Belgique: Jürgen Conings présumé mort

Jürgen Conings, militaire âgé de 46 ans, faisait l’objet de recherches intenses depuis le mardi 18 mai dernier. L’homme, lourdement armé et considéré comme «extrémiste potentiellement violent», était depuis lors devenu l’homme le plus recherché de Belgique. On apprend ce dimanche 20 juin via nos confrères du Belang van Limburg que le fugitif a finalement été retrouvé mort dans le Dilserbos.

C’est le bourgmestre de Maaseik, Johan Tollenaere, qui a remarqué une odeur de cadavre en décomposition en faisant du VTT ce dimanche 20 juin et a appelé les secours. Il s’agissait bien du corps de Jürgen Conings, a appris dimanche le 20 juin l’agence Belga de bonne source, confirmant une information du journal Het Belang van Limburg et la chaîne de télévision régionale limbourgeoise TV Limburg.

Toujours selon nos confrères flamands, Jürgen Conings serait décédé il y a trois semaines, selon les premières constatations. Il se serait suicidé.

Depuis les menaces de Jürgen Conings, Marc Van Ranst était caché avec sa famille dans une «safe house», leur vie étant en danger. «Je suis soulagé mais il ne faut pas oublier qu’il laisse aussi derrière lui une famille », a ainsi réagi le virologue après l’annonce de la mort de Conings.

«Je suis soulagé pour ma famille. Le niveau de menace sera également plus bas maintenant. Mais il ne faut pas oublier qu’il laisse aussi derrière lui une famille. Et ce sera très difficile pour eux», a ainsi réagi le célèbre virologue flamand auprès de nos confrères. «Je suppose que ce sera aujourd’hui ou demain [qu’ils pourront quitter le lieu sûr où ils sont cachés depuis 1 mois]. Donc on ne fera pas grand-chose. C’est mon anniversaire aujourd’hui, mais il faudra peut-être encore fêter ici».