Archives de Catégorie: EVERYDAY LIFE

24ème « Salon professionnel des Produits de la Mer », du 26 au 28 avril

 

Du 26 au 28 avril 2016, Bruxelles accueille, comme chaque année, sur le plateau du Heysel, « Seafood Expo Global«  et « Seafood Processing Global« , le plus grand rassemblement mondial de professionnels, en rapport avec la production et le traitement des produits de la mer.

Sea Food 2016 Logos

Outre qu’il s’agit de rappeler aux visiteurs l’importance de la pêche et de la transformation des produits de la mer, ces salons constituent, aussi, un baromètre de l’économie mondiale et, surtout, de l’apparition de produits émergents peu connus, mais déterminés à prendre place dans les volumes d’échanges mondiaux.

Puisse « Brussels-Expo » réussir à attirer autant d’exposants et de visiteurs que ces dernières années, à savoir, respectivement, en 2015: 1.700, en provenance de 80 pays, issus de nos 5 continents, et plus de 25.000, sur les 3 jours d’ouverture, … ce qui n’est pas évident, quelques semaines après les odieux attentats perpétrés au sein de la capitale de l’Europe.

… Mais pouvait-on imaginer l’annulation pure et simple de cet important événement bruxellois, ayant un indéniable impact sur l’économie de la Région, même si cette hypothèse avait été évoquée par certains? … De fait, pour des personnes venant du monde entier, comment ne pas craindre, désormais d’atterrir à Bruxelles-National ou d’emprunter le métro pour gagner le Heysel? …

(c) "onlycroatia.com"

(c) « onlycroatia.com »

Aussi, cette année, exposants et visiteurs pourraient atterrir à Anvers, Charleroi, Ostende, Charles de Gaulle, Lille-Lesquin ou Schiphol, « Brussels-Expo » et la Ville de Bruxelles, prévoyant des autocars gratuits entre l’ « Aéroport National », ainsi que de six points d’arrêt situés dans le Centre-Ville, et le Heysel.

Afin de garantir une parfaite sécurité, seuls les petits sacs (max. 30cm x 43cm x 15cm) sont admis à l’intérieur, après avoir été minutieusement contrôlés, des détecteurs de métaux étant utilisés, et la présence de la police, tant dans les différents Palais qu’à l’extérieur, étant sérieusement renforcée…

(c) "vins St.-Emillon"

(c) « Vins St.-Emillon »

Rassurés quant à cette indispensable sécurité, il reste aux visiteurs à découvrir ce qui leur est proposé cette année, que ce soit au niveau d’une machinerie de plus en plus développée ou des produits de la mer eux-mêmes, des crevettes équatoriennes au saumon écossais, des sushis japonais aux scampis frits chinois, de la morue (« bacalhau ») portugaise au caviar russe, des huîtres de la Côte d’Opale au « Tom yam kougn » thaïlandais (potage aux crevettes et à la citronnelle), offert par l’Ambassade de Thaïlande et l’ « Eléphant bleu » d’Uccle, de nombreuses dégustations étant proposées, permettant aux acheteurs potentiels (importateurs, exportateurs, grossistes,  supermarchés, restaurants, hôtels, …) de se rendre compte de la qualité des différents fruits de mer ou poissons, qu’ils soient présentés frais ou surgelés.

"Tom yam kougm"

« Tom yam kougn » thaïlandais

A noter l’organisation, le 26 avril, dès 08h.30, à l’ « Aditorium 500 » d’une conférence intitulée « Seafood Futures Forum: Growing Consumer Demand and Trust » (« Forum sur l’Avenir des Produits de la Mer: Croissance de la Demande et de la Confiance des Consommateurs ») et, en soirée de ce même mercredi, à l’ « Auditorium 2.000 », de l’annuelle remise des prix aux meilleurs produits de la mer (« Seafood Experience Global »), tels que classés par un jury, 42 finalistes ayant été retenus, représentant 15 pays, 10 européens, ainsi que le Canada, les Etats-Unis, l’Inde, la Malaisie et le Vietnam. deux « Grands Prix » étant attribués, l’un pour le « Best Retail Product »  (« meilleur produit de la vente au détail ») et l’autre pour le « Best Hotel Catering Product » (« meilleur produit de restauration hôtelière »), 5 « Prix spéciaux » étant remis, récompensant ce qu’il y a de mieux en matière d’innovation, de praticité, de conditionnement au détail, de gamme de produits de la mer, sans oublier de santé & de nutrition.

Alors, venus d’Ostende ou de Boulogne-sur-Mer, d’Irlande ou de Grêce, de Croatie ou d’Espagne, du Chili ou d’Indonésie, de l’Australie ou du Pérou, voire de nouveaux pays participants tels la Barbade, l’Ouganda, les Seychelles  et la Tanzanie, le monde des produits de la mer sera réuni sur le plateau du Heysel, au sein d’un espace record de 36.000 m2,  dans une atmosphère professionnelle qui se voudra des plus chaleureuses.

