Futur toujours avec le masque

La France va se déconfiner petit à petit à partir du 19 mai prochain. En plusieurs étapes, et selon des règles sanitaires encore strictes. C’est ce qu’a martelé le Premier ministre dans une interview accordée au Parisien lundi 10 mai.

Dans celle-ci, il se veut tout de même résolument optimiste et estime que «nous sommes en train de sortir durablement de cette crise sanitaire», sans doute avec l’aide des vaccins. Et si des lieux de culture notamment comme les musées ou le cinéma vont rouvrir, ce sera le cas avec le port du masque.

De même que dans plusieurs villes françaises, il est obligatoire partout, dans la rue, mais aussi au travail et dans les transports en commun. Et malgré ses espoirs notamment de le voir disparaître à la fin de l’été, le Premier ministre entrevoit déjà un futur toujours avec le masque.

«Le port du masque sera sans doute à l’avenir un moyen de protection naturel au-delà de la Covid. Evidemment, pas de façon permanente obligatoire, partout et tout le temps, comme aujourd’hui», glisse-t-il. Et d’ajouter : «Mais il pourrait entrer dans les habitudes en Occident, notamment en période de grippe hivernale.»