Archives d’Auteur : alpinfacteur

Nexane Txapartegi fait face à l’extradiction vers l’Espagne

Le Tribunal pénal fédéral rejette le recours de Nexane Txapartegi qui s’opposait à son départ forcé vers l’Espagne. La Cour des plaintes écarte toute objection à caractère politique et se refuse à examiner les allégations de torture.

Dans un arrêt, communiqué la Cour des plaintes estime que l’intéressée ne peut se prévaloir d’avoir été condamnée pour un délit politique car elle a appuyé l’activité d’une organisation criminelle ayant perpétré des attentats. Les juges se refusent aussi à examiner de plus près les allégations de torture, rappelant que l’Etat concerné a une tradition démocratique et que la recourante n’a elle-même pas saisi la Cour européenne des droits de l’homme pour dénoncer des aveux soi-disant extorqués.

Le recours de Nexane Txapartegi, militante basque indépendantiste qui s’opposait à son extradition vers l’Espagne afin d’y purger une peine de 3 ans et demi pour collaboration avec le groupe terroriste ETA, a été rejeté par le Tribunal pénal fédéral.

Les europdéputés dans la lutte contre les maladies transmissibles

5.07.2017 Strasbourg. Les députés ont demandé à la Commission de concevoir une politique européenne pour lutter contre le VIH/sida, la tuberculose et les hépatites virales.

Les députés souhaitent que l’Union et ses États membres mettent en place des programmes de surveillance harmonisés afin de détecter à temps l’apparition de foyers d’hépatite virale, de tuberculose et de VIH, d’évaluer l’évolution de l’incidence et de suivre en temps réel la gestion des diagnostics, des traitements et des soins.

Le Parlement souligne que le VIH reste la maladie transmissible qui suscite la plus forte stigmatisation sociale, et demande à la Commission et aux États membres de faciliter l’accès à des traitements innovants, et de lutter contre la stigmatisation sociale associée à l’infection par le VIH. Les tests de dépistage devraient être rendus gratuits afin de garantir un dépistage précoce.

La tuberculose, principale cause de mortalité chez les personnes vivant avec le VIH, constitue une menace sanitaire transfrontière dans un monde globalisé où la population est de plus en plus mobile, soulignent les députés. Pour la troisième année consécutive, le nombre de personnes ayant contracté la tuberculose a augmenté dans le monde en 2014.

Les députés soulignent l’importance de la lutte contre la crise naissante de la résistance aux antimicrobiens et appellent l’UE à établir des mesures transfrontalières pour prévenir la transmission de la tuberculose.

Contre l’hépatite C, dont 90% des patients infectés ne montrent aucun symptôme, il n’existe pas de protocole de dépistage unifié dans l’UE. Les données relatives au nombre de personnes affectées sont peut-être sous-estimées, indiquent les députés.

La Commission est invitée à mettre en place un plan d’éradication de l’hépatite C dans l’Union pour 2030 qui harmonise les protocoles de dépistage, de contrôle et de traitement.

La résolution a été adoptée à main levée.

INFO:

  • En 2015, près de 30.000 nouveaux cas d’infection au VIH ont été diagnostiqués et déclarés par les 31 pays de l’Union/EEE, sans indication claire d’une baisse globale.
  • Environ 120.000 personnes en Europe ont développé une tuberculose multirésistante.
  • Les hépatites virales sont considérées comme l’une des grandes menaces sanitaires dans le monde.
  • Une personne sur sept vivant avec le VIH n’a pas connaissance de sa séropositivité.
  • Il s’écoule en moyenne quatre ans entre l’infection par le VIH et son diagnostic.
  • D’ici 2050, sur les 10 millions de décès imputables à une résistance aux médicaments chaque année, près d’un quart seront liés à des souches résistantes de la tuberculose.

Une « stratégie nationale de santé »

Edouard Philippe a annoncé une « stratégie nationale de santé » qui passera notamment par une hausse du prix du paquet de cigarettes jusqu’à 10 euros et une meilleure prise en charge des soins dentaires et optiques.

