Archives de Catégorie: BUSINESS

«Smart working» aura presque doublé

Les réseaux et les technologies sont depuis longtemps à un tel niveau qu’ils influencent la configuration du poste de travail. Celui-ci se fait de plus en plus flexible. Les entreprises qui en ont conscience bénéficient d’un surcroît d’efficacité, de coûts moindres et d’une liberté accrue des collaborateurs.

Si en 2016 quelque 20% des entreprises suisses interrogées misaient encore sur des postes de travail fixes, elles ne seront plus que 10% l’année prochaine. Dans l’intervalle, l’avènement du «smart working» (travail intelligent) aura presque doublé, à 55%, dans les entreprises, selon MSM Research. Du coup, le nombre d’entreprises où le travail flexible et mobile n’était jusqu’ici qu’exceptionnel et parcellaire se réduira de 51 à 35%. Simultanément, les dépenses prévues pour de nouveaux concepts de poste de travail deviennent un facteur essentiel: dans ce laps de temps, elles représenteront en moyenne un quart des dépenses globales consenties pour les TIC (Technologies de l’information et de la communication) par les entreprises, pronostique l’étude de marché.

Le port de Yuzhny d’Allseeds sera unique

Le Groupe Suisse Allseeds a commencé à mettre en œuvre la deuxième étape de son développement mondial dans le port de Yuzhny de la mer Noire, à côté d’Odessa, Ukraine, à savoir la construction d’une usine multifonctionnelle de broyage de soja, d’une capacité de production quotidienne de 5 000 tonnes. Cette usine sera unique en capacité parmi les usines européennes d’extraction d’huile végétale.

Selon les estimations de la société, la construction de l’usine et la mise à niveau de l’infrastructure nécessaire à l’exploitation de l’usine prendront environ trois ans.

« Les principales sociétés d’ingénierie de l’industrie mondiale de l’extraction du pétrole – comme Andreotti Impianti, Europa Crown, Desmet Ballestra, Jiangsu Muyang et d’autres – participent à l’offre pour la fourniture de l’équipement et de la technologie pour cette nouvelle usine », indique Viacheslav Petryshche , Responsable du conseil d’Allseeds.

Le lancement d’une telle usine exigera que l’entreprise augmente sa réception et son expédition d’environ 1,7 million de tonnes de matières premières et de produits transformés – farine de soja et huile. Le développement de l’usine comprendra des fonds supplémentaires pour l’augmentation de la capacité d’infrastructure dans le port de Yuzhny – un complexe qui comprend des ascenseurs, des citernes et des installations ferroviaires.

La mise à l’échelle de la production permettra à Allseeds de réaliser des synergies consécutives et d’accroître l’efficacité de l’entreprise grâce à des économies importantes sur les coûts fixes.

En conséquence, ce développement permettra à l’entreprise de rester compétitive.

Allseeds deviendra la société n°2 dans le marché des oléagineux d’Ukraine avec une capacité de collision totale de 2,5 millions de tonnes par an. Le montant des investissements d’Allseeds en Ukraine atteindra 500 millions de dollars.

En exploitant une usine d’extraction et d’huile végétale hautement moderne et technologiquement avancée, Allseeds Group a la capacité de produire et de fournir de l’huile de tournesol de la plus haute qualité sur le marché mondial.

 

Les règles de travail détaché à changer

President Macron tentera de mercredi, 23.08.2017, à vendredi, 25.08.2017, de rallier les dirigeants tchèques, slovaques, roumains et bulgares à sa volonté de durcir les règles encadrant le travail détaché en Europe, une de ses promesses de campagne emblématiques.

La France a quelques semaines pour trouver des compromis avec les pays opposés à la révision de cette directive, avant une nouvelle proposition de la présidence estonienne de l’Union européenne en septembre.

Une réunion sur ce thème est prévue fin octobre. La Commission européenne et plusieurs Etats membres souhaitent qu’elle soit conclusive.

Le président français arrivera mercredi à Salzbourg où il s’entretiendra avec le chancelier autrichien, Christian Kern, et les Premiers ministres tchèque et slovaque, Bohuslav Sobotka et Robert Fico.

