Archives de Catégorie: Italie

Querelle diplomatique entre Paris et Rome

La querelle diplomatique entre Paris et Rome est brusquement envenimée vec la décision de Quai d’Orsay de rappeler son ambassadeur à Rome, une initiative sans précédent depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale à laquelle l’Italie a répondu par un appel à l’apaisement.

La France dénonce de la part des deux vice-présidents du Conseil italien – Luigi Di Maio, chef de file du Mouvement 5 Etoiles  (M5S) et Matteo Salvini, leader de la Lega – des “accusations répétées”, “attaques sans fondement”, “déclarations outrancières” et “ingérences” qu’elle juge sans “précédent depuis la fin de la guerre”.

Tous ces actes créent une situation grave qui interroge sur les intentions du gouvernement italien vis-à-vis de sa relation avec la France”, souligne la porte-parole du Quai d’Orsay, Agnès Von Der Mühll, dans un communiqué.

Luigi Di Maio, vice-Premier ministre italien a annoncé avoir rencontré mardi en France des responsables des « gilets jaunes ».

« Aujourd’hui (…) nous avons fait un saut en France et nous avons rencontré le leader des gilets jaunes Christophe Chalençon et les candidats aux élections européennes de la liste RIC d’Ingrid Levasseur« , a annoncé sur Twitter le leader du Mouvement 5 étoiles (M5S), en publiant une photo de leur rencontre.

Une “provocation” de trop, pour Paris, fut durant cette semaine la rencontre entre Luigi Di Maio et des représentants des Gilets jaunes auxquels le vice-président du Conseil avait publiquement manifesté son soutien.

Image: Ingrid Levasseur, Gilets Jaunes. Figure du mouvement, elle prendra la tête d’une liste « gilets jaunes »aux élections européennes

 

Italie dans la crise politique

Le refus du président Sergio Mattarella de nommer l’eurosceptique Paolo Savona au ministère de l’Économie provoque une crise politique ouverte. Le climat politique s’était chargé de lourdes tensions. « Je suis vraiment en colère », avait twitté Matteo Salvini, approuvé par des milliers de « like ». « C’est une folie que Savona ne soit pas accepté parce qu’il serait un ennemi d’Angela Merkel. Nous avons suffisamment fait de pas en arrière. Nous n’en ferons pas un de plus. »

Le dirigeant du M5S, Luigi Di Maio, a jugé « incompréhensible » ce refus du chef de l’Etat. « Alors disons-le clairement qu’il est inutile d’aller voter, puisque les gouvernements ce sont les agences de notation, les lobbies financier et bancaire qui les font. Toujours les mêmes », a-t-il lancé dans un message vidéo, posté sur sa page Facebook.

Giuseppe Conte renonce à devenir Premier ministre et l’Italie s’enfonce dans la crise politique.

 

Un milliardaire toujours introuvable dans les Alpes

La famille et les secours de Karl-Erivan Haub, le richissime patron allemand du distributeur Tengelmann, ont annoncé vendredi  (13/04/2018) n’avoir aucun espoir de le retrouver vivant, une semaine après sa disparition dans les Alpes italo-suisses en pratiquant un sport extrême.

« Après plus de sept jours dans les conditions climatiques extrêmes d’un glacier, il n’y a plus aucune chance de (le) retrouver vivant », a reconnu dans un communiqué le groupe familial Tengelmann qui détient notamment les chaînes de magasins de vêtements à bas prix Kik et de bricolage Obi. Parallèlement, les secours suisses ont annoncé l’arrêt des opérations destinées à retrouver cet homme, dont la famille est parmi les plus riches d’Allemagne.

Alpes suisses

Pontifex dénonce le drame des migrants

« Personne ne doit sentir qu’il n’a pas sa place sur cette Terre », a estimé dimanche le pape François dans sa traditionnelle homélie de la veillée de Noël, la célébration pour les chrétiens de la nuit de naissance de Jésus de Nazareth. Depuis la basilique Saint-Pierre de Rome, il a demandé aux 1,3 milliard de catholiques de la planète à faire preuve « d’hospitalité » et de ne pas ignorer le drame des migrants souvent « expulsés de leurs terres » par des dirigeants prêts à « verser du sang innocent ».