Cette « stratégie » sera discutée à l’automne, a précisé le Premier ministre lors de son discours de politique générale à l’Assemblée nationale.

« L’an prochain, les vaccins pour la petite enfance qui sont unanimement recommandés par les autorités de santé deviendront obligatoires », a-t-il déclaré devant les députés.

Afin de lutter contre le tabac, « nous porterons progressivement le prix du paquet de cigarettes à 10 euros, en luttant sans merci contre les trafics qui minent cette politique de santé », a ajouté Edouard Philippe.

« Nous créerons un service sanitaire pour les étudiants des filières de santé pour leur permettre d’intervenir dans les écoles et les entreprises pour des actions de prévention », a-t-il poursuivi.

A ce volet sur la prévention, s’ajoutera une révision le système de soins car, a jugé le chef du gouvernement, l’action des professionnels de santé est « trop souvent entravée par les rigidités de nos structures, les carcans administratifs ».

Il souhaite donc mettre en place de nouvelles incitations et de nouveaux modes de rémunération « en mesurant la qualité des soins et en la faisant connaître » – une ambition qui trouvera sa traduction cette année dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale.

 

Estonie: la société numérique européenne

À compter du 1er juillet, l’Estonie exercera la présidence du Conseil de l’Union européenne pour six mois. Nous avons rencontré les six députés estoniens siégeant au Parlement européen. Une économie ouverte et innovante, une Europe sûre et protégée, une Europe numérique et la libre circulation des données ainsi qu’une Europe durable et ouverte à tous : voici les quatre priorités de la future présidence estonienne.

 

Pour Tunne Kelam, député démocrate-chrétien estonien, il sera essentiel de « créer une approche commune en matière de sécurité et de défense, surmonter les incertitudes et les hésitations lorsqu’il s’agira d’évaluer les agressions de la part de la Russie et travailler à une politique de voisinage avec l’Est ».« Le développement de la société numérique sera l’une des priorités de la présidence estonienne », explique la députée démocrate socialiste Marju Lauristin. « Notre pays est souvent qualifié de leader en la matière, et nous avons donc pour obligation de finaliser autant de dossiers sur le sujet que possible ».

Yana Toom, députée libérale, espère quant à elle que cette présidence contribuera à promouvoir l’utilisation transfrontalière des services publics numériques. « Notre système d’administration électronique est reconnu dans le monde entier », souligne-t-elle avant de rappeler que le développement du commerce transfrontalier en ligne ainsi que les négociations sur la directive liée aux services de médias audiovisuels occuperont également une part importante de l’agenda.

« La question de est sans conteste notre plus grand chantier autant que notre meilleur atout. Les attentes pour la présidence estonienne sont donc très élevées. De nombreuses législations liées au marché unique numérique atteindront les dernières phases de négociations au cours des prochains mois », explique quant à elle la députée libérale Kaja Kallas.

Pour Urmas Paet, député libéral, les grandes priorités de cette présidence seront la défense, l’Europe numérique, la libre circulation des données et les négociations liées au Brexit. « En tant que député rapporteur sur l’Union de la défense, il est particulièrement important pour moi que l’Estonie s’engage pour une Europe qui accorde davantage d’importance à sa sécurité », déclare-t-il.

« Lorsque le représentant spécial de l’Estonie auprès des institutions européennes Matti Maasikas a présenté les priorités de cette présidence aux Présidents des commissions, il a déclaré : « Nous aimons sous-promettre mais sur-atteindre des résultats ». Je partage cette approche et pense que l’Estonie a les capacités de se poser en acteur rationnel de compromis », souligne Indrek Tarand, député du groupe des Verts / Alliance libre européenne.

Strasbourg: la proposition de l’Agence européenne du médicament

Les élus européens partisans du regroupement des institutions à Bruxelles vont proposer mercredi d’installer à Strasbourg l’Agence européenne du médicament et le Collège d’Europe, en échange de la fin de l’obligation de tenir douze plénières dans leur hémicycle strasbourgeois.