Peche au Chili (c) "123rf.com"

Pêche au Chili (c) « 123rf.com »

Bienvenue, donc, à Bruxelles, au 24ème « Salon professionnel des Produits de la Mer » ou, plus exactement aux « Seafood Expo Global » et « Seafood Processing Global« , les organisateurs (« Diversified Communications », leaders internationaux en matière d’expositions et de médias liés aux produits de la mer) soulignant qu’ils n’auraient pas pu imaginer mettre sur pied cet événement dans une autre ville que Bruxelles, ce qui nous réconforte en ces temps incertains, d’autant que cet événement génère d’intéressantes retombées économiques, ne fut-ce que par le nombre de nuitées ou de tables de restaurants réservées, voire, plus simplement, par la vente de nos bières, chocolats ou autres souvenirs, ce qui ne peut que réjouir les commerçants bruxellois, dont le chiffre d’affaires a tant souffert ces derniers temps! …

(c) "wikipedia.org"

(c) « wikipedia.org »

Site: www.seafoodexpo.com/global, sur lequel l’on trouve des informations actualisées à propos de la sécurité et grâce auquel l’on peut encore s’enregistrer. A noter que la Société organisatrice, « Diversified Communications », a son siège à Portland (Etats-Unis), possédant des filiales en Australie, au Canada, à Hong-Kong, en Inde, au Royaume-Uni et en Thaïlande. Pour plus d’informations, visitez: www.divcom.com.

Yves Calbert.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

Stromae et Coralie: mariés! #stromae #belgique #mariage #mechelen #bruxelles #vlaamsbrabant

 

MECHELEN

757246657_B973030831Z.1_20140627172310_000_G8H2NIP46.1-0

Samedi, à Malines,  le chanteur bruxellois Stromae et sa compagne, Coralie Barbier, se sont mariés à la surprise générale.

La cérémonie s’est déroulée au Martin’s Patershof, une église malinoise reconvertie en somptueux en un somptueux hôtel 4 étoiles. Le chanteur a choisi ce lieu unique loin de l’effervescence de la capitale, dans le but de ne pas se faire repérer par les médias.

Environ 180 invités avaient reçu une invitation qui les conviait à une simple fête organisée par le chanteur. Ils n’avaient aucune idée de ce qui les attendait. Une fois mis au courant, ils devaient garder le secret le temps d’une soirée et éviter de publier des photos sur les réseaux sociaux.

C’est le célèbre Père Gilbert qui a uni les deux mariés.

Décidément, Stromae applique à la lettre l’adage: « pour vivre heureux, vivons cachés« .

ALV.

 

Comment réussir sa session d’examens ? #blocus #universite #examens

BRUXELLES

blokkendestudenten

Pour la majorité des étudiants, les vacances d’hiver riment bien souvent avec le mot « étudier » ou « blocus ».

Si les étudiants des années supérieures sont rôdés, les élèves de première année ont souvent du mal à préparer leur premier blocus.

Votre quotidien www.brussels-star.com est allé à la rencontre des étudiants pour vous concocter dans plusieurs hautes écoles bruxelloises  « Le petit Guide pour un blocus serein ». Nous avons, donc, rassemblé les meilleurs conseils pour aborder ce blocus dans les meilleures conditions.

Réaliser un planning.

Cela peut paraître anodin comme conseil, mais il est très efficace. Un planning permet de visualiser la masse de matière à étudier. Dès lors, il est plus facile de diviser votre matière de manière réaliste. Le but est de s’y tenir. Petit plus, il est important de prévoir des moments « tampons » pour rattraper vos éventuels retards.

Dormir.

Il faut éviter au maximum les nuits blanches. Avoir une bonne hygiène de vie est très important. Il est donc nécessaire de dormir au moins 7h par nuit.

Ne pas abuser de la caféine.

Il est conseillé de ne pas dépasser une dose de 100 à 200g de caféine par tranche de 3 à 4h. Notez qu’un tasse de café contient entre 77 et 150g de caféine. De plus, une consommation excessive peut entraîner une augmentation de la nervosité, de l’anxiété et de votre irritabilité.

S’octroyer des pauses.

S’octroyer des pauses de 15 minutes par session de travail de 2h est important. Pensez à vous oxygéner et à aérer votre espace de travail afin de renouveler l’air.

S’éloigner de la technologie.

Ce conseil vise essentiellement les accros des réseaux sociaux et des smartphones. Ce n’est pas optimal pour la concentration! En effet, l’envie de chatter, d’aller sur Facebook ou de regarder une série est souvent très forte. Le mieux est d’étudier dans un endroit sans Wi-Fi.

Utiliser des espaces dédiés à l’étude. 

