Mali: les otages en route vers Bamako

Dernière otage française dans le monde, Sophie Pétronin, captive depuis décembre 2016 au Sahel, et l’opposant malien Soumaïla Cissé sont libres et en route vers Bamako, a annoncé le soir, le 8 octobre, la présidence malienne.

La présidence de la République confirme la libération de M. Soumaïla Cissé et Mme Sophie Pétronin. Les ex-otages sont en route pour Bamako”, écrit la présidence du Mali sur son compte Twitter.

Deux otages italiens, Nicola Chiacchio et le missionnaire Pier Luigi Maccalli, qui étaient également détenus dans le nord du pays, théâtre d’une insurrection djihadiste, ont eux aussi été libérés, a annoncé plus tard dans la soirée la présidence du Mali dans un communiqué lu à la télévision nationale.

A Paris, Emmanuel Macron a fait savoir dans un communiqué diffusé par l’Elysée qu’il avait appris “avec un immense soulagement” la libération de Sophie Pétronin.

“Heureux de la savoir libre, il adresse un message de sympathie à sa famille et à ses proches”, poursuit le communiqué de la présidence. “Le président de la République salue également la libération à cette même occasion de M. Soumaïla Cissé, responsable politique malien enlevé il y a six mois.”

Le chef de l’Etat “remercie tout particulièrement les autorités maliennes pour cette libération. Il les assure de l’entière volonté de la France de soutenir le Mali dans la lutte qu’il mène avec persévérance contre le terrorisme au Sahel”.

Agée de 75 ans, Sophie Pétronin, qui dirigeait une petite ONG franco-suisse venant en aide aux enfants souffrant de malnutrition, a été enlevée le 24 décembre 2016 à Gao, dans le nord du Mali.

Un commentaire

  • «Les deux otages autrichiens sont libres, sous la protection de l’armee malienne et ils se portent bien. Ils se trouvent encore au nord du Mali et vont etre rapatries bientot», a annonce une source a la presidence malienne, sans vouloir detailler les conditions de cette liberation.

    Aimé par 1 personne