Macron: partenariat avec l’Afrique

Strasbourg 19.01.2022 Un sommet censé «refonder le partenariat avec le continent africain» se tiendra au mois de février. Il s’agira de «proposer une nouvelle alliance», aider le continent face à la pandémie en envoyant «700 millions de doses d’ici juillet 2022», et établir «un new deal économique et financier». L’éducation, la santé, le climat et la montée du terrorisme seront aussi au cœur des préoccupations pour «favoriser les circulations liées aux alliances culturelles, académiques et économiques.»

Le chef de l’État a prononcé, depuis Strasbourg, le discours d’ouverture de la présidence française de l’Europe.

C’est une nouvelle étape qui s’ouvre. À Strasbourg, Emmanuel Macron a prononcé le traditionnel discours marquant le lancement de la présidence tournante de l’Union Européenne, que la France exercera jusqu’au 30 juin. Devant les eurodéputés, et à moins de trois mois de l’élection présidentielle, le chef de l’État a exprimé une vision profondément attachée à ce continent, longtemps symbole d’une «paix intangible» mais désormais soumis aux «doutes». Pour «refonder notre Europe», le locataire de l’Élysée a dressé les grands chantiers à venir et établi trois promesses : la démocratie, le progrès et la paix.