Nantes: Castex à la cathédrale

Un important incendie s’est déclaré le 18 juillet à la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes (Loire-Atlantique) avant d’être circonscrit en fin de matinée et une enquête a été ouverte pour “incendie volontaire”, a annoncé le procureur de la République, Pierre Sennès.
https://twitter.com/dupontaignan/status/1284424377916850176?s=21
“On fait le constat de trois départs de feu, ce constat nous amène à ouvrir une enquête pour incendie volontaire, investigations qui sont confiées au service régional de police judiciaire”, a déclaré le magistrat tout en précisant qu’il était encore trop tôt pour tirer la moindre conclusion.

Les pompiers “ont été confrontés à un violent incendie au niveau de l’orgue situé derrière la rosace” vers 07h45, a précisé devant la presse le Général Laurent Ferlay qui dirige les opérations.

“Je vous confirme que nous ne sommes pas dans un scénario ‘Notre-Dame-de-Paris’”, a-t-il ajouté, précisant qu’une centaine de soldats du feu ont été mobilisés pour l’opération. L’incendie, qui a totalement détruit le grand orgue de la cathédrale et plusieurs vitraux centenaires, est circonscrit mais pas encore éteint, ont dit les autorités.

Le Premier ministre Jean Castex s’est rendu ce samedi le 18 juillet à Nantes en compagnie de Roselyne Bachelot, ministre de la culture, et Gérald Darmanin, son homologue au ministère de l’Intérieur.

“Je vais m’y rendre en début d’après-midi (…) parce que je veux savoir ce qui s’est passé, je veux d’abord manifester ma solidarité avec la population nantaise et me rendre compte sur place”, avait-il dit auparavant à des journalistes.