Canada: le Convoi de la Liberté!

Au Canada, des convois de routiers (50.000 pers.) en colère accompagnés de nombreux sympathisants convergent depuis plusieurs jours vers la capitale Ottawa. Leur but est de manifester devant le Parlement pour exiger le retrait de la vaccination obligatoire lorsque leur camion rentre au pays en provenance des États-Unis.

Depuis le 15 janvier, tous les chauffeurs de poids lourd doivent montrer une preuve vaccinale ou faire une quarantaine de deux semaines. Des citoyens lassés des mesures sanitaires appuient leur mouvement et se sont rassemblés tout au long de leur périple à travers le Canada, comme dans la région de Québec.

«Liberté, liberté, liberté!»: par moins 15 degrés, des centaines de manifestants encouragent le passage de camions bardés de drapeaux canadiens en route pour la manifestation à Ottawa. Pour beaucoup, le combat de ces routiers opposés à l’obligation d’un passe vaccinal quand ils reviennent au Canada symbolise le combat contre les restrictions sanitaires.

«Arrêtez d’obliger les gens s’ils ne veulent pas se faire vacciner, arrêtez les passes sanitaires, tout cela n’a aucun rapport, aucun sens. On est un pays libre alors que l’on puisse vivre librement», explique l’un des manifestants.

En quelques jours, la vague de sympathie envers les routiers n’a cessé de prendre de l’ampleur d’un bout à l’autre du pays. Au grand plaisir de ce chauffeur, qui habite à quatorze heures de route d’Ottawa : «La population embarque avec tous les camionneurs, merci beaucoup. On est solidaires».

Un autre routier sur le point de partir rejoindre le convoi de camions en route pour la manifestation à Ottawa renchérit : «On reste à Ottawa. On restera le temps que ça prendra. C’est pour notre liberté».

Les forces de l’ordre surveillent déjà l’arrivée des premiers manifestants et des convois de routiers dans la capitale canadienne.

2 Commentaires