UE: €3mds pour le peuple biélorusse

Bruxelles 29.05.2021 L’UE a présenté vendredi un projet de soutien au Bélarus prévoyant jusqu’à 3 milliards d’euros d’aide au pays, en cas de transition démocratique quand Alexandre Loukachenko aura quitté le pouvoir.

Les sanctions contre le régime bélarusse d’un côté, le soutien au peuple de l’autre. Alors que les Etats-Unis disent préparer, avec l’Union européenne, _ »une liste de sanctions ciblées à l’encontre de membres-clés du régime de Loukachenko », Bruxelles a présenté un projet de soutien économique destiné à un « futur Bélarus démocratique ». Autrement dit quand Alexandre Loukachenko aura accepté de quitter son fauteuil et de s’en remettre à un processus démocratique, l’UE ayant jugé la dernière élection « nilibre juste ni juste ».

« Ce plan, d’un montant maximal de 3 milliards d’euros, reflète l’engagement de l’Union européenne à soutenir le peuple biélorusse (…) lorsque le Bélarus s’engagera dans une transition démocratique », a déclaré Josep Borrel, chef de la diplomatie européenne.

A ce stade, 88 personnes, dont le président bélarusse Alexandre Loukachenko, étaient déjà frappées d’une interdiction de voyage dans l’UE et d’un gel de leurs avoirs avant le détournement de l’avion de Ryanair par Minsk dimanche dernier.

Lundi soir, au début du sommet européen, les Vingt-Sept ont annoncé leur fermeture de l’espace européen au Bélarus, la mise en place de « sanctions économiques ciblées » et l’allongement de la liste des « personnes et entités bélarusses » déjà visées par des sanctions.

Washington va de son côté imposer à compter du 3 juin des sanctions économiques contre neuf entreprises publiques du Bélarus. Des sanctions décidées à la suite de la répression des manifestations contre le régime.

Le département du Trésor américain travaille aussi à l’élaboration de sanctions contre « des éléments du régime de Loukachenko et son réseau de soutien », a déclaré vendredi la porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki.