voyageur qui souhaite entrer en contact avec la célébrité de l’univers des vins portugais, Cartuxa est un incontournable – un nom bien établi en Europe et à l’étranger, il produit les marques les plus exquises en blanc et rouge, mais c’est le rouge de Cartuxa, qui est répertorié dans le monde parmi les 50 meilleurs vins et parmi les plus chers du Portugal. Le prix moyen récent de Cartuxa Pera Manca Tinto atteint 300 €, et bien qu’il s’agisse d’un article de luxe, il est recherché. Certains «pèlerins» du vin viennent des autres continents à la cave pour acquérir une bouteille.

Bordeaux fête de vins reportée

« Bordeaux fête le vin », l’un des plus grands rendez-vous de la ville qui se tient toutes les années paires en juin, a été reporté à 2021 en raison de la crise du Covid-19, a annoncé le 9 avril le maire Nicolas Florian lors d’une audioconférence de presse.

L’arrivée du coronavirus a d’emblée bloqué les bateaux aux ports.

«Le coronavirus nous plonge tous dans l’incertitude et dans l’attente de la fin de cette épidémie. Pour l’heure, nous ne pouvons évidemment pas en mesurer les conséquences sur notre commercialisation. Et c’est quoi qu’il en soit l’ensemble du commerce mondial qui sera impacté », a fait savoir le président Bernard Farges, dans son discours d’introduction.

Il y a forcément une inquiétude car nous ne savons pas où l’on va, ni combien de temps cela va durer. On sait forcément que l’épidémie aura un impact sur l’export et les chiffres exacts devraient être connus en mai, précise Christophe Chateau, directeur de la communication du CIVB, assurant avoir « tous les jours la Chine au téléphone » et que les échanges redémarrent.

Chez le négociant Dubos Frères, point d’inquiétude même si on espère que « Hong Kong ou la Corée du Sud vont très vite arrêter de jouer la prudence et surtout que les vins bloqués depuis décembre vont être enfin dédouanés ».

Beaujolais trois étoiles

Dans le Beaujolais, entre 15 000 et 20 000 vendangeurs sont attendus sur les 15 000 hectares de vignes. Mais entre la sécheresse et la grêle, les aléas climatiques ont un impact sur la récolte.

Si dans le Beaujolais, les vendanges se font encore à la main, dans les Coteaux du Lyonnais, la machine a pris le relais sur certaines parcelles.
Les vendanges ont été matinales, voire très matinales, voire tellement matinales que cela devient des vendanges nocturnes.

 »Un tiers de l’appellation beaujolais a été touché par les derniers épisodes de grêle le 18 août, soit près de 1.500 hectares. La récolte ne sera pas équitable entre le Sud et le Nord, les plaines et les Coteaux », explique Inter Beaujolais, l’organisme interprofessionnel des vins du Beaujolais.

Le millésime s’annonce « de très bonne qualité », selon les professionnels du secteur. Mais de faible quantité. Alors que les vendanges vont débuter dans le Beaujolais, au nord de Lyon,​ dans le vignoble, les viticulteurs regardent les grappes de gamay et de chardonnay achever leur véraison sous le soleil. Une météo bénéfique pour terminer la maturation qui ne fait pas oublier pour autant les aléas climatiques de ces derniers mois.

« Entrées précédentes