RDC : Déclaration sur l’attaque contre la MONUSCO

Dans un communiqué, l’Union européenne évoque une attaque meurtrière contre des casques bleus. Des manifestations à l’appel de mouvements associatifs ont visé le camp de la MONUSCO à Goma, dans la Province du Nord-Kivu.

« L’attaque contre la Mission de l’Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) le 26 juillet à Butembo, dans la province du Nord-Kivu, a tué deux policiers indiens et un militaire marocain et blessé un policier égyptien. Des nombreux manifestants ont perdu la vie ou ont été blessés » a écrit la Déclaration de la porte-parole de la diplomatie européenne sur l’attaque contre la MONUSCO.

« L’Union européenne condamne fermement cette attaque meurtrière contre des casques bleus ainsi que toutes les violences dans la province du Nord-Kivu depuis le 25 juillet, qui ont causé la mort et ont blessé plusieurs civils.

« L’Union européenne exprime ses plus sincères condoléances aux familles de toutes les victimes et à la MONUSCO, ainsi qu’aux Gouvernements des pays concernés.

« L’Union européenne réaffirme son soutien à la MONUSCO et au gouvernement de la République démocratique du Congo dans leur engagement à enquêter sur ces incidents et poursuivre les responsables ».