Archives de Catégorie: Uncategorized

Chasseurs saluent l’engagment de Macron

Le président de la Fédération nationale des chasseurs (FNC) salue, dans une lettre ouverte aux chasseurs publiée à six jours des élections européennes, “l’implication personnelle” d’Emmanuel Macron et sa “vigilance à respecter ses engagements électoraux” concernant notamment la réforme de la chasse.

Chasse

“…J’ai particulièrement apprécié l’implication personnelle du président de la République Emmanuel Macron et sa vigilance de tous les instants depuis mai 2017, pour respecter ses engagements électoraux et faciliter une réforme qui concerne aussi l’Etat, dans sa stratégie autour de la biodiversité ordinaire et de la police rurale”, écrit Willy Schraen dans ce message diffusé sur sa page Facebook.

Je tiens à saluer le pragmatisme et l’efficacité des ministres Sébastien Lecornu et Emmanuelle Wargon qui ont parfaitement piloté les négociations durant de longs mois avec les responsables cynégétiques”, ajoute-t-il, saluant également l’engagement “déterminant des députés et des sénateurs de toutes les sensibilités politiques”.

Parmi les satisfecit du président de la FNC figure entre autres le permis national à 200 euros, contre 400 euros actuellement, “dans le cadre d’une réforme globale de la chasse française qui concerne aussi la police rurale, la biodiversité et la gestion des dégâts agricoles”.

Son plaidoyer en faveur d’un retour des chasses présidentielles – supprimées et remplacées par des “battues de régulation” sous la présidence de Nicolas Sarkozy – n’était pas non plus passé inaperçu, tout comme son déplacement à Chambord (Loir-et-Cher) en décembre 2017 pour un week-end privé au cours duquel il avait rencontré des membres de la FNC.

Pendant la campagne présidentielle de 2017, Emmanuel Macron avait créé la surprise et fait forte impression sur une partie des 1,3 million de chasseurs – un électorat traditionnellement choyé – en défendant toutes les chasses traditionnelles au nom de la protection du patrimoine français.

Corbyn sur l’échec des négociations Brexit

Le chef du Parti travailliste britannique Jeremy Corbyn (Labour) a pris acte de l’échec des négociations menées depuis un mois et demi par le Labour avec le gouvernement conservateur de Theresa May pour tenter de sortir de l’impasse sur le Brexit et a prévenu que son parti voterait contre l’accord négocié avec les Européens.

“Les discussions sur le Brexit sont allées aussi loin qu’il était possible”, écrit Jeremy Corbyn dans une lettre adressée à Theresa May.

Un porte-parole de Theresa May a reconnu cet échec mais a parlé de “réels progrès” sur certaines questions, tout en admettant de profondes divergences sur des dossiers comme les relations douanières et l’idée d’un second référendum.

 

 

Loup à côté de Neufchâteau

Un nouveau loup a été aperçu du côté de Neufchâteau, dans la province de Luxembourg (Belgique), indique vendredi sur Twitter l’organisation de protection de la nature, WWF. Il a été filmé par un promeneur. L’information a été confirmée par le « Réseau Loup », un réseau d’experts mis en place par le gouvernement wallon en 2017. Selon les experts, il vient de la région des alpes italiennes. Un nouveau spécimen qui porte à quatre le nombre de loups observés sur notre territoire. (Image: illustration).

L’autre loup, moins chanceaux,  a été  retrouvé mercredi 15 mai sur le territoire de Grange-de-Vaivre (France) La commune est limitrophe entre les départements du Jura et du Doubs.

«L’animal a été retrouvé le long de la RD 1083», confirme la maire de Grange-de-Vaivre, Claude Masuyer.

On ignore si la bête a été percutée par une voiture. Elle a été transférée mercredi au laboratoire d’analyses de Poligny où a eu lieu l’autopsie de l’animal.

«Nous avons été mis au courant de cette découverte», affirme Christian Lagalice, président de la fédération départementale des chasseurs du Jura. «Mais l’information n’a pas été confirmée par les services de l’Etat».

