Belgique: l’abolition de COVID Safe Ticket

Plusieurs experts flamands ont déclaré que le Covid Safe Ticket n’était plus nécessaire et qu’il fallait l’abolir. Nos confrères de 7sur7.be rapportent les propos publiés dans Het Laatste Nieuws de l’expert en données Joris Vaesen et des virologues Zeger Debyser et Steven Callens.

Joris Vaesen est l’homme derrière les chiffres sur covid-vaccination.be. C’est expert en données affirme aujourd’hui qu’il n’y a pratiquement aucun lien entre le CST et la vaccination. « Les esprits ont mûri, les données ont été analysées. Il est temps de dire au revoir au Covid Safe Ticket », écrit-il sur Twitter.

Graphiques à l’appui, il montre que la vaccination a très peu augmenté après le 1er octobre 2021 et l’introduction du CST dans les événements ainsi que dans les discothèques.

Stevens Callens, infectiologue à l’hôpital universitaire de Gand, pense également qu’il faut arrêter le Covid Safe Ticket. “Au départ, il a été créé pour permettre l’économie et le tourisme au niveau européen. Mais il a été maladroitement vendu, ce n’est pas un billet pour la liberté », dit-il. « Pour moi, le CST est utile s’il s’inscrit dans un cadre bien défini. Mais est-il encore utile, avec le variant Omicron moins pathogène et la couverture vaccinale très élevée? Je ne crois pas.”

Le virologue Zeger Debyser (KU Leuven), co-président du comité de bioéthique et conseiller communal N-VA à Louvain, pense même que le CST est contre-productif. « Cela donne aux gens un faux sentiment de sécurité », explique-t-il.

À l’heure actuelle et avec l’apparition du baromètre corona, le CST ne disparaîtra que dans la phase jaune de celui-ci. Actuellement, nous sommes dans phase rouge de ce baromètre. Dans certains pays comme au Danemark, les restrictions commencent par contre à être levées.