« De plus en plus d’élus s’insurgent contre l’obligation de se déplacer chaque mois pour quatre jours à Strasbourg », souligne le député conservateur allemand (CDU) Peter Liese dans un argumentaire remis à son groupe, le PPE, dont l’AFP a obtenu une copie.

Une ‘loi sur les mobilités’

Emmanuel Macron a annoncé samedi pour le premier semestre 2018 une « loi d’orientation sur les mobilités » qui conditionnera d’éventuels futurs grands projets, à l’occasion de l’inauguration des deux lignes à grande vitesse reliant Paris à Rennes et Bordeaux.

Le président de la République a donné le coup d’envoi officiel de la liaison à grande vitesse entre la capitale et Rennes en empruntant un « TGV inaugural » entre les deux villes pendant le weekend.

 

Le processus de paix au Mali

Emmanuel Macron a pris contact mercredi avec le président algérien Abdelaziz Bouteflika pour lui soumettre des propositions « concrètes » visant à relancer le processus de paix au Mali, a-t-on indiqué jeudi dans l’entourage du président.

« Pour remobiliser tout le monde autour de cet accord, le président de la République a commencé en se concertant avec le président algérien qu’il a contacté hier pour lui soumettre quelques propositions concrètes et échanger sa vision sur la possibilité de relancer cet accord de paix », a-t-on indiqué.

« L’Algérie est le parrain de cet accord et reste sur place localement le pays qui assure la conduite des réunions du comité de suivi, donc il est logique que l’Algérie soit consultée en amont de toute initiative pour relancer cet accord », a-t-on ajouté.

La question de la situation sécuritaire au Mali et des négociations de paix seront l’un des sujets discutés au sommet du G5 Sahel qui se tient dimanche à Bamako, au Mali, en présence d’Emmanuel Macron.

 

Nourriture bio: de nouvelles règles

De nouvelles règles visant à renforcer la confiance des consommateurs envers les aliments biologiques ont été conclues de façon informelle avec les négociateurs du Conseil. Pour renforcer la confiance des consommateurs, les règles prévoient:

 

  • Des contrôles plus stricts dans la chaîne d’approvisionnement
  • De nouvelles règles européennes anticontamination
  • Respect des normes européennes pour les denrées alimentaires importée

 

 

Une revue stratégique de défense

Florence Parly lancera vendredi la préparation de la loi de programmation militaire pour la période 2019-2025, avec l’objectif réaffirmé de porter le budget de la Défense à 2% du PIB d’ici six ans.

Emmanuel Macron a confié à la nouvelle ministre des Armées « la responsabilité de conduire une revue stratégique de défense et de sécurité nationale », annonce le ministère dans un communiqué.

Le député européen Arnaud Danjean, nouvelle « prise de guerre » pour le chef de l’Etat dans les rangs des Républicains, présidera un comité de rédaction de 16 membres qui se réunira pour la première fois, sous l’autorité de Florence Parly.

 

 

Trump assistera au défilé du 14 juillet à Paris

Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé du 14 juillet à Paris à l’occasion du centenaire de l’entrée en guerre des Etats-Unis dans la Première Guerre mondiale, ont annoncé mercredi l’Elysée et la Maison blanche.

« A cette occasion, des soldats américains participeront à ce défilé aux côtés de leurs camarades français », a indiqué la présidence française dans un communiqué.

Le président américain, dont ce sera la première visite à Paris depuis son arrivée au pouvoir en janvier, a « hâte de réaffirmer les solides liens d’amitié entre la France et les Etats-Unis », a fait savoir la Maison Blanche.

Les deux dirigeants, dont les pays sont engagés dans la lutte contre l’Etat islamique en Syrie et en Irak, renforceront à cette occasion « leur coopération déjà forte en matière de lutte contre le terrorisme et leur partenariat économique et aborderont de nombreuses autres questions d’intérêt mutuel ».

 

« Entrées précédentes Derniers articles »