Certaines bibliothèques universités restent ouvertes pendant les vacances d’hiver, vous permettant d’étudier dans un milieu calme. Cela peut être une aide très précieuse si vous avez du mal à rester concentré dans votre chambre. Une ambiance studieuse a tendance à influencer positivement la manière dont vous travaillez. Renseignez-vous auprès de votre campus!

Certaines bibliothèques (comme la Bibliothèque Royale à Bruxelles) réservent un espace pour les étudiants.

Utiliser des synthèses ou des fiches.

Rédiger des synthèses ou des fiches est une manière d’assimiler une première fois la matière, de cerner les points importants. Une fois les synthèses ou les fiches réalisées, l’étude se fait plus facilement.

Attention aux plus paresseux ! Si vous utilisez des synthèses qui ne vous appartiennent pas, il est important de les retravailler avec vos notes ou vos syllabi. Bien souvent, certaines synthèses sont truffées de fautes ou d’imprécisions.

Stimuler vos différents types de mémoire.

Utilisez des fluos, des post-it ou des codes couleur si vous possédez une mémoire visuelle.

Récitez votre cours à voix haute ou auprès d’un proche si vous possédez une mémoire auditive.

Ou recopiez les points importants de votre cours si vous avez une mémoire manuscrite.

Et surtout: ne pas étudier à la dernière minute ! 

L’époque du blocus est souvent une période de stress et de doute. Dès lors, l’équipe de votre quotidien encourage vivement tous les étudiants de Belgique et d’ailleurs. Que votre session porte ses fruits!

 

ALV

Bruxelles : fermeture de 3 stations de métro ce dimanche #bruxelles #stib

metro STIB

La STIB a annoncé ce matin la fermeture des stations de métro et pré-métro De Brouckère, Sainte-Catherine et Bourse ce dimanche dès 16h30.

Ces mesures ont été prises pour garantir la sécurité des spectateurs de la Parade de Noël des Plaisirs d’hiver organisée dans le centre de Bruxelles entre 18h et 20h. « Ces stations seront rouvertes à la fin de la parade » garantit la STIB.

La circulation des bus sera également quelque peu perturbée : les bus 29, 66 et 71 auront leur terminus à la Gare Centrale entre 17h30 et 19h, les bus 47 et 88 à Yser entre 16h45 et 19h, et les bus 86 à Anneessens entre 17h30 et 19h30.

Plaisirs d’Hiver: le point sur la menace terroriste (2) #bruxelles #noel

IMG_0533

©tous droits réservés – ALV

C’était mercredi. L’équipe de votre grand quotidien de Bruxelles et de son hinterland http://www.brussels-star.com s’est rendue sur le marché de Noël de Bruxelles:  » Les Plaisirs d’Hiver ». Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il paraissait bien vide par rapport aux années précédentes.

Pour un mercredi après-midi, on s’attend à ce que l’affluence soit grande, on s’attend à voir des familles déambuler le long des allées. Mais ce n’était pas le cas.

Est-ce que la menace terroriste qui pèse sur notre territoire se fait encore sentir ? Les gens ont-ils peur ?

Où en sont les mesures de sécurité ?

Contrairement aux premiers jours, en après-midi du moins, il y a très peu voire pas du tout de contrôles de police. Les barrières sont beaucoup moins nombreuses. La circulation entre les différentes parties du marché se fait de manière plus fluide et libre.

Cependant, les autorités sont toujours présentes. Les militaires et les forces de polices font constamment des rondes, par groupe de deux ou trois personnes minimum.

Certains commerçants voient cela d’un bon oeil. Certains pensent même que ce type de contrôle devrait faire partie de notre quotidien. Ils observent une réelle baisse des agressions et des incivilités par rapport aux années précédentes.

Que pensent les commerçants de tout ça ?

Les commerçants interrogés ne se sentent pas en danger. Ils sont plutôt sereins et rassurés par la présence des autorités. Selon eux, il est inutile de faire un foin de toute cette histoire. Il faut reprendre nos habitudes et ne pas se laisser influencer par la peur ambiante.

Le plus gros changement observé chez eux est la fréquentation. Elle chute d’environ 70% par rapport aux précédentes éditions. Cela a un impact économique assez important. Les recettes sont, donc, moins importantes.

Les touristes sont très peu présents. Certaines agences de voyages étrangères déconseillent aux touristes de se rendre sur le territoire belge, le présentant comme un foyer important de terroristes. Or, ces touristes représentaient le plus gros de leur chiffre d’affaire.

Et les visiteurs ?

Tout comme les commerçants, ils sont rassurés par la présence des autorités. Il ne faut pas se laisser aller à la panique car tout est relativement bien encadré.

Les personnes interrogées affirmaient être là en connaissance de cause. Si elles avaient réellement peur de cette menace terroriste, elles ne sortiraient pas.

Pour rappel, Les Plaisirs d’Hiver se tiendront jusqu’au 3 janvier 2016 quartier Bourse & Sainte-Catherine à Bruxelles. Les commerçants vous y attendent nombreux!

ALV