Dupont-Aignan annonce sa candidature

Nicolas Dupont-Aignan a annoncé, samedi 26 septembre au Cirque d’Hiver, à Paris, sa candidature à l’élection présidentielle de 2022, pour que « les Français aient vraiment le choix », parce qu’il estime que « 80 % d’entre eux ne veulent plus revoir le second tour de 2017 ».

C’est la troisième fois que le président de Debout la France se présente à l’élection. En 2012, il n’avait obtenu que 1,79 % des voix, mais, en 2017, avec un million de suffrages supplémentaire, il avait atteint les 4,70 % – juste sous la barre des 5 % qui lui aurait permis de se faire rembourser ses frais de campagne.

Le député de l’Essonne, venu de l’UMP et maire de Yerres pendant vingt-deux ans, peut en tout cas grignoter au bas mot 5 % des électeurs de la mouvance d’extrême droite, avec un programme très proche de celui du Rassemblement national. Il s’était d’ailleurs rallié, en avril 2017, à Marine Le Pen et avait annoncé qu’il ferait « campagne avec elle sur un projet de gouvernement élargi ». Lors d’une conférence de presse commune, elle avait promis, en cas de victoire, d’en faire son premier ministre.