« Dans les pas de Joseph et de Marie, se cachent de nombreux pas, nous voyons les traces de familles entières qui, aujourd’hui, se voient obligées de partir.  a souligné le pape, devant une dizaine de milliers de fidèles. Dans beaucoup de cas, ce départ est chargé d’espérance, chargé d’avenir; dans beaucoup d’autres, ce départ a un seul nom : la survie. Survivre aux Hérode de l’heure qui, pour imposer leur pouvoir et accroître leurs richesses, n’ont aucun problème à verser du sang innocent ». Hérode, le roi de Judée, avait fait rechercher Jésus pour le mettre à mort, selon la tradition chrétienne.

Le pape a dénoncé, dimanche lors de la messe de Noël, le drame des migrants, souvent « expulsés de leurs terres » par des dirigeants prêts à « verser du sang innocent ». Il a appelé, ce lundi, à « la paix pour Jérusalem et pour toute la Terre Sainte ».

 

 

Les ONGs ignorent l’ordre des autorités libyennes

 

« Aucun navire étranger n’a le droit d’y  accéder, sauf demande expresse de la part des autorités libyennes », a prévenu le général Abdelhakim Bouhaliya, commandant de la base navale de Tripoli, au cours d’une conférence de presse. Un porte-parole de la marine, le général Ayoub Kacem, a précisé que cette décision visait notamment « les ONG qui prétendent vouloir sauver les migrants clandestins et mener des actions humanitaires ».

Les navires étrangers, notamment ceux appartenant à des ONG venant en aide aux migrants, ne pourront plus naviguer près des côtes libyennes. La marine libyenne a en effet annoncé jeudi 10 août, la création une zone de recherche et de sauvetage au large de son territoire.

 

Un bateau ONG avec les migrants est refusé

Un navire d’une ONG espagnole, qui effectue des opérations de sauvetage en Méditerranée, était bloqué dans les eaux internationales après le refus des autorités italiennes et maltaises d’accueillir les migrants libyens sauvés deux jours auparavant.

Le Golfo Azzurro, de l’ONG espagnole Proactiva Open Arms, a secouru les migrants libyens dimanche à 100 milles nautiques (185,2 km) des côtes libyennes, dans une opération coordonnée avec les gardes-côtes italiens.

« Nous ne sommes toujours pas autorisés à débarquer », a publié l’ONG sur son compte Twitter.

Les gardes-côtes italiens n’ont pas encore réagi.

Depuis janvier, 95.215 migrants sont entrés en Italie depuis les côtes libyennes et 2.230 personnes sont mortes en tentant de traverser la Méditerranée, selon les derniers chiffres du ministère de l’Intérieur.

 

L’Italie a apporté son soutien aérien

L’Italie a apporté son soutien dans le cadre du mécanisme de protection civile de l’Union européenne, à la suite d’une demande des autorités françaises.

Un avion italien est intervenu mardi après-midi en Corse et un avion italien intervient dans le Var et les Bouches-du-Rhône, précise la Commission européenne dans un communiqué.

La France a activé le mécanisme de protection civile de l’UE, car des incendies de forêt ravagent les régions méridionales du pays et la Corse. Les autorités nationales ont sollicité l’aide de l’UE pour lutter contre ces incendies via le mécanisme, d’ores et déjà en cours d’acheminement.

 

«L’Union européenne est totalement solidaire de la France. Afin de répondre immédiatement à la demande, la Commission européenne a contribué à mobiliser un avion Canadair italien par l’intermédiaire de notre mécanisme de protection civile. Au début de ce mois, la France a aidé l’Italie à lutter contre les incendies de forêts » –M. Christos Stylianides, commissaire européen chargé de l’aide humanitaire et de la gestion des crises, a déclaré..

« C’est maintenant au tour de l’Italie d’apporter son soutien à la France. Cela montre que la solidarité fonctionne à merveille au sein de l’Union. Nos pensées vont à toutes les personnes touchées et aux intervenants d’urgence qui font preuve de courage et travaillent dans des conditions difficiles» 

En outre, le satellite d’urgence de l’UE, Copernicus, contribue à fournir des cartes d’évaluation des dégâts dans les zones sinistrées.

Le centre de coordination de la réaction d’urgence de la Commission européenne, qui suit des catastrophes naturelles 24/7, est en contact avec les autorités de protection civile françaises et suit attentivement l’évolution de la situation et tout autre type d’assistance qui pourrait être requise.

 

Actuellement, dans le Var, quelque 10.000 personnes, dont 3.000 campeurs, à Bormes-les-Mimosas, ont été évacuées dans la nuit de mardi à mercredi en raison d’un foyer s’étant déclaré mardi soir vers 22h50 à La Londe-les-Maures, a précisé la préfecture dans un communiqué.

« Entrées précédentes