Nantes: un Algérien en situation irrégulière

On en sait davantage ce dimanche, 6 juin 2021, sur le profil de l’homme qui a agressé plusieurs personnes avec un tournevis vendredi midi à Nantes place du Bouffay, créant la panique en plein centre-ville de Nantes à l’heure du déjeuner. Placé en garde à vue à sa sortie de l’hôpital, l’homme a été entendu par les policiers samedi. Il s’agit d’un Algérien de 27 ans en situation irrégulière et le mobile de son agression, comme nous le révélions hier dans nos colonnes, n’est pas terroriste.

Devant les policiers, il a reconnu son périple agressif. Alors qu’il semblait frapper au hasard selon plusieurs témoins, il a expliqué avoir agi ainsi parce qu’il se sentait menacé, révèle une source proche de l’enquête. Pour autant, la piste au départ évoquée d’un déséquilibré a été écartée. Cet homme a bien été reconnu responsable de ses actes pour être présenté au Parquet de Nantes qui n’a pas demandé d’expertise psychologique. Lors de son audition, le migrant a aussi détaillé son parcours difficile depuis son pays d’origine vers l’Italie, puis à travers différents pays européens, avant de se faire voler son passeport à Paris puis d’arriver à Nantes.

Le dernier bilan de l’agression fait état de quatre blessés. Une victime a été transférée au CHU de Nantes (Loire-Atlantique).

« J’espère que ça va aller pour ces personnes», soupire Salimou Guirassy. Le colosse a mis fin ce vendredi 4 juin, au cœur de Nantes, au périple violent d’un homme armé d’un tournevis. Il a semblé frapper au hasard aux alentours de 12 h, dans les environs de la place du Bouffay. Sans jamais dire un mot, selon plusieurs témoins. L’événement a mobilisé durant plusieurs heures d’importantes forces de sécurité sur place.