« Sacrifice suprême » de deux héros au Burkina Faso

La France a rendu un hommage national aux deux commandos tués en libérant des otages au Burkina Faso, le président Emmanuel Macron saluant le « sacrifice suprême » de deux « héros » lors d’une cérémonie empreinte d’émotion aux Invalides.

Recouverts du drapeau, les cercueils des commandos marine Cédric de Pierrepont (33) et Alain Bertoncello (28), sont entrés dans la cour, portés par leurs frères d’armes au visage masqué pour préserver leur anonymat.

Le chef de l’Etat a ensuite fait les deux militaires chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume.

« La mission était difficile (..) Elle était nécessaire« , Emmanuel Macron a ajouté, devant les familles et les compagnons d’armes des deux militaires, ainsi que les plus hautes autorités de l’Etat.

Macron pense à l’otage Sophie Pétronin

La République « n’oublie pas«  Sophie Pétronin, retenue en otage depuis son enlèvement par des hommes armés au Mali en décembre 2016, a assuré Emmanuel Macron à l’occasion de l’hommage rendu aux deux commandos marine tués au Burkina Faso en libérant quatre autres otages, dont deux touristes français.

Je pense à cet instant à Sophie Pétronin, toujours aux mains de ses ravisseurs, nous ne l’oublions pas, la France ne l’oublie pas”, a dit le président lors d’une allocution dans la cour d’honneur des Invalides à Paris.

“Car la France est une nation qui n’abandonne jamais ses enfants quelles que soient les circonstances et fût-ce à l’autre bout de la planète”, a-t-il ajouté.

 

 

 

 

Hommage national aux commandos marine

Les ex-otages français libérés lors d’une opération à haut risque des forces spéciales françaises sont arrivés samedi soir  (11 mai) en France dans un aéroport près de Paris où ils ont été accueillis par le Président de la République Emmanuel Macron.

Les deux hommes, enlevés le 1er mai au Bénin alors qu’il étaient en voyage touristique, ont été libérés dans la nuit de jeudi  à vendredi (9-10 mai) dans le nord du Burkina Faso en même temps qu’une Américaine et une Sud-Coréenne, lors d’une opération commando lors de laquelle deux militaires des forces spéciales françaises ont perdu la vie.

Emmanuel Macron, qui était accompagné des ministres des Affaires étrangères et des armées, Jean-Yves Le Drian et Florence Parly, et par le chef d’état-major des armées, le général François Lecointre, a échangé quelques mots avec les otages, mais n’a pas pris la parole publiquement. L’ambassadeur de Corée du Sud était également présent.

Patrick Picque, 51 ans, et Laurent Lassimouillas, 46 ans, ont atterri à l’aéroport militaire de Villacoublay (Yvelines) aux alentours de 18.00, en compagnie de l’ex-otage sud-coréenne, dont l’identité n’a pas été révélée.

 

Gilets jaunes – Acte XXVI


Le XXVI samedi d’action des Gilets jaunes, marqué par une mobilisation qui semblait à nouveau en baisse, s’est déroulé dans le calme à Paris, mais des incidents ont été signalés en région, en particulier à Nantes et Lyon.

Selon les chiffres de la mobilisation arrêtés à 14h00 diffusés par le ministère de l’Intérieur, 2.700 personnes ont défilé en France, dont 600 à Paris, contre 3.600 la semaine dernière à la même heure dont 1.070 à Paris.

A Lyon, où se sont rassemblées quelque 3.000 personnes venues de toute la France, des échauffourées ont eu lieu entre manifestants, forces de l’ordre et black blocs, malgré le déploiement d’un important dispositif policier. La police a eu recours aux gaz lacrymogènes tandis que les manifestants jetaient des bouteilles et des pierres.

La préfecture a fait état de quatre interpellations et dix blessés parmi les forces de l’ordre.

 

« Entrées précédentes