Il rencontrera jeudi à Bucarest le président et le Premier ministre roumains, Klaus Werner Iohannis et Mihai Tudose, et s’envolera dans la soirée pour Varna (Bulgarie), où il s’entretiendra vendredi avec le président et le Premier ministre, Roumen Radev et Boïko Borissov.

L’Elysée nie toute volonté d’écarter la Pologne et la Hongrie, pays avec lesquels les désaccords sont les plus importants sur de nombreux sujets.

Mais on souligne de même source que les quatre pays d’Europe centrale et orientale avec lesquels le président français dialoguera « jouent le jeu européen de manière très active ».

Emmanuel Macron veut convaincre ses homologues que les abus liés au travail détaché ne sont pas qu’un problème économique mais également politique.

TUI, NOUVELLES DESTINATIONS, PLUS DE FRÉQUENCES, UN 5e AVION ET 90 EMPLOIS

Pour la saison d’été 2017, la compagnie aérienne belge TUI fly prévoit d’intensifier sa présence à l’aéroport de Charleroi. Elle ajoute 6 nouvelles destinations et augmente les fréquences de vol de 5 lignes existantes. Pour mener à bien cette extension d’activités, la compagnie positionnera un cinquième avion sur le tarmac carolorégien et engagera 90 membres d’équipage.

Été 2017 : 6 nouvelles destinations et plus de vols pour 5 lignes existantes

À partir de l’été prochain, TUI fly desservira 6 nouvelles destinations au départ de Charleroi : Naples et Trieste (Italie), Essaouira et Ouarzazate (Maroc), Hurghada (Égypte) et enfin Sarajevo (Bosnie-Herzégovine). En outre, elle augmente ses fréquences de vol pour les vacances à la Costa del Sol et proposera 4 vols par semaine vers Malaga. Les lignes marocaines (Casablanca, Nador, Tanger et Oujda) sont aussi intensifiées avec un jour de vol supplémentaire par semaine. Grâce à ces nouvelles lignes, les tour-opérateurs TUI et Sunjets.be proposeront au départ de Charleroi des vacances à forfait (vol + hôtel) à Naples, à Hurghada et Malaga.

Dès la saison estivale, 28 destinations et 8 pays seront désormais desservis par la compagnie aérienne (Espagne, France, Grèce, Maroc, Algérie, Bosnie-Herzégovine, Égypte et Italie).

Campagne de recrutement d’hôtesses de l’air et de stewards

En raison de la croissance de ses opérations au départ de Charleroi , TUI fly connait un besoin grandissant d’équipages. En 2015, elle avait déjà lancé une vaste campagne de recrutement d’hôtesses de l’air et de stewards pour sa base carolorégienne. Aujourd’hui, avec le développement de ses activités pour la saison d’été 2017, TUI fly recherche encore 90 collaborateurs dans la région, principalement des cabin crew members (personnel de cabine). Voir page 2.

2008 – 2016 : 8 ans de succès des activités de TUI à Charleroi

Il y a 8 ans exactement, le groupe touristique TUI posait littéralement ses bagages à l’aéroport de Charleroi. Le tour-opérateur TUI (alors Jetair) inaugurait un programme de vacances vers Tenerife et Gran Canaria, deux destinations favorites des Belges. La compagnie aérienne TUI fly (ex-Jetairfly) se positionnait avec un Boeing 737-800 et introduisait 4 nouvelles destinations. En raison du succès, elle a rapidement positionné des Boeing supplémentaires à Charleroi et développé son offre aérienne les années qui ont suivi. Enfin, guidée par le développement économique induit par la présence de l’aéroport dans la région, la chaîne d’agences de voyages TUI (alors Jetaircenter) implantait une agence dans le terminal de Charleroi Airport.

Depuis 2008, pas moins de 4 400 000 voyageurs TUI ont décollé et atterri à Charleroi. Si on compare la saison d’été 2016 à la première saison d’été (2009) opérée au départ de Charleroi, nous notons 4,5 fois plus de passagers et 3 fois plus de destinations (de 7 à 22).

Erik Follet, Director Flight Planning TUI fly : « Le dynamisme et les ambitions de l’aéroport nous permettent de développer nos activités tant low cost que touristiques. Depuis 2008, nous y avons étoffé la palette de destinations et la flotte d’avions faisant de Charleroi la première base régionale de nos opérations belges. En intensifiant notre présence à Charleroi, nous répondons à la demande des voyageurs qui préfèrent voyager au départ de leur région. »

NOUVELLES LIGNES ÉTÉ 2017

• Naples (Italie): 2x/semaine (jeudi et dimanche), à partir de 29 € • Trieste (Italie): 2x/semaine (vendredi et dimanche), à partir de 29 € • Essaouira (Maroc): 1x/semaine (vendredi), à partir de 49 € • Ouarzazate (Maroc): 1x/semaine (vendredi), à partir de 49 € • Hurghada (Égypte): 2x/semaine (mardi et samedi), à partir de 99 € • Sarajevo (Bosnie-Herzégovine): 2x/semaine (lundi et vendredi), à partir de 29 €

VOLS SUPPLÉMENTAIRES POUR 5 LIGNES EXISTANTES

• Malaga (Espagne): 3x/semaine (mercredi, vendredi et dimanche), à partir de 49 € • Casablanca (Maroc): 6x/semaine (tous les jours sauf le samedi), à partir de 49 € • Nador (Maroc): 4x/semaine (lundi, mardi, jeudi et samedi), à partir de 49 € • Tanger (Maroc): 4x/semaine (lundi, mercredi, jeudi et samedi), à partir de 49 € • Oujda (Maroc): 4x/semaine (lundi, mercredi, jeudi et samedi), à partir de 49 €
CAMPAGNE DE RECRUTEMENT: TUI FLY RECHERCHE 90 MEMBRES D’ÉQUIPAGE

Comment postuler? Rendez-vous sur le site web https://corporate.tui.be/fr/emplois/cabin-cockpit-crew Bon à savoir: Jetairfly engage aussi des étudiants (à p.d. 18 ans) pendant les vacances scolaires (formation identique). La fonction est diversifiée et comprend de nombreuses responsabilités. Aucune expérience n’est exigée car la compagnie aérienne vous prépare à assumer cette fonction au moyen d’une formation intensive et vous êtes encadrés par des collègues expérimentés

Source Tui Group

Patrick GRIGNARD

Universal Press

 

Home Invest Belgium dévoile son nouveau projet « ArchView »

IMG_0010

La CEO de Home Invest Belgium a donné aujourd’hui une conférence de presse pour les journalistes afin de promouvoir des immeubles à appartements mis en location avenue de l’Yser à Etterbeek. Le projet « ArchView » situé à Etterbeek comporte 16 appartements entièrement rénovés avec vue sur le Parc du Cinquantenaire et dont la mise en location vient de démarrer.

C’est ainsi que nous avons pu découvrir en avant-première ces splendides appartements 2 chambres avec terrasse dont un penthouse de 3 chambres situé face au magnifique Parc du Cinquantenaire.

A cette occasion Sophie Lambrighs, CEO a aussi présenté les résultats annuels de la société immobilière réglementée Home Invest Belgium.

http://www.homeinvestbelgium.be/  info@homeinvest.be

L’impact financier du lockdown à Bruxelles #bruxelles #business

BECI

Après les attaques de Paris, la Belgique, et plus particulièrement Bruxelles, a été pointée du doigt, accusée d’être un foyer de djihadistes. Bruxelles a également dû subir un lockdown après que le niveau de menace terroriste ait été relevé. Evidemment, tout cela a eu un impact économique sur la capitale.

Suite à une enquête de BECI auprès des entreprises, Thierry Willemarck, Président de la fédération bruxelloise des entreprises BECI, le Ministre-Président Rudi Vervoort, en charge de la sécurité et de l’image de Bruxelles, et le Ministre bruxellois de l’économie et de l’emploi Didier Gosuin donnaient une conférence de presse pour répondre aux questions de l’impact du lockdown à Bruxelles.

L’enquête, réalisée entre le 14 et le 24 novembre, révèle que peu importe sa situation géographique, une entreprise sur deux a subi une baisse significative de son chiffre d’affaire (supérieure à 20% en novembre). Les secteurs les plus touchés sont : l’hôtellerie, les restaurants et cafés, le tourisme, les commerces et la culture. Plus les entreprises sont proches du centre-ville, plus l’impact a été important.

Vous pouvez visionner l’entièreté de la conférence de presse dans la vidéo ci-dessous.

video: Lofti Amine Hachemi

 

Rosia LIRA