Draghi renonce à son salaire

Le président du Conseil italien Mario Draghi a annoncé jeudi le 13 mei qu’il ne recevrait aucune rémunération liée à sa fonction, une décision qui intervient dans un contexte de défiance à l’égard de la classe politique transalpine.

Les responsables politiques italiens sont tenus de publier leurs déclarations d’impôts et Mario Draghi, nommé président du Conseil en février dernier, a profité de l’occasion pour annoncer qu’il renonçait au salaire d’environ 110’000 euros brut auquel il a droit, sans donner d’explication.

La déclaration d’impôts de Mario Draghi publiée mercredi montre que ce dernier a perçu des revenus de 583’470 euros brut en 2019.

Sur ce montant, 498’144 euros correspondent au cumul des pensions liées à ses mandats de directeur général du Trésor et de gouverneur de la Banque d’Italie, a précisé sa porte-parole.

Mario Draghi, âgé de 73 ans, en avait 54 lorsqu’il a quitté le Trésor en 2001 pour occuper un poste de direction au sein de la banque d’investissement Goldman Sachs à Londres. Il avait 64 ans lorsqu’il a quitté la Banque d’Italie.

Plusieurs médias italiens ont rapporté qu’il a touché une pension du Trésor de près de 15’000 euros bruts par mois depuis ses 59 ans. Sa porte-parole a déclaré ne pas être en mesure de le confirmer dans l’immédiat.