Barkhane: opération contre des djihadistes

L’opération s’est déroulée le 6 novembre, à proximité d’In Tillit, à 80 km au sud de Gao, dans le nord du Mali. Comme le rapporte Le Parisien, l’état-major de l’armée française a annoncé une nouvelle opération de la force Barkhane contre des djihadistes liés à Al-Qaïda.

Selon les précisions du colonel Frédéric Barbry, porte-parole de l’état-major, un groupe de combattants a été repéré et frappé par un drone, avant qu’intervienne une trentaine de soldats appartenant au commando Montagne appuyés par deux hélicoptères d’attaque Tigre.

Le groupe de combattants a été repéré et frappé par un drone, avant qu’intervienne une trentaine de soldats appartenant au commando Montagne appuyés par deux hélicoptères d’attaque Tigre. L’opération s’est achevée au milieu de la nuit. L’armée française ne déplore aucun blessé et a fait deux prisonniers, sur lesquels aucun détail n’a été communiqué.

L’armée française ne déplore aucun blessé et a fait deux prisonniers, sur lesquels aucun détail n’a été